POLITIQUE : Pourquoi l’Assemblée nationale doit être dissoute ! (Par Bamba Ndiaye)

L’ouverture de la session 2015-2016 est marquée par des anomalies qui dépassent l’entendement. Le bureau de l’Assemblée fut élu avant la constitution des groupes parlementaires. Or, les groupes sont sensés présenter des candidats aux différents postes de vice-présidence, même si l’on admet que la majorité a plus de chance de l’emporter sur la minorité. La constitution du Groupe des libéraux et démocrates fut tout simplement scandaleuse : Deux entités, l’une présidée par Modou Diagne Fada (Président sortant du Groupe) et l’autre, présidée par Aïssatou Mbodj dite Aïda, sont présentées à la table de la Présidence. On retrouvait, à quelques exceptions près, les mêmes noms dans les deux listes. Devant l’imprécision des articles régissant la procédure, au lieu de trancher le débat, séance tenante, devant la plénière, le bureau cafouilla avant de renvoyer les protagonistes, dos à dos, en s’engageant de statuer plus tard sur le cas. Ce fut ensuite par communiqué de presse, que le bureau de l’Assemblée trancha la question, en faveur du Président sortant Modou Diagne Fada, tout en déclarant irrecevable, la liste d’Aïssatou Mbodj, qui aurait été déposée par le Coordonnateur général du Parti démocratique sénégalais(PDS) M. Oumar Sarr ! Le Président de l’Assemblée nationale se réfère à l’article 22 du Règlement intérieur de l’Hémicycle-qui traite de la modification des Groupes- en l’interprétant à sa manière… De l’autre côté, on évoque les articles 14 et 20 qui parlent plutôt de la constitution des Groupes parlementaires. ..

Modou Diagne Fada, avoue pourtant que la liste et les signatures qu’il a déposées datent de 2012, au moment où la Onzième législature venait de commencer !

Face à cette épreuve de force, le camp du Groupe adverse n’a pas trouvé mieux que d’essayer de bloquer ou en tout cas de saboter le fonctionnement de l’Institution. C’est ainsi qu’ils sont venus avec des sifflets lors des travaux de commissions, et se sont mis à créer un vacarme assourdissant au sein de l’Assemblée…La majorité, elle aussi, usa et abusa de sa majorité quantitative pour chasser les députés de la minorité par des coups de poings et des coups de gourdins ! Il y eut, dans l’enceinte de l’assemblée, une situation inédite : une députée de la minorité, Mme Woré Sarr, tomba en syncope lors des bagarres et fut évacuée dans un bureau, le temps de faire la fête aux députés saboteurs. Cette forfaiture appelle, de notre part, trois réflexions :

1- Les textes de l’Assemblée sont mal rédigés et méritent d’être révisés par une commission pluridisciplinaire, comprenant des juristes, des littéraires et des philosophes…

2- Lors qu’une Assemblée nationale, sensée voter des lois qui s’imposent à tous les citoyens, préfère recourir à la force des biceps, pour régler-publiquement- un différent, en lieu et place de la force de la loi, une telle Assemblée doit être dissoute immédiatement et ses députés ne méritent plus de bénéficier des privilèges, liés à l’exercice de cette honorable fonction.

3- Il est impératif de réformer le mode d’investiture des candidats à la députation, afin de permettre aux citoyens dignes de cette honorable fonction de pouvoir se présenter et au peule sénégalais de pouvoir choisir, en toute liberté, les profils qui correspondent à la mission qu’il veut confier à ses députés.

En attendant, les citoyens sénégalais se réservent le droit d’ester en justice à l’encontre de quiconque attribuerait des privilèges de Président de Groupe Parlementaire à Modou Diagne Fada, dont l’élection est manifestement irrégulière. Si les députés s’estiment libres de se jouer de leurs fonctions, ils doivent comprendre qu’ils ne sont pas libres de jouer avec l’argent du contribuable…A bon entendeur, salut !

Mamadou Bamba Ndiaye

Ancien Ministre des Affaires Religieuses




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

logo article

USA : Obama dénonce à son tour le décret Trump et encourage les manifestants

30/01/2017 par :

L’ex-président américain ne s’est pas exprimé depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche il y a dix (...)

logo article

28e sommet de l’UA : le Guinéen Alpha Condé prend la présidence tournante

30/01/2017 par :

A Addis-Abeba, la cérémonie d’ouverture du 28e sommet de l’Union africaine a démarré. Les dossiers (...)

DEPECHES

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES