POLITIQUE : Me Wade a reçu une délégation "Ass-Kaw"

Dans cette rencontre, fixée de longue et qui entre dans le cadre des concertations permanentes que nous organisons pour rendre compte de nos actons passées et évaluer la stratégie de lutte pour l’instauration d’un Etat de droit et la libération de nos prisonniers politiques au Sénégal. Nous avons pu présenter pour la première fois au Président WADE nos hommes et femmes de terrain et tête de liste qui répondent spontanément aux manifestations légales qui ont lieu en France et en Suisse.

Pour Ass-Kaw, le Secrétaire Général, M. Hatab NDIAYE et M. Meïssa TOURE pour le PDS représentent la délégation auprès du Président WADE. Et le Président WADE a reconnu et certifié devant toute l’assistance qu’aucun franc, symbolique soit-il n’a été reçu par la branche d’Ass-Kaw dirigée par M. Hatab NDIAYE ; par conséquent, il revient à ceux qui font véhiculer les fausses informations d’en restituer les preuves matérielles. Ainsi, on ne va tout de même pas tomber dans le système de la CREI (Cours de Répression de l’Enrichissement Illicite) avec sa fameuse formule du renversement de la charge de la preuve que nous combattons et que l’on exige à nos prisonniers.

Nous estimons avoir un combat facile en restant sur une seule ligne de conduite, de conviction, d’actions cohérentes qui excluent toute connivence avec le gouvernement en place, en donnant et encourageant les initiatives telles que la manifestation qui a lieu à Tambancounda ce samedi 14 novembre avec notre consœur Fatou Binetou SYLLA, la Karimiste qui est interdite de manifester au nom d’Ass-Kaw sous peine d’emprisonnement. Nous pensons par ailleurs, que quiconque se bat pour M. Karim WADE et ses codétenus ne peut faire croire que ce dernier, une fois au pouvoir fera emprisonner toute personne qui lui prendra la vedette dans la lutte pour l’Etat de droit et de justice.

La visite de notre délégation n’est pas une promenade de faire-valoir de façade médiatique qui reprend les mêmes méthodes connues dans la campagne électorale de la présidentielle de 2012 ; avec l’exposition de la vie privée des uns et des autres, la construction de mensonges, de trahison et de détournements supposés d’argent qui sont sans preuves, mais dont la seule affirmation suffit.

Ass-Kaw avec M. Hatab NDIAYE est résolu à combattre et à intensifier les actions de terrain en France avec l’organisation de manifestations, de conférences et de meetings qui augurent d’une manière générale le coup d’envoi pour les campagnes électorales à venir. Nous exhortons donc, nos membres d’Ass-Kaw, du PDS et tous les Karimistes à ne point se contenter de mouvements virtuels qui peuvent utiliser des façades médiatiques pour encore tromper sur le nombre des partisans.

Nous invitons nos partisans mobilisés pour la libération de M. Karim WADE et de ses codétenus politiques, notamment, le PDS, MISAK, Club politique MALIK, CIKAW, la société civile et ceux qui souhaitent son élection à la présidentielle Sénégalaise, de recenser leurs membres, en prenant leurs coordonnées pour mieux compter nos partisans engagés par conviction.

Nous annonçons que nous menons un combat politique et non une œuvre humanitaire de distribution de miettes pour tromper les populations ou les corrompre comme le fait en ce moment le gouvernement. Nos actions s’inscrivent dans une formulation politique, un projet de société, une vision économique et d’indépendance initiée par le Président WADE qui doit être pérennisée, entretenue, diffusée et expliquée pour que nous votions massivement pour l’alternance future. Je présente personnellement mes excuses à tous ceux qui ne me voient pas sur ces photos qui ne sont pas des photos d’archives ; c’est parce-que, j’étais retenu à titre privé pour être absent.
Moussa Mané, Responsable de la Cellule de Communication Ass-Kaw (Action des Soutiens et de Solidarité à M. Karim WADE et de ses codétenus) . www.ass-kaw.org



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES