POLITIQUE : L’Act interpelle le Gouvernement sur les licences de pétrrole

Le Bureau Politique de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail s’est réuni à son siège le 30 juillet 2016 sous la présidence de M. Abdoul MBAYE.

Le Bureau Politique a tenu à saluer l’action opiniâtre et patriotique du PASTEF visant à réclamer des explications, précisions et détails portant sur des opérations ayant pour conséquence des pertes considérables d’argent aux dépens des finances publiques et du peuple sénégalais. S’agissant en particulier de l’indemnisation reçue de Arcelor Mittal par l’Etat du Sénégal, l’ACT demande au Ministre des Finances de :

confirmer le montant effectivement versé par cette société (110 millions d’euros soit 72,155 milliards F CFA avaient été annoncés),
préciser sa contrepartie dans notre comptabilité publique (montant et méthode), et
justifier l’écart éventuel entre le montant versé par Arcelor Mittal et celui comptabilisé dans nos finances publiques.
Le Bureau politique a fortement regretté la suspension du Secrétaire Général du PASTEF de ses fonctions d’inspecteur des impôts. Cette sanction apparaît en effet comme le moyen trouvé d’amener à taire les demandes de vérités du PASTEF sur les graves dysfonctionnements caractérisant les finances publiques sénégalaises ces dernières années. L’ACT réclame le rétablissement immédiat de M. Ousmane SONKO dans ses fonctions.

Le Bureau Politique déplore les premiers morts déjà enregistrés au Sénégal, suite aux premières pluies. Il prie pour le repos de leur âme. Il condamne l’impréparation et l’incapacité du Gouvernement à protéger nos populations contre un phénomène aussi récurrent que les inondations. Pour l’ACT, le quotidien des Sénégalais doit être la principale préoccupation du Gouvernement. Ce n’est malheureusement pas le cas.

Le Bureau Politique a été informé de la décision prise par la Banque Centrale de Norvège d’exclure Cairn Energy Plc et Kosmos Energy Ltd de l’univers d’investissement du Fonds de Pension d’Etat, sur recommandation de son Conseil de l’Ethique. Ces exclusions ont été prises, sur la base d’une évaluation qui a montré un risque de violations sérieuses de normes éthiques fondamentales. Cairn Energy et Kosmos Energy sont présentes au Sénégal avec leurs filiales respectives et concernées par l’exploration et la future exploitation des gisements pétroliers et gaziers de notre pays.

Il a également pris connaissance que Ovidiu Tender, propriétaire de Tender SA., aurait été condamné en juin 2015 par le Tribunal de Bucarest à une peine définitive d’emprisonnement de 12 ans et 7 mois pour fraude et blanchiment d’argent. Le groupe Tender SA. est présent également au Sénégal avec sa filiale Tender Oil And Gas Casamance Sarl, société de droit sénégalais créée avec un capital de 10 millions de F CFA seulement !

L’ACT est attachée à la liberté d’entreprendre et à l’ouverture du Sénégal aux investisseurs étrangers. Elle est tout aussi attachée au respect par tous les investisseurs, locaux et étrangers, ici et ailleurs, de normes éthiques non négociables (transparence, respect de la règle de droit, respect de l’environnement, bannissement de la corruption…). Aussi, l’ACT demande aux entreprises concernées, au nom de la transparence, de fournir aux Sénégalais des explications précises sur :

Les causes de ces exclusions simultanées (sachant que les 2 sociétés ont la particularité d’intervenir ensemble au Sénégal) pour des risques de violations sérieuses de normes éthiques par Cairn Energy et Kosmos Energy ;
Cette condamnation pour fraude et blanchiment d’argent pour le patron du Groupe Tender.
Considérant la haute importance du choix des partenaires du Sénégal pour la prospection et l’exploitation de ses ressources naturelles en hydrocarbures ;

Considérant la faiblesse technique et financière desdits choix, et de surcroît sujets à caution (sociétés à responsabilité limitée créées pour la circonstance et dont le capital s’élève à 10 ou 20 millions F CFA, par des hommes ou structures non irréprochables) ;

L’ACT réclame que des explications claires et précises soient données aux Sénégalais par les hautes Autorités de l’Etat.

L’ ACT demande en outre aux députés restés soucieux de la défense des intérêts du peuple du Sénégal de prendre en charge cette exigence de transparence.

L’ACT appelle tous les patriotes du Sénégal à se lancer à la recherche des informations permettant d’identifier tous les associés de ces SARL au capital dérisoire auxquelles sont confiées les champs en hydrocarbures de notre pays.

L’ACT en appelle aux partenaires traditionnels de notre pays, tant bilatéraux que multilatéraux, afin qu’ils s’alignent sans hésitation sur cette demande de totale transparence aujourd’hui, et de reddition des comptes demain. C’est leur devoir vis-à-vis des Sénégalais d’aujourd’hui et de demain.

Dakar, le 30 juillet 2016

Pour le Bureau Politique de l’ACT

Le Directeur exécutif

Xavier DIATTA




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES