POLITIQUE : Communique de presse des Cadres Libéraux

La Fédération Nationale des Cadres Libéraux s’est réunie, ce jeudi 02 juin 2016, à la permanence nationale Omar Lamine BADJI, à l’effet d’analyser l’actualité politique et sociale du pays.

Au chapitre politique, la FNCL, considérant le dialogue est l’un des ressorts essentiels de toute démocratie viable, magnifie la participation du PDS à ces concertations. La FNCL salue la sagesse, la clairvoyance et le patriotisme du frère Secrétaire Général National, Maître Abdoulaye WADE et félicite le Frère Secrétaire Général National Adjoint et Coordonnateur national, Oumar SARR, pour ses mots empreints de courage, de responsabilité et de civilités lors de la cérémonie de lancement du dialogue national.
La FNCL stipule que la libération des otages politiques, notamment de celle de Karim WADE, étant une question à enjeu national voire international, ne saurait être élaguée de ces concertations nationales. La FNCL considère que l’avis du groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire, sur lequel doit statuer le Conseil des Droits de l’Homme en Septembre 2016 à Genève, doit être respecté dans toute sa plénitude afin de réparer l’injustice subie par le frère Karim Wade. Elle rappelle que la charte des droits de l’Homme a un caractère obligatoire car elle est reconnue expressément par la constitution de notre république en son préambule.
Ainsi la FNCL exhorte le Président de la République et les forces vives de la nation à œuvrer pour des consensus nationaux durables capables de renforcer l’Etat de droit et la démocratie, de rendre plus performant notre système de gouvernance politique, économique et judiciaire pour un mieux être des sénégalais.
Relativement aux sorties malencontreuses de certains oiseaux de mauvaise augure, la FNCL invite les acteurs du dialogue national à ne pas se laisser divertir et rappelle que la bave du crapaud n’atteint pas la colombe blanche tout en invitant le reste de l’opposition consciencieuse à rejoindre le cadre d’échanges.

Concernant, la situation sociale, la FNCL condamne la manière forte du gouvernement pour résoudre la crise scolaire dans un contexte de non-respect des accords signés avec les syndicats d’enseignants. Elle invite les autorités à s’inscrire dans la dynamique du dialogue national lancé le 28 mai 2016 afin de lui trouver une issue heureuse. Ainsi la FNCL souhaite des solutions durables aux crises récurrentes que vit l’école sénégalaise tout en rappelant qu’assurer le droit de nos enfants à une éducation de qualité, dans un environnement apaisé, est un impératif pour le gouvernement.
Par ailleurs, la FNCL invite le gouvernement à apporter des solutions aux difficultés notées dans le secteur de la santé et manifeste son soutien aux ex agents d’AMA Sénégal.




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES