POLITIQUE : Les Cadres du Pds interpellent Macky sur la réforme de la CREI, l’affaire Karim Wade, le terrorisme ...

La Fédération Nationale des Cadres libéraux s’est réunie ce jeudi 10 Décembre 2015 à la Permanence Nationale du Parti (Oumar Lamine BADJI), sise la VDN, pour analyser et apprécier quelques points saillants de la situation nationale et internationale.

S’agissant du monde rural, La FNCL dénonce cette précipitation du gouvernement à vouloir faire dans la manipulation et le populisme, annonçant ainsi sans explication aucune, ni données chiffrées, une production nationale record d’un Million de tonnes d’arachides. La FNCL rappelle que les besoins liés à l’autoconsommation et la part des huiliers estimés à plus de 1 130 000 Tonnes de graines coques restent encore un objectif à atteindre, surtout que tous les acteurs avertis de la filière estiment la production d’arachides, en 2015, à 850 000 Tonnes, loin derrière le Million de Tonnes annoncé par le ministère de l’agriculture. La FNCL interpelle l’Etat sur le contraste noté entre le niveau exceptionnel de précipitation recueillie et le niveau de récolte enregistré. Elle rappelle que, sur les vingt dernières années, les seules fois que les huiliers ont collecté 258 000T remontent à 2001/2002 et à 2004/2005, sous le magistère du président ABDOULAYE WADE. Elle met, ainsi, en garde le gouvernement sur l’impérieuse nécessité de préserver le marché local des filières clandestines et prédatrices, tout en poursuivant le processus de reconstruction du capital semencier national et la mise à disposition d’un système de collecte accessible et sécurisé.
La FNCL invite le Gouvernement à édifier l’opinion sur l’avenir de la filière arachidière, ainsi que sur la faillite des entreprises du secteur, avec leurs corollaires de pertes d’emplois au moment où les promesses faites, pour l’atténuation du chômage, sont loin d’être réalisées.
Concernant la situation chaotique qui prévaut à la représentation nationale, La FNCL fustige l’absence de débats parlementaires pour le vote du budget des ministères comme celui de l’Agriculture, de l’Elevage entre autres et, engage la responsabilité de l’Assemblée nationale, sur le manque de considération et de compréhension des enjeux aussi important du secteur primaire. A ce titre, la FNCL invite l’ensemble des députés appartenant au grand cadre de concertation de l’opposition (C2O), à poursuivre le combat pour le contrôle légitime et légal du groupe parlementaire Des Libéraux et Des Démocrates, dirigé par la Sœur Aida Mbodj, afin de mieux prendre en charge les préoccupations du peuple Sénégalais au sein de l’hémicycle.
Sur le plan judiciaire, la FNCL considère les propos du président Macky Sall, relatifs à une possible réforme de la CREI, comme un aveu d’échec de la grande entreprise de traque de biens supposés mal acquis. Cette nouvelle posture du chef de l’Etat conforte l’idée selon laquelle cette cour d’exception n’était, en réalité, destinée qu’à casser un opposant, un adversaire politique redoutable.
Cette position fortement reprise par le Garde des sceaux, Ministre de la justice, renseigne à juste titre, sur le caractère politique de l’arrestation du frère Karim Meissa Wade, sur son procès et sur sa détention.
Ainsi, la FNCL exige la libération immédiate et sans condition du frère Karim Wade, Prisonnier politique, candidat du PDS à la prochaine élection présidentielle et, demande à l’Etat du Sénégal, de faire prendre toutes dispositions utiles, en vue de le dédommager et de le réhabiliter, conformément à l’avis du groupe de travail des Nations Unies contre la Détention arbitraire.

Sur un autre registre, la FNCL regrette fortement les agissements du ministre de l’intérieur ainsi que ceux du Président Macky Sall relatifs à la gestion de la sécurité nationale. En effet, depuis un certain temps, leurs sorties maladroites, sources de psychoses au sein de la population, sont faites de menaces, d’intimidations et de signaux alarmistes sous le prétexte de la sécurité intérieure du pays face au terrorisme. Elle invite le gouvernement à plus de sérénité et de responsabilités dans les propos, à laisser nos forces de sécurité et de défense, dont leur professionnalisme n’est plus à démontrer, à s’acquitter convenablement de leurs missions.
En cela, La FNCL soupçonne fortement l’objectif d’instaurer un Etat policier, voire l’état d’urgence, par Macky Sall et son ministre de l’intérieur, sous le prétexte de la préservation de la sécurité nationale, en vue d’un musellement de toute expression des libertés démocratiques et d’un possible report des élections présidentielles de 2017.

Enfin, la FNCL se félicite de la tenue de la COP 21 dans la capitale Française, réaffirme son souhait de voir l’application effective de l’accord signé par la communauté internationale, afin de limiter le réchauffement de la planète terre à 2 degrés d’ici la fin de ce siècle. Elle rappelle aux pays africains l’importance capitale de préserver les forêts tropicales et de matérialiser le projet de la grande muraille verte, initié par le Président Abdoulaye Wade.
La FNCL incite, également, l’Etat du Sénégal à s’attaquer au fléau de l’érosion côtière afin de mieux sauvegarder le littoral




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES