POLITIQUE : Manko Wattu Sénégal accuse Abdoulaye Daouda Diallo et prépare une action

Par PAPA MEO DIOUF : Nous avons appris avec stupeur le coup que le ministre de l’Intérieur vient de porter, encore une fois de plus, à la crédibilité du processus électoral devant nous mener à des élections législatives transparentes. En effet, Abdoulaye Daouda Diallo a décidé de faire siéger dans le comité de veille électorale qui vient d’être mis en place, des personnes qui n’y ont pas droit en violation des principes arrêtés en commun y compris la loi électorale qui vient d’être votée par l’Assemblée nationale. Il a ainsi inventé un quatrième pôle dit des Indépendants à l’insu de l’Opposition et des Non alignés, pôle taillé sur mesure pour des personnes chargées d’exécuter ses basses besognes.
La notion d’indépendants, inscrite dans la loi électorale, est très précise. Elle désigne explicitement les citoyens qui n’appartiennent à aucun parti politique. Or celui qui prétend représenter les indépendants, désigné par Abdoulaye Daouda Diallo en personne, dirige un parti politique officiellement reconnu. Il ne peut donc, aux yeux de la loi, être dans le comité de veille pour le compte des Indépendants. Le ridicule ne tue pas.
Depuis 25 ans, la tradition veut que ces trois types d’acteurs politiques soient reconnus dans les discussions concernant le processus électoral : le pouvoir en place appelé Mouvance présidentielle, l’Opposition, et ceux qu’on appelle les Non-alignés. La dernière Commission technique de réforme du code électoral n’a pas dérogé à cette tradition.
Aujourd’hui, au lieu de s’occuper à respecter l’engagement du Président de la République de faire porter les commissions d’inscription à 700 à mi-janvier 2017 et de mettre en place un comité de veille consensuel, Abdoulaye Daouda Diallo s’occupe plutôt d’altérer la nature et la vocation du comité de veille pour en faire une instance de faire valoir au service du coup d’état électoral qu’il prépare. Il s’agit donc ici d’une provocation grossière d’une extrême gravité contre l’Opposition et d’un coup sérieux porté de manière planifiée contre la crédibilité du processus électoral. L’Opposition, pour ce qui la concerne, ne restera pas passive face à ce coup tordu. Nous riposterons adéquatement.
Ces pratiques inacceptables de Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo sont la preuve éclatante qu’il ne peut pas être le ministre chargé d’organiser les élections législatives. Le FDS/MWS réaffirme sa position de la nécessité de nommer une personnalité neutre et consensuelle pour organiser les élections législatives dans le respect du calendrier républicain.
SYNTHESE PAPA MEO DIOUF



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES