POLITIQUE : Le Pds écarte le Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo

Le comité directeur du parti démocratique sénégalais (PDS) s’est réuni le vendredi 10 juin 2016 à la permanence nationale Oumar Lamine BADJI, sous la présidence du secrétaire général national adjoint et coordonnateur général Oumar SARR à l’effet d’examiner l’ordre du jour relatif à la situation politique nationale.

Le comité directeur renouvelle son attachement aux orientations avisées du frère secrétaire général, Me Abdoulaye WADE et félicite le frère Oumar SARR pour sa participation remarquée à la séance d’ouverture des concertations nationales organisées par le Chef de l’État.

Le frère secrétaire général national adjoint a exprimé la position de notre parti dont l’ambition légitime est la conquête et l’exercice du pouvoir à la suite d’élections libres, transparentes, sincères et sérieusement incontestables.

Il est de l’intérêt de notre peuple que les questions essentielles relatives au processus électoral, au fichier électoral, à l’organisation et à la surveillance des élections restent du domaine exclusif du consensus.

Le comité directeur rappelle que le code électoral qui a permis l’élection non contestée de trois présidents de la république est le fruit du génie de notre peuple et de sa classe politique qui a su surmonter ses différences pour organiser un consensus fédérateur.

Apres l’organisation controversée du référendum il du 20 mars 2016 il doit en être toujours ainsi pour que le pouvoir, élu démocratiquement gouverne dans un climat apaisé, et que l’opposition s’oppose en exerçant librement les droits que la constitution lui confère.

C’est pourquoi le comité directeur confirme la présence active de notre parti aux rencontres organisées par le ministère de l’intérieur sur les questions relatives au processus électoral. Il donne mandat à ses représentants à ces rencontres pour obtenir un audit indépendant de tout le processus électoral, notamment un audit du fichier électoral avec l’assistance de la communauté internationale, plus particulièrement l’union européenne et nos autres partenaires.

Le comité directeur réaffirme avec force que l’organisation des élections doit être confiée à une personnalité neutre, éloignée des contingences partisanes pour crédibiliser tout le processus électoral.

Le comité directeur rappelle que les discussions pour un consensus sur le processus électoral ne devraient constituer aucun prétexte pour remettre en cause le calendrier électoral.

Sur la suite à donner aux concertations organisées par le chef de l’état, et se félicitant de ce que ceux qui les ont boycottées ont décidé d’y participer, le comité directeur rappelle qu’il avait répondu favorablement à leur « lancement » et reste à l’écoute des organisateurs sur le sort réservé aux problèmes de l’école, de la santé, de la gouvernance politique, sur les affaires économiques et financières ainsi que sur la situation économique et sociale des ménages.

Le comité directeur tient à affirmer avec force que le PDS reste fermement attaché au respect de l’état de droit qui soumet les citoyens et l’état à des règles comprises et acceptées par tous avec la garantie de procédures claires devant une justice indépendante qui cesse d’être un bras armé pour régler des comptes politiques.
Dans cette perspective le comité directeur estime que le moment est venu de supprimer les juridictions d’exception comme la cour de répression de l’enrichissement illicite dont les procédures portent gravement atteinte aux principes généraux de droit, dont le principe majeur de la présomption d’innocence.

Devant les multiples agressions perpétrées contre la démocratie avec la quasi impossibilité pour l’opposition d’exercer les droits que lui confère la Constitution, notamment la liberté de manifester par la marche pacifique ou toute autre forme de manifestation publique ainsi que l’inégal accès aux médias d’état érigé en règle par les pouvoirs publics, il apparaît urgent pour les acteurs politiques de définir des règles sans équivoque acceptées et respectées par tous.

Le parti démocratique sénégalais invite tous les acteurs de la vie publique à veiller à la neutralité des institutions de la république et leur libre fonctionnement sans entrave politicienne qui restreint leur mission. Les récents évènements concernant le groupe parlementaire des libéraux et démocrates et les atteintes injustes contre la présidence libérale du conseil départemental de Bambey imposent de régler définitivement ces questions.

Le Parti Démocratique Sénégalais tient aussi à rappeler que des dizaines de membres de son comité directeur et de ses instances régulières font l’objet de poursuites pénales et qu’il attache un intérêt particulier à la libération de ceux qui sont détenus, l’arrêt des poursuites contres certains et la reconsidération des peines contre d’autres.

Dakar, le 10 juin 2016

Le comité directeur du PDS




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES