PLAINTE DEPOSEE A PARIS : Les geôliers de Karim WADE risquent 30 ans de prison ferme

Les avocats de Karim Wade, le fils de l’ancien Président du Sénégal ont déposé mardi 2 février 2016 une plainte contre X pour "détention arbitraire"

30 ans de prison ferme, c’est ce que risquent les geôliers de Karim Wade. Du moins si l’on en croit ses avocats qui ont engagé un bras de fer avec les autorités sénégalaise. La plainte contre X vise les autorités sénégalaises et la peine invoquée "détention arbitraire" est un délit passible de 30 ans de prison. Leur objectif : contraindre le Président Macky Sall élu en 2012 à admettre que la justice sénégalaise ne disposent d’aucune preuve suffisante justifiant l’incarcération depuis presque trois ans de Karim Wade, ancien ministre et candidat aux prochaines élections présidentielles. Depuis le 29 janvier, la balance penche plutôt en faveur du détenu avec la mise en ligne d’une décision du Haut commissariat aux droits de l’homme des Nations-Unis dénonçant une détention jugée "arbitraire". « Maintenant que nous avons la confirmation que ce procès n’est pas équitable, l’Etat du Sénégal doit réparer le préjudice »

FAUTE DE PREUVE, AU PRÉVENU DE PROUVER SON INNOCENCE

A l’ouverture du premier procès en juillet 2014, nous avions déjà relevé l’absence de preuve, grande faiblesse du dossier. Au terme d’une procédure très critiquée, le fils du Président avait été jugé en avril 2015. Faute de preuves, la Cour de répression des enrichissements illicites (CREI), spécialement créée pour cette affaire, avait dû écarter le délit de corruption... Mais avait condamné Karim Wade à 6 ans de prison ferme pour "enrichissement illicite". Selon ses avocats, cette peine ne figure plus dans la liste des juridictions sénégalaise depuis plus de 30 ans... "Elle présente un avantage, c’est que la preuve appartient au prévenu, à lui de démontrer que son patrimoine n’est pas illicite", explique Me Michel Boyon. Le recours devant la Cour suprême en Août dernier n’avait abouti à rien. "Les magistrats avaient préparé la décision avant le procès", résume l’avocate de la Cour de cassation Françoise Fabiani qui avait plaidé ce jour-là à Dakar.

UN JUGE D’INSTRUCTION FRANÇAIS NOMMÉ POUR ENQUÊTER SUR L’AFFAIRE KARIM WADE

Faute de réaction de la justice sénégalaise, c’est donc en France que cette plainte pour "détention arbitraire" a été déposée hier par le pénaliste Jean-Marc Fedida. Le juge d’instruction sera nommé pour enquêter sur cette décision de justice. Il devra questionner des hauts responsables sénégalais sur les motifs de détention de Karim Wade, citoyen sénégalais par son père et français par sa mère née Viviane Vert. "Ce n’est pas la première fois qu’un juge français enquête sur des actes commis par un ministre, un président ou une autorité publique d’un autre pays", explique Fedida rappelant l’affaire dite des biens mal acquis qui avait abouti à des condamnations. PARIS MATCH




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES