POLITIQUE : " L’Etat du Sénégal doit libérer Karim WADE et réparer le préjudice subi" (Meel)

La libération du Candidat du Parti Démocratique Sénégalais, Karim WADE est sur toutes les lèvres, depuis les récentes déclarations du Président de la République, Macky SALL laissant entrevoir une telle possibilité. Ce n’est point une surprise pour le Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL). Aucun Sénégalais ne devrait d’ailleurs s’étonner de ce dénouement, si l’on connait les conditions dans lesquelles s’est déroulé, devant un tribunal exceptionnel, le procès ayant aboutit à sa condamnation.
Aujourd’hui encore, plus que jamais, le MEEL demeure convaincu de l’innocence de son leader. Karim WADE a passé plus de trois ans en prison, de manière totalement arbitraire, malgré qu’aucune preuve matérielle justifiant sa culpabilité n’a été apportée. De surcroît, il a été, durant toutes la procédure, privé de ses droits les plus élémentaires liés à la présomption d’innocence, à un procès juste et équitable et aux droits de la défense. Il a été, a dessein, voué aux gémonies, son honorabilité bafouée et même son intégrité physique atteinte ; le tout sans aucune défense devant une cour complice qui violait systématiquement les droits de la défense. Toute cette mascarade lâchement organisée est corroborée par les récents avis rendu par le Groupe de travail de l’ONU qui jugent arbitraire la détention de KARIM et demandent son indemnisation.
La lumière a jailli avec le jour, la vérité a fini par éclater. Karim WADE doit être lavé de toutes les accusations fantaisistes dont il a fait l’objet depuis quatre ans. Aujourd’hui tous les Sénégalais ont fini de se convaincre de son innocence et sa libération est devenue une réelle demande sociale exprimée par le peuple.
Le MEEL renouvelle ainsi sa demande légitime. L’Etat du Sénégal doit libérer Karim WADE et réparer tout le préjudice qu’il a subi.
En cette circonstance de désescalade, certaines personnes devraient faire profil bas et se voir toutes petites, notamment Mimi TOURE. Elle est l’instigatrice en chef de la traque orientée. On se rappelle encore de ses manipulations quand elle brandissait des chèques, qui se sont révélés par la suite inexistants, alors qu’elle disait les tirer de la traque des biens mal acquis. Elle est un démon de la division. Elle pourrit les relations entre des gens proches, y compris dans son propre parti. Elle n’a pas sa place dans le landerneau politique Sénégalais puisqu’elle a la phobie de la paix et de la sérénité. Elle cultive la haine, la calomnie et l’intolérance.
Pire, Mimi TOURE ne croit pas aux valeurs intrinsèques Sénégalaises. Elle ne respecte pas nos chefs religieux qui sont des piliers incontournables de notre société. En dépit des mises en garde de ces derniers, elle a persisté dans l’erreur de par sa folie de vouloir mettre d’honnêtes citoyens en prison. Aujourd’hui encore, elle continue de nous souler avec sa haineusement thèse d’une culpabilité de Karim WADE et de persister dans son incrédulité.
Il est heureux de voir le Chef de l’Etat se rendre compte de l’influence négative que cette dernière a toujours joué dans son entourage et de l’y avoir écarté irrémédiablement.
Le MEEL demande donc à Mimi TOURE de faire profil bas et de savoir raison garder. Elle est certainement la dernière personne que les Sénégalais ont envie d’entendre en cette période de décrispation du climat politique. Elle est hors champ…

Vive le PDS ……
Vive le MEEL ….
Le Secrétaire Général Victor Sadio DIOUF




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES