POLITIQUE : Le Pds s’aligne, Mme Aîda Mbodji se radicalise contre le pouvoir

Chez Aïda Mbodj, il n’est pas encore question d’enterrer la hache de guerre. « L’ennemi politique » doit payer sa forfaiture d’avril 2016. Celle qui a conduit à la mise à terme, pour cumul de mandats, de ses fonctions de Présidente du Conseil départemental de Bambey. C’est d’ailleurs pour faire preuve de solidarité à son endroit que la fédération Pds a décidé de boycotter l’élection du haut conseil des collectivités territoriales au niveau local. « L’Apr et ses alliés sont prêts depuis très longtemps pour aborder l’élection du Haut conseil des collectivités territoriales parce qu’ils se sont bien préparés espérant nous prendre au dépourvu », dira-t-elle notamment.

LE COMBAT CONTINUE
Plus que jamais déterminée à mener le combat jusqu’à son terme, Aïda Mbodj a encore tiré sur ses adversaires immédiats, en marge de la rencontre convoqué, ce week-end, par la fédération Pds de Bambey. « Leur patron les a traités d’incapables leur reprochant de toujours perdre devant moi. Il nous suffisait de prendre part à cette élection pour les gagner, une nouvelle fois. Ce serait chose aisée d’autant plus qu’ils sont sept à briguer un seul poste ». Aïda Mbodj de fustiger le fait qu’elle ne puisse figurer dans le collège électoral. « Je ne peux pas prendre part à cette élection parce que j’avais déjà démissionné de mes fonctions de conseillère municipale. C’est après que j’ai été destituée de mes fonctions de Présidente du conseil départemental de Bambey de manière arbitraire. J’avais démissionné et le maire était même venu constater cette démission ».

UNE PLAINTE POUR DÉNONCIATION CALOMNIEUSE
Abordant le cas Fatou Sène qui l’a récemment remplacée à la tête du conseil départemental de Bambey, Aïda Mbodj se dit horrifiée par les manœuvres perpétrées par l’Apr pour invalider cette élection. « Deux responsables de l’Apr ont déposé des recours pour contester l’élection de Fatou Sène à la tête du conseil départemental de Bambey aux motifs fallacieux qu’elle n’a été que jusqu’au Cm2 et qu’elle est matrone. J’ai entendu Mor Ngom dire que ce n’est pas lui. Ils ont voulu se cacher derrière des seconds couteaux. Nous faisons des va-et-vient au niveau de la Cour d’appel ». Et pourtant, ajoute la parlementaire, « à Nioro, le Président du Conseil départemental ne sait ni lire, ni écrire, encore moins signer. C’est la raison pour laquelle, j’ai pris trois avocats. Moi, je cherche la guerre chaque jour que Dieu fait et eux ils sont venus me la proposer ».
Elle a terminé son discours en martelant sa ferme volonté de porter plainte pour dénonciation calomnieuse. Pour elle, au-delà de Fatou Sène, toutes les femmes du Sénégal ont été humiliées lorsque certaines voix ont osé minimiser son statut de matrone. DAKARACTU




AFRIQUE-MONDE

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

DEPECHES

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES