PLAINTE DEPOSEE A PARIS : Les geôliers de Karim WADE risquent 30 ans de prison ferme

Les avocats de Karim Wade, le fils de l’ancien Président du Sénégal ont déposé mardi 2 février 2016 une plainte contre X pour "détention arbitraire"

30 ans de prison ferme, c’est ce que risquent les geôliers de Karim Wade. Du moins si l’on en croit ses avocats qui ont engagé un bras de fer avec les autorités sénégalaise. La plainte contre X vise les autorités sénégalaises et la peine invoquée "détention arbitraire" est un délit passible de 30 ans de prison. Leur objectif : contraindre le Président Macky Sall élu en 2012 à admettre que la justice sénégalaise ne disposent d’aucune preuve suffisante justifiant l’incarcération depuis presque trois ans de Karim Wade, ancien ministre et candidat aux prochaines élections présidentielles. Depuis le 29 janvier, la balance penche plutôt en faveur du détenu avec la mise en ligne d’une décision du Haut commissariat aux droits de l’homme des Nations-Unis dénonçant une détention jugée "arbitraire". « Maintenant que nous avons la confirmation que ce procès n’est pas équitable, l’Etat du Sénégal doit réparer le préjudice »

FAUTE DE PREUVE, AU PRÉVENU DE PROUVER SON INNOCENCE

A l’ouverture du premier procès en juillet 2014, nous avions déjà relevé l’absence de preuve, grande faiblesse du dossier. Au terme d’une procédure très critiquée, le fils du Président avait été jugé en avril 2015. Faute de preuves, la Cour de répression des enrichissements illicites (CREI), spécialement créée pour cette affaire, avait dû écarter le délit de corruption... Mais avait condamné Karim Wade à 6 ans de prison ferme pour "enrichissement illicite". Selon ses avocats, cette peine ne figure plus dans la liste des juridictions sénégalaise depuis plus de 30 ans... "Elle présente un avantage, c’est que la preuve appartient au prévenu, à lui de démontrer que son patrimoine n’est pas illicite", explique Me Michel Boyon. Le recours devant la Cour suprême en Août dernier n’avait abouti à rien. "Les magistrats avaient préparé la décision avant le procès", résume l’avocate de la Cour de cassation Françoise Fabiani qui avait plaidé ce jour-là à Dakar.

UN JUGE D’INSTRUCTION FRANÇAIS NOMMÉ POUR ENQUÊTER SUR L’AFFAIRE KARIM WADE

Faute de réaction de la justice sénégalaise, c’est donc en France que cette plainte pour "détention arbitraire" a été déposée hier par le pénaliste Jean-Marc Fedida. Le juge d’instruction sera nommé pour enquêter sur cette décision de justice. Il devra questionner des hauts responsables sénégalais sur les motifs de détention de Karim Wade, citoyen sénégalais par son père et français par sa mère née Viviane Vert. "Ce n’est pas la première fois qu’un juge français enquête sur des actes commis par un ministre, un président ou une autorité publique d’un autre pays", explique Fedida rappelant l’affaire dite des biens mal acquis qui avait abouti à des condamnations. PARIS MATCH



AFRIQUE-MONDE

logo article

"Malta files" : la famille Erdogan, propriétaire d’un pétrolier, selon des médias

29/05/2017 par :

L’enquête lancée par 13 médias européens sur les activités de paradis fiscal de Malte met cette fois (...)

logo article

La malédiction du pétrole : démonstration

29/05/2017 par :

L’odeur du pétrole attire les grandes puissances et enflamme les pays producteurs. La preuve par (...)

logo article

Pour protéger votre cœur, mangez du chocolat noir !

29/05/2017 par :

En France, la fibrillation atriale touche environ 750 000 personnes. Une maladie cardiaque qui, (...)

logo article

Arthrose du genou : un régime alimentaire riche en fibres diminue la douleur

29/05/2017 par :

Si, comme 10 millions de Français, vous souffrez de gonarthrose, misez sur un régime alimentaire (...)

logo article

Greffe de pénis : 3e opération réussie

29/05/2017 par :

Les chirurgiens du Cap, en Afrique-du-Sud, viennent de réaliser avec succès la troisième greffe (...)

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES