POLITIQUE : Samuel Sarr rectifie Ousmane Ngom : « il a falsifié l’histoire…Abdoulaye Wade a été un grand démocrate ce jour du 25 mars 2012 »

Cette page de l’histoire de l’élection présidentielle du 25 mars 2012 n’a souffert d’aucune contestation
Mais pourquoi Ousmane Ngom veut être le héros de la victoire de Macky Sall en 2012 ? Selon ses dires, c’est lui qui aurait forcé le président Abdoulaye Wade à appeler Macky ce 25 mars 2012 pour le féliciter. Et il se donne le beau rôle et fait endosser le manteau de dictateur à Wade…
Voici ce qu’il dit…
« Je suis revenu au palais pour lui faire savoir que les tendances sont lourdes et qu’on a aura pas 40% des voix. Je lui ai dit d’appeler Macky Sall pour le féliciter, mais il répond, doumakodef. Je lui rappelle qu’il avait dit qu’il ne ferait pas moins qu’Abdou Diouf qui l’avait appelé pour le féliciter en 2000. Mais, il m’a éconduit, mais arrivé à mon bureau, il m’appelle au téléphone pour me demander de lui trouver le numéro de Macky Sall »…
Samuel Sarr n’a pas mis de gants pour traiter Ousmane Ngom de « grand amnésique et falsificateur »…
Samuel Sarr a livré ce qui s’est passé dans le bureau de Wade ce 25 mars :
« Ousmane Ngom n’a pas mis les pieds au Palais ce 25 mars 2012…Nous étions 4 personnes dans le bureau du Président. Le président, sa fille Sindiély, Mamour Cissé et moi-même de 16h à 21h10 et nous serons rejoints par Karim Wade. Nous faisions le tour du Sénégal (2 fois) au téléphone avec les responsables du PDS pour avoir les tendances. Le président a demandé à Mamour d’appeler le ministre de l’intérieur trois fois à partir de 18h30 pour lui demander les tendances selon les services de son ministère. Vers 19h30, trois généraux (Armée et Gendarmerie) entrent dans le bureau. Le président les rassure en leur disant que si les résultats confirment Macky, il s’exécutera, et respectera le verdict des urnes …Les généraux prennent congé du président. Et vers 21h, sachant que les dernières tendances donnaient Macky Sall vainqueur, j’ai dit au président que c’est le moment de rentrer dans l’histoire, et Mamour de rajouter vous ferez mieux que Abdou Diouf…En appelant Macky Sall maintenant. Nous essayons de joindre le staff de Macky en vain. C’est Karim Wade qui a demandé que l’on appelle via le palais Pape Samba Diop qui lui a passé Macky Sall. Et c’est Karim qui a passé le téléphone à son père en lui disant c’est Macky…Voici ce qui s’est passé. Donc il faudrait qu’Ousmane Ngom arrête de dire des contrevérités. Il ne s’est rendu au palais que tard dans la soirée. »

Dans tout les comptes rendus des évènements du 25 mars 2012 au Sénégal, il n’est fait aucune mention de Mr Ousmane Ngom ministre de l’Intérieur du Sénégal qui a fait le déplacement jusqu’au Palais…Et personne ne parle d’Ousmane Ngom…Mais par contre, le journal Jeune Afrique du 26 mars 2012 confirme les dires de Samuel Sarr. C’est Karim Wade qui a fait appelé et joint Macky Sall pour le passer à son père qui a félicité le président nouvellement élu…
C’est dans un article intitulé « Sénégal : Macky Sall élu président, Abdoulaye Wade le félicite du 26 mars 2012 vers 21h44 que Jeune Afrique écrit ce qui suit :
http://www.jeuneafrique.com/176822/politique/s-n-gal-macky-sall-lu-pr-sident-abdoulaye-wade-le-f-licite/
« Les bureaux de vote ont fermé depuis à peine un peu plus de trois heures lorsque le président sortant, Abdoulaye Wade, appelle son challenger Macky Sall sur son téléphone portable. Il est 21 heures 30.
Sall se trouve à l’hôtel Radisson, idéalement situé sur la Corniche de Dakar, en présence des observateurs de l’Union européenne. C’est Karim Wade, le fils du président sortant avec qui Sall entretient des relations cordiales, qui parle en premier. Puis « Gorgui » (« le Vieux », en wolof), prend le téléphone : « Les choses se précisent, dit-il à son ancien Premier ministre. Tu vas gagner. Je te félicite ». Réponse de Macky Sall : « Je vous remercie ». Wade père passe ensuite l’appareil à sa femme, Viviane…
L’échange entre la famille Wade et le président en passe d’être élu est bref – il ne dure pas plus de trois minutes. Mais pour les partisans de Macky Sall, il veut tout dire. Au QG de campagne du président de l’Alliance pour la République (APR), dans le quartier de Liberté 6, à Dakar, les militants exultent à l’annonce de cet appel. »

Les infos de Jeune Afrique confirment que Ousmane Ngom encore a menti




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES