POLITIQUE : Le Pds dénonce la corruption durant le référendum et décide de saisir l’Ofnac

COMMUNIQUE DU COMITE DIRECTEUR

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le mercredi 23 mars 2016, sous la présidence du frère Oumar SARR Secrétaire Général Adjoint et Coordonnateur du parti, à l’effet de faire le bilan du scrutin référendaire du 20 mars 2016.

Le comité directeur félicite l’ensemble des militants et responsables du parti, les militants et responsables des différentes coalitions qui ont voté « non » au référendum ainsi que l’ensemble des citoyens qui se sont mobilisés et qui ont porté la voix du « non » au reniement pour le triomphe des valeurs.

Analysant les résultats du scrutin le comité directeur a acquis la ferme conviction que ceux qui ont voté « non » au référendum en sont sortis victorieux.

Il ne fait en effet aucun doute que le Chef de l’État, qui s’est personnellement investi en parcourant le pays pour un vote massif en faveur du « oui », a échoué dans les deux défis qu’il s’était lui même promis de relever : le défi de la participation et le défi de l’adhésion.

Malgré sa présence massive dans la campagne, l’utilisation à son profit exclusif des médias d’état et d’une bonne partie des médias privés, la corruption et l’achat de consciences, l’injection de sommes considérables et la honteuse distribution de denrées alimentaires à une population affamée depuis quatre années, les inacceptables manipulations du fichier électoral par le ministre de l’intérieur, la vaine tentative d’avoir par surprise les sénégalais et tous ceux qui avaient décidé de dire « non » à sa réforme, Macky SALL n’a réussi qu’à susciter apathie, interrogations, scepticisme et rejet de son projet de révision de la Constitution.

La majorité des citoyens constituant près de 60 % de ceux qui sont inscrits sur les listes électorales, non convaincus de la pertinence de la réforme proposée, ont préféré rester chez eux. Ainsi le projet de loi référendaire, qui est légalement adopté, est dans les faits rejeté par la majorité des sénégalais.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) condamne le manque total de transparence des processus de préparation, d’organisation et de surveillance du scrutin référendaire dans lesquels les partis, associations et personnalités partisans du « non » ont été totalement exclus en violation flagrante de notre Constitution qui pourtant proclame solennellement que les partis politiques et les coalitions de partis concourent à l’expression du suffrage.

Le ministre de l’intérieur qui proclame illégalement les résultats aux lieux et place de la commission nationale de recensement et qui a décidé de « kidnapper » le fichier électoral au profit de son parti, en prenant soin, entre autres, d’en extraire des milliers de citoyens privés ainsi de leurs droits est totalement discrédité pour organiser quelque scrutin que ce soit.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), qui a décidé de publier un livre blanc sur les manquements, irrégularités et fraudes, récuse le ministre de l’intérieur et exige que désormais l’organisation des élections soit confiée à une personnalité consensuelle dont la neutralité est avérée.

Le comité directeur demande au groupe parlementaire dirigé par la sœur Aïda Mbodj de poser une question orale au gouvernement sur le financement du scrutin référendaire.

Le CD demande enfin à l’OFNAC de s’autosaisir sur ce qui apparaît manifestement comme de la corruption par l’achat de conscience et toute autres formes de corruption pour obtenir un vote favorable de la part de personnes exerçant des responsabilités publiques.

Fait à Dakar, le 23 mars 2016, Pour le Comité Directeur
Oumar SARR, SGNA et Coordonnateur National



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES