POLITIQUE : Communiqué de la Fédération Pds de Saint Louis

Frères et sœurs du parti, je voudrais à l’entame de cette assemblée générale, vous transmettre les salutations et les félicitations du frère Secrétaire Général National, Me Abdoulaye WADE, du frère SGN Adjoint, Oumar SARR, du frère candidat, Karim WADE et de l’ensemble des membres du comité directeur.
Nous saluons la présence à Saint–Louis des responsables du département venus des communes de Gandon, Fass, Gandiol et de Mpal.

En effet, notre parti, pendant ces dernières années a fait preuve d’endurance, de combativité et de dignité face aux agressions multiples et variées coordonnées par Macky SALL et son régime pour détruire le PDS, son candidat et ses dirigeants.

Toutefois, vous étiez là debout comme un seul homme pour faire face, malgré l’utilisation abusives et outrancière des forces publiques, l’instrumentalisation de la justice et la domestication du parlement qui ont abouti à des abus très dangereux.

Notre parti, le PDS, ses alliés et les sénégalais tout court, épris de justice ont livré un combat âpre contre les actes d’injustice, les règlements de compte, les abus de pouvoir instaurées comme mode de gouvernance par le régime de Macky SALL.

Après quatre années d’exercice, pendant lesquelles, les sénégalais ont connu des souffrances effrayantes, Macky s’empressa de libérer tous les détenus politiques pour ensuite chercher un autre moyen plus rusé d’éliminer politiquement ses adversaires, notamment en ce qui concerne notre candidat Karim WADE.

Retenez ceci :
-  Karim WADE jouit entièrement des ses droits civils et politiques, même si le procureur spécial avait expressément demandé qu’il les perde, ce que la CREI a refusé ;
-  Karim WADE a été régulièrement investi par le parti démocratique sénégalais comme candidat, de A à Z à la prochaine élection présidentielle ;
-  Le PDS reste ancré dans l’opposition et se donnera les moyens de conquérir démocratiquement le pouvoir, le gérer et le conserver pour le seul bien être des sénégalais ;
-  Je vais vous rassurer que notre frère Karim WADE préparera avec nous les élections législatives de 2017, en rapport avec la direction du parti et ses alliés pour une victoire éclatante.

Après le référendum et les résultats pénibles obtenus par Macky SALL et son camp. La peur des lendemains les a poussé à lancer aujourd’hui le débat sur la nationalité.
Ce régime aux abois qui a perdu sur le terrain des droits civils et politiques de Karim WADE a ouvert ce nouveau chantier.

La constitution a pourtant déjà réglé cette question en disposant que les candidats à la présidentielle au moment de déposer leur dossier auprès du conseil constitutionnel doivent être exclusivement de nationalité sénégalaise.

Que cherche Macky SALL ?

Lui et ses ouailles veulent changer les règles du jeux en plein match. Ils veulent éliminer Karim WADE, Abdoul MBAYE, et les autres en imposant un renoncement cinq ans avant la présidentielle et applicable immédiatement.

Ils sont tellement aveuglés par un deuxième mandat qu’ils ne se rendent même pas compte que des centaines de milliers de sénégalais nés à l’étranger sont visés par ce pétard.

La nation sénégalaise est une et indivisible : Un Peuple- Un But- Une Foi.
Ni SENGHOR, ni DIOUF, ni WADE n’ont connu l’incurie de promouvoir un projet qui divise les citoyens en catégories, voulant priver certains de leur droit fondamental garantis par la constitution.

Heureusement que les sénégalais, quelque soit le bord dans lequel ils se situent se sont lever pour se dresser contrer cette honteuse volonté politicienne.
Que les initiateurs de cette hérésie se le tiennent pour dit.

Ca ne passera pas !
Qu’ils prennent leur responsabilité pour tout ce que cette folie pourrait causer dans la stabilité et la cohésion du pays.

Macky SALL lui même semble vouloir à tout prix attribuer à Me Abdoulaye WADE une nationalité française.

Je veux simplement lui rappeler l’histoire comme elle ne l’a jamais apprise certainement.
Notre Secrétaire Général National, Me Abdoulaye WADE né à Saint-Louis sous le régime de la colonisation française avait acquis cette nationalité de façon collective avec les citoyens des quatre communes (Saint-Louis, Dakar, Rufisque et Gorée).

Il l’a ensuite perdu collectivement cette nationalité avec beaucoup d’autres citoyens qui, après l’indépendance du Sénégal avaient choisi de rester sénégalais. D’ailleurs, il a fait ses diplômes supérieurs, dont son agrégation en tant que sénégalais.

Fier de vivre ensemble en harmonie avec tous nos concitoyens qui ont spontanément acquis une autre nationalité de par le sol de naissance.
Car nous sommes un seul et même peuple qui détient les mêmes chances et la même dignité sénégalaise adossée sur des vertus.

Pour l’Assemblée Générale, Mayoro FAYE,
Responsable départemental PDS,
Conseiller départemental de Saint-Louis,
Membre du Comité Directeur du PDS




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES