POLITIQUE : Le FPDR France dénonce une fraude industrielle à l’échelle nationale et internationale

POLITIQUE : Le FPDR France dénonce une fraude industrielle à l’échelle nationale et internationale
Le référendum 2016 a livré son verdict. Le Sénégal vient d’enregistrer l’un des taux de participation le plus faible dans l’histoire politique du pays qui sonne comme un désaveu cinglant pour Macky Sall et ses affidés. Ce taux particulièrement ridicule est la preuve manifeste du mépris que les sénégalais affichent à l’égard de Macky Sall, prophète du WAkH WAKHEET, WAKHEETI WAKHEET, et pourfendeur de la démocratie sénégalaise.
Pour autant, les électeurs sénégalais qui se sont déplacés dans les urnes ont rejeté à une large majorité le projet de réforme constitutionnelle qui leur a été soumis par un apprenti dictateur en mal de reconnaissance. Malgré un déploiement de moyens financiers sans précédent, le soutien d’une partie de la presse corrompue acquise à la cause du oui, qui fait honte à la corporation journalistique, la corruption à grande échelle d’électeurs, les sénégalais ont administré une véritable raclée au régime de Macky Sall, en faisant triompher le NON dans les principales localités du Sénégal (de Thiès à Touba, de Bambey à Pikine, de Dakar à Saint Louis).
Le FPDR France rejette vigoureusement les résultats provisoires et informe l’opinion nationale et internationale de l’existence d’une fraude à une échelle industrielle, jamais connue, réalisée en amont et pendant le vote, par le régime avec la complicité d’Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre de l’intérieur le jour et militant de l’APR la nuit. Dans de nombreuses localités acquises au NON, des fraudes massives ont été constatées : à Touba plus de 50 bureaux de votes ont été annulés, en toute illégalité privant de vote des dizaines de milliers d’électeurs, sans que les autorités administratives complices du hold up électoral, daignent intervenir pour rétablir la situation. A Grand Yoff, à Guédiawaye, à Pikine, à Saint Louis, à Ziguinchor, et à Thiès, des inscriptions massives de nouveaux électeurs ne résidant pas dans la localité ont été effectuées sur les listes électorales. Dans les fiefs du NEDOUKOBANDOUM, le nombre de nouveaux électeurs inscrits a doublé voire triplé, effectué à l’insu de l’opposition, et dans des officines clandestines parrainées par l’APR. Plus de 409 nouveaux bureaux de vote ont été crées. A Dakar, des transferts massifs d’électeurs ont été faits dans la nuit du 19 au 20 mars pour faire basculer le vote. A Paris, un bourrage massif des urnes a conduit au blocage du vote pendant plus d’une heure. Le Président de la DECENA en personne, a avoué, devant la presse, que de mémoire d’homme, il n’a jamais assisté à une élection aussi mal organisée, qui témoigne d’une impréparation totale. De nombreux présidents de bureaux de vote et assesseurs, triés sur le volet, ne disposaient ni de carte nationale d’identité, ni de carte d’électeurs, en totale violation des dispositions du code électoral. Plus de 15 000 électeurs sénégalais inscrits sur les listes n’ont pas été autorisées à voter, faute de révision des listes électorales. Tous ces éléments attestent de la réalité d’une fraude massive, planifiée au plus haut niveau de l’état, aussi bien au Sénégal qu’à l’étranger. Par conséquent, le FPDR France rejette l’intégralité des résultats publiés par les autorités et demande à tous les sénégalais de n’accorder aucune crédibilité à ces faux résultats.
Enfin, le FPDR France dénonce la tentative de fermeture de WALF FADJIRI, par un pouvoir en chute libre, et magnifie la mobilisation exceptionnelle des sénégalais pour stopper les dérives liberticides d’un président faible, incompétent, qui ne dispose plus d’aucune légitimité pour diriger le Sénégal.

Sidy Fall Coordonnateur du FPDR France ; Mail : msufrance@hotmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES