POLITIQUE : Lisez le manifeste de la Coalition "Jubanti Sénégal" (Document)

Le Sénégal est à la croisée des chemins. Une nouvelle conscience citoyenne a émergé. Celle-ci côtoie la sourde colère et les frustrations de nos compatriotes devant la misère, les injustices sociales, le chômage massif des jeunes, la mauvaise gouvernance du pays et les divisions politiques. Nos malheurs proviennent de nos divisions et des ambitions politiques personnelles ou partisanes, « Jubanti Senegal » défend la vérité, la justice et l’unité nationale. Elle ne cherche avant tout qu’à élever le Citoyen à la dignité humaine, à assurer la prospérité et la souveraineté de notre chère patrie. Avec ces crises multiformes et multisectorielles, « Jubanti Sénégal » vient rappeler des exigences pour le salut national. Nous devons ici maintenant œuvrer pour l’édification d’un SENEGAL NOUVEAU qui s’appuie sur des valeurs et des vertus puisées dans l’héritage de nos Ancêtres. Jubanti Sénégal compte créer les conditions d’une nouvelle conscience citoyenne pour apporter des réponses aux besoins vitaux des sénégalais des villes et ceux de la campagne. La première des priorités est la stabilité, la cohésion sociale, le dialogue entre les sénégalais de tout bord. « Jubanti Sénégal » se veut une Vision citoyenne qui s’appuie sur le Citoyen.

Jubanti Sénégal s’appuie sur le combat héroïque mené par le peuple depuis la pénétration coloniale pour la défense de ses droits. Nous engageons un combat pour l’indépendance effective de notre pays.
Jubanti Sénégal combat la politique politicienne qui persiste à empêcher les gouvernants d’engager les ruptures qui conditionnent le développement du pays,
Jubanti Sénégal s’oppose à la mauvaise gestion des affaires publiques et l’accaparement des deniers par un groupe d’individus
Jubanti Sénégal dénonce le non-respect du principe de la séparation des pouvoirs et les nombreuses violations des droits humains
Jubanti Sénégal dénonce la non prise en charge des préoccupations les plus élémentaires des populations qui se manifeste par les échecs successifs des politiques publiques dans les domaines de la Santé, de l’Education, de l’Agriculture, de la Culture, etc…..
Jubanti Sénégal dénonce le mensonge dans le discours politique et s’engage à sauver l’Etat de Droit.
Jubanti Sénégal regrette les errements inacceptables dans la politique étrangère de notre pays
Il urge de :
Redresser notre système économique,
Redresser notre système éducatif
Redresser notre système sanitaire
Redresser les secteurs de l’Agriculture, de la Pêche, de la Culture
Redresser notre politique publique en combattant la corruption
Bref, redresser le Sénégal.
Vive le Sénégal




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES