PLAINTE DEPOSEE A PARIS : Les geôliers de Karim WADE risquent 30 ans de prison ferme

Les avocats de Karim Wade, le fils de l’ancien Président du Sénégal ont déposé mardi 2 février 2016 une plainte contre X pour "détention arbitraire"

30 ans de prison ferme, c’est ce que risquent les geôliers de Karim Wade. Du moins si l’on en croit ses avocats qui ont engagé un bras de fer avec les autorités sénégalaise. La plainte contre X vise les autorités sénégalaises et la peine invoquée "détention arbitraire" est un délit passible de 30 ans de prison. Leur objectif : contraindre le Président Macky Sall élu en 2012 à admettre que la justice sénégalaise ne disposent d’aucune preuve suffisante justifiant l’incarcération depuis presque trois ans de Karim Wade, ancien ministre et candidat aux prochaines élections présidentielles. Depuis le 29 janvier, la balance penche plutôt en faveur du détenu avec la mise en ligne d’une décision du Haut commissariat aux droits de l’homme des Nations-Unis dénonçant une détention jugée "arbitraire". « Maintenant que nous avons la confirmation que ce procès n’est pas équitable, l’Etat du Sénégal doit réparer le préjudice »

FAUTE DE PREUVE, AU PRÉVENU DE PROUVER SON INNOCENCE

A l’ouverture du premier procès en juillet 2014, nous avions déjà relevé l’absence de preuve, grande faiblesse du dossier. Au terme d’une procédure très critiquée, le fils du Président avait été jugé en avril 2015. Faute de preuves, la Cour de répression des enrichissements illicites (CREI), spécialement créée pour cette affaire, avait dû écarter le délit de corruption... Mais avait condamné Karim Wade à 6 ans de prison ferme pour "enrichissement illicite". Selon ses avocats, cette peine ne figure plus dans la liste des juridictions sénégalaise depuis plus de 30 ans... "Elle présente un avantage, c’est que la preuve appartient au prévenu, à lui de démontrer que son patrimoine n’est pas illicite", explique Me Michel Boyon. Le recours devant la Cour suprême en Août dernier n’avait abouti à rien. "Les magistrats avaient préparé la décision avant le procès", résume l’avocate de la Cour de cassation Françoise Fabiani qui avait plaidé ce jour-là à Dakar.

UN JUGE D’INSTRUCTION FRANÇAIS NOMMÉ POUR ENQUÊTER SUR L’AFFAIRE KARIM WADE

Faute de réaction de la justice sénégalaise, c’est donc en France que cette plainte pour "détention arbitraire" a été déposée hier par le pénaliste Jean-Marc Fedida. Le juge d’instruction sera nommé pour enquêter sur cette décision de justice. Il devra questionner des hauts responsables sénégalais sur les motifs de détention de Karim Wade, citoyen sénégalais par son père et français par sa mère née Viviane Vert. "Ce n’est pas la première fois qu’un juge français enquête sur des actes commis par un ministre, un président ou une autorité publique d’un autre pays", explique Fedida rappelant l’affaire dite des biens mal acquis qui avait abouti à des condamnations. PARIS MATCH



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES