POLITIQUE : Le Pds dénonce la corruption durant le référendum et décide de saisir l’Ofnac

COMMUNIQUE DU COMITE DIRECTEUR

Le comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) s’est réuni le mercredi 23 mars 2016, sous la présidence du frère Oumar SARR Secrétaire Général Adjoint et Coordonnateur du parti, à l’effet de faire le bilan du scrutin référendaire du 20 mars 2016.

Le comité directeur félicite l’ensemble des militants et responsables du parti, les militants et responsables des différentes coalitions qui ont voté « non » au référendum ainsi que l’ensemble des citoyens qui se sont mobilisés et qui ont porté la voix du « non » au reniement pour le triomphe des valeurs.

Analysant les résultats du scrutin le comité directeur a acquis la ferme conviction que ceux qui ont voté « non » au référendum en sont sortis victorieux.

Il ne fait en effet aucun doute que le Chef de l’État, qui s’est personnellement investi en parcourant le pays pour un vote massif en faveur du « oui », a échoué dans les deux défis qu’il s’était lui même promis de relever : le défi de la participation et le défi de l’adhésion.

Malgré sa présence massive dans la campagne, l’utilisation à son profit exclusif des médias d’état et d’une bonne partie des médias privés, la corruption et l’achat de consciences, l’injection de sommes considérables et la honteuse distribution de denrées alimentaires à une population affamée depuis quatre années, les inacceptables manipulations du fichier électoral par le ministre de l’intérieur, la vaine tentative d’avoir par surprise les sénégalais et tous ceux qui avaient décidé de dire « non » à sa réforme, Macky SALL n’a réussi qu’à susciter apathie, interrogations, scepticisme et rejet de son projet de révision de la Constitution.

La majorité des citoyens constituant près de 60 % de ceux qui sont inscrits sur les listes électorales, non convaincus de la pertinence de la réforme proposée, ont préféré rester chez eux. Ainsi le projet de loi référendaire, qui est légalement adopté, est dans les faits rejeté par la majorité des sénégalais.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) condamne le manque total de transparence des processus de préparation, d’organisation et de surveillance du scrutin référendaire dans lesquels les partis, associations et personnalités partisans du « non » ont été totalement exclus en violation flagrante de notre Constitution qui pourtant proclame solennellement que les partis politiques et les coalitions de partis concourent à l’expression du suffrage.

Le ministre de l’intérieur qui proclame illégalement les résultats aux lieux et place de la commission nationale de recensement et qui a décidé de « kidnapper » le fichier électoral au profit de son parti, en prenant soin, entre autres, d’en extraire des milliers de citoyens privés ainsi de leurs droits est totalement discrédité pour organiser quelque scrutin que ce soit.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), qui a décidé de publier un livre blanc sur les manquements, irrégularités et fraudes, récuse le ministre de l’intérieur et exige que désormais l’organisation des élections soit confiée à une personnalité consensuelle dont la neutralité est avérée.

Le comité directeur demande au groupe parlementaire dirigé par la sœur Aïda Mbodj de poser une question orale au gouvernement sur le financement du scrutin référendaire.

Le CD demande enfin à l’OFNAC de s’autosaisir sur ce qui apparaît manifestement comme de la corruption par l’achat de conscience et toute autres formes de corruption pour obtenir un vote favorable de la part de personnes exerçant des responsabilités publiques.

Fait à Dakar, le 23 mars 2016, Pour le Comité Directeur
Oumar SARR, SGNA et Coordonnateur National




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES