POLITIQUE : Pourquoi l’Assemblée nationale doit être dissoute ! (Par Bamba Ndiaye)

L’ouverture de la session 2015-2016 est marquée par des anomalies qui dépassent l’entendement. Le bureau de l’Assemblée fut élu avant la constitution des groupes parlementaires. Or, les groupes sont sensés présenter des candidats aux différents postes de vice-présidence, même si l’on admet que la majorité a plus de chance de l’emporter sur la minorité. La constitution du Groupe des libéraux et démocrates fut tout simplement scandaleuse : Deux entités, l’une présidée par Modou Diagne Fada (Président sortant du Groupe) et l’autre, présidée par Aïssatou Mbodj dite Aïda, sont présentées à la table de la Présidence. On retrouvait, à quelques exceptions près, les mêmes noms dans les deux listes. Devant l’imprécision des articles régissant la procédure, au lieu de trancher le débat, séance tenante, devant la plénière, le bureau cafouilla avant de renvoyer les protagonistes, dos à dos, en s’engageant de statuer plus tard sur le cas. Ce fut ensuite par communiqué de presse, que le bureau de l’Assemblée trancha la question, en faveur du Président sortant Modou Diagne Fada, tout en déclarant irrecevable, la liste d’Aïssatou Mbodj, qui aurait été déposée par le Coordonnateur général du Parti démocratique sénégalais(PDS) M. Oumar Sarr ! Le Président de l’Assemblée nationale se réfère à l’article 22 du Règlement intérieur de l’Hémicycle-qui traite de la modification des Groupes- en l’interprétant à sa manière… De l’autre côté, on évoque les articles 14 et 20 qui parlent plutôt de la constitution des Groupes parlementaires. ..

Modou Diagne Fada, avoue pourtant que la liste et les signatures qu’il a déposées datent de 2012, au moment où la Onzième législature venait de commencer !

Face à cette épreuve de force, le camp du Groupe adverse n’a pas trouvé mieux que d’essayer de bloquer ou en tout cas de saboter le fonctionnement de l’Institution. C’est ainsi qu’ils sont venus avec des sifflets lors des travaux de commissions, et se sont mis à créer un vacarme assourdissant au sein de l’Assemblée…La majorité, elle aussi, usa et abusa de sa majorité quantitative pour chasser les députés de la minorité par des coups de poings et des coups de gourdins ! Il y eut, dans l’enceinte de l’assemblée, une situation inédite : une députée de la minorité, Mme Woré Sarr, tomba en syncope lors des bagarres et fut évacuée dans un bureau, le temps de faire la fête aux députés saboteurs. Cette forfaiture appelle, de notre part, trois réflexions :

1- Les textes de l’Assemblée sont mal rédigés et méritent d’être révisés par une commission pluridisciplinaire, comprenant des juristes, des littéraires et des philosophes…

2- Lors qu’une Assemblée nationale, sensée voter des lois qui s’imposent à tous les citoyens, préfère recourir à la force des biceps, pour régler-publiquement- un différent, en lieu et place de la force de la loi, une telle Assemblée doit être dissoute immédiatement et ses députés ne méritent plus de bénéficier des privilèges, liés à l’exercice de cette honorable fonction.

3- Il est impératif de réformer le mode d’investiture des candidats à la députation, afin de permettre aux citoyens dignes de cette honorable fonction de pouvoir se présenter et au peule sénégalais de pouvoir choisir, en toute liberté, les profils qui correspondent à la mission qu’il veut confier à ses députés.

En attendant, les citoyens sénégalais se réservent le droit d’ester en justice à l’encontre de quiconque attribuerait des privilèges de Président de Groupe Parlementaire à Modou Diagne Fada, dont l’élection est manifestement irrégulière. Si les députés s’estiment libres de se jouer de leurs fonctions, ils doivent comprendre qu’ils ne sont pas libres de jouer avec l’argent du contribuable…A bon entendeur, salut !

Mamadou Bamba Ndiaye

Ancien Ministre des Affaires Religieuses




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES