POLITIQUE : Le Pds dénonce la corruption durant le référendum et décide de saisir l’Ofnac

COMMUNIQUE DU COMITE DIRECTEUR

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le mercredi 23 mars 2016, sous la présidence du frère Oumar SARR Secrétaire Général Adjoint et Coordonnateur du parti, à l’effet de faire le bilan du scrutin référendaire du 20 mars 2016.

Le comité directeur félicite l’ensemble des militants et responsables du parti, les militants et responsables des différentes coalitions qui ont voté « non » au référendum ainsi que l’ensemble des citoyens qui se sont mobilisés et qui ont porté la voix du « non » au reniement pour le triomphe des valeurs.

Analysant les résultats du scrutin le comité directeur a acquis la ferme conviction que ceux qui ont voté « non » au référendum en sont sortis victorieux.

Il ne fait en effet aucun doute que le Chef de l’État, qui s’est personnellement investi en parcourant le pays pour un vote massif en faveur du « oui », a échoué dans les deux défis qu’il s’était lui même promis de relever : le défi de la participation et le défi de l’adhésion.

Malgré sa présence massive dans la campagne, l’utilisation à son profit exclusif des médias d’état et d’une bonne partie des médias privés, la corruption et l’achat de consciences, l’injection de sommes considérables et la honteuse distribution de denrées alimentaires à une population affamée depuis quatre années, les inacceptables manipulations du fichier électoral par le ministre de l’intérieur, la vaine tentative d’avoir par surprise les sénégalais et tous ceux qui avaient décidé de dire « non » à sa réforme, Macky SALL n’a réussi qu’à susciter apathie, interrogations, scepticisme et rejet de son projet de révision de la Constitution.

La majorité des citoyens constituant près de 60 % de ceux qui sont inscrits sur les listes électorales, non convaincus de la pertinence de la réforme proposée, ont préféré rester chez eux. Ainsi le projet de loi référendaire, qui est légalement adopté, est dans les faits rejeté par la majorité des sénégalais.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) condamne le manque total de transparence des processus de préparation, d’organisation et de surveillance du scrutin référendaire dans lesquels les partis, associations et personnalités partisans du « non » ont été totalement exclus en violation flagrante de notre Constitution qui pourtant proclame solennellement que les partis politiques et les coalitions de partis concourent à l’expression du suffrage.

Le ministre de l’intérieur qui proclame illégalement les résultats aux lieux et place de la commission nationale de recensement et qui a décidé de « kidnapper » le fichier électoral au profit de son parti, en prenant soin, entre autres, d’en extraire des milliers de citoyens privés ainsi de leurs droits est totalement discrédité pour organiser quelque scrutin que ce soit.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), qui a décidé de publier un livre blanc sur les manquements, irrégularités et fraudes, récuse le ministre de l’intérieur et exige que désormais l’organisation des élections soit confiée à une personnalité consensuelle dont la neutralité est avérée.

Le comité directeur demande au groupe parlementaire dirigé par la sœur Aïda Mbodj de poser une question orale au gouvernement sur le financement du scrutin référendaire.

Le CD demande enfin à l’OFNAC de s’autosaisir sur ce qui apparaît manifestement comme de la corruption par l’achat de conscience et toute autres formes de corruption pour obtenir un vote favorable de la part de personnes exerçant des responsabilités publiques.

Fait à Dakar, le 23 mars 2016, Pour le Comité Directeur
Oumar SARR, SGNA et Coordonnateur National



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES