POLITIQUE : « La situation scandaleuse d’aujourd’hui abîme gravement l’image du Sénégal" (Ujtl)

« La situation scandaleuse d’aujourd’hui abîme gravement l’image du Sénégal et concoure méthodiquement à l’immolation du Sénégal éternel »
L’UJTL se réjouit de la nouvelle décision du groupe de travail des Nations Unies qui confirme que Karim Wade est en détention arbitraire. Cette décision confirme ce que la majorité des Sénégalais savent déjà. Ainsi le mal causé à Karim Wade est déjà trop profond. Il est plus que temps de mettre fin à cette cabale injuste et injustifiée. De bout en bout, tous ses droits ont été piétinés. Nous exigeons de Macky Sall non seulement sa libération immédiate mais la réparation intégrale du préjudice subi.
A l’occasion nous fustigeons le comportement cynique et pernicieux des avocats de l’Etat du Sénégal, ainsi que tous ceux qui pensent comme eux. Ils ont fait appel et ils ont été déboutés. Par conséquent le mieux pour eux est de se taire et consommer dignement leur défaite et nous épargner de leur attitude pleine de haine et de méchanceté. Tous ceux qui continuent de lui vouer aux gémonies, en dépit de son innocence confirmée, ne lui arrivent pas au doigt en terme d’engagement et de dévouement à sortir les Sénégalais de la précarité et de la pauvreté dans les quelles le régime Sall nous a honteusement installé.
Par ailleurs le comportement de Macky Sall et de son Gouvernement dans cette affaire irrite et fait honte au peuple Sénégalais qui ne mérite pas un tel affront.
Le Sénégal sous Macky est en réalité en passe de devenir un Etat de non droit. Sinon comment comprendre que les plus hautes autorités du Sénégal continuent de refuser systématiquement depuis 3 ans d’exécuter les décisions de justice internationale qui sont favorables à Karim Wade (avis du Groupe de travail de l’ONU, arrêt de la Cour de Justice de la CEDEAO…). Il n’est point besoin de rappeler combien cette situation scandaleuse abîme gravement l’image de notre pays et concoure méthodiquement à l’immolation du Sénégal éternel.
En tout état de cause, l’UJTL se battra pour redorer le blason du pays en obligeant Macky Sall à respecter les engagements internationaux du Sénégal. C’est l’unique porte de sortie honorable qui s’offre à lui. Il est contraint de s’exécuter et de respecter l’avis du Groupe Onusien en libérant immédiatement Karim Wade, sans condition et sans artifice.
Par contre, si Macky décide de se rebiffer et de piétiner une fois de plus une décision de la justice internationale, il sera alors vu comme un délinquant international et en marge des sacro-saints principes qui gouvernent les relations internationales. Et tout naturellement, c’est le Sénégal qui en pâtira.
Le président Macky Sall doit prendre toutes les dispositions pour ordonner la libération de Karim Wade, seul gage d’un dialogue politique viable dans un contexte marqué par un désenchantement généralisé. En tout cas, l’UJTL tient à réaffirmer avec la dernière énergie sa position immuable : Par A ou B, Karim Wade sera le candidat du PDS à la prochaine élection présidentielle. L’UJTL se donnera tous les moyens pour d’abord obtenir sa libération, avant de lui porter à la tête de l’Etat.
Vive le Sénégal…..
Vive le PDS……….
Vive l’UJTL……….




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES