POLITIQUE : Le PDS demande aux partis de boycotter le dialogue national

Les Libéraux ont mal…« Macky a du mépris pour Wade et il tente de l’humilier » à travers « la manière inélégante et discourtoise » dont il s’est adressé à Me Wade pour l’inviter à participer au dialogue politique national. C’est ce qui ressort du communiqué de la fédération PDS de France qui s’offusque de l’invitation adressée à Me Wade qui ressemble, selon le PDS de France, à une convocation. Dans un communiqué parvenu à la rédaction de xibaaru, les libéraux de France demandent à tous les partis politiques qui se réclament de l’opposition à dire non à l’appel de Macky Sall. Voici le communiqué intégral

Nous avons appris à travers la presse, la manière inélégante et discourtoise par laquelle le président Macky Sall s’est adressé à la classe politique et particulièrement à son prédécesseur Maître Abdoulaye Wade, pour la participation au dialogue politique national.
En effet, cette démarche malheureuse n’est rien d’autre que l’aboutissement du mépris et de la tentative d’humiliation manifeste que Macky Sall a toujours nourri à l’endroit de son opposition qu’il souhaite réduire à sa plus simple expression.
Comment peut-on s’adresser à Maître Abdoulaye Wade, ancien Chef d’État avec une lettre qui ressemble plus à une convocation qu’à une invitation ? Quel mépris ?
La classe politique sénégalaise ne mérite-t-elle pas plus de respect et de considération de la part de Macky Sall ?
Peut-on parler de dialogue politique dans un Pays où l’opposition n’a qu’un seul droit : celui d’aller en prison ?
Nous pensons que la manière dont la classe politique a été saisie à 48 heures du démarrage officiel de ce soit disant dialogue national, doit pousser tous les partis politiques qui se réclament de l’opposition à dire non à l’appel de Macky Sall.
Comme chaque Sénégalais le sait aujourd’hui, Macky Sall s’est octroyé une réforme constitutionnelle sans aucune concertation, ni dialogue, défiant tous les Sénégalais, la société civile, toute la classe politique et l’ensemble des forces vives attachées au respect d’élections libres, transparentes et équitables.
Loin de résoudre la crise multidimensionnelle qui plombe le Sénégal depuis le 25 Mars 2012, l’installation hasardeuse de Macky Sall au pouvoir à installer notre Pays dans une situation chaotique.
Le seul dialogue qui doit exister entre Macky Sall et l’opposition devrait porter sur les conditions d’une cohabitation politique après les élections législatives de 2017.
Vive le Sénégal
Vive un PDS fort et conquérant
Vive Maître Abdoulaye Wade
Pour la fédération PDS de France,
Ibrahima DIOP
Chargé de la Communication




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES