PERPETUITE CONTRE HABRE : Mbacke Fall dévoile l’engagement de Macky SALL

Sans aucune surprise, le Procureur Mbacke Fall a, aux termes des ses réquisitions, demandé la prison à vie pour le Président Hissein HABRE. Rappelons, qu’à peine élu, le 25 mars 2012, Le Chef de l’Etat sénegalais Macky SALL s’ est envolé pour Paris le 18 avril 2012 et au sortir d’un entretien avec le Président français Sarkozy, Macky Sall avait déclaré sur le perron de l’Elysée que "Hissein Habre serait jugé en décembre", il venait ainsi de dévoiler à l’opinion nationale et internationale que le sort du Président Habré venait d’être négocié et scellé avec la France et ce avant même qu’il ne prenne les commandes de l’Etat du Sénégal et ne se penche sur les priorités des Sénégalais qui l’ont élu.
Le reste n’était que mise en scéne. A de nombreuses reprises sur les médias occidentaux, le Président Macky Sall a réitéré son engagement dans cette affaire au mépris du Droit, de la Justice, de l’éthique et de la morale. La promesse d’un procès juste et équitable était un simple habillage médiatique et un bluff. Les Avocats du Président Habré n’ont eu de cesse de dénoncer les relations et la place de choix d’Idriss DEBY, bailleur de fonds principal des CAE et véritable Maître du jeu judiciaire . L’Etat de Droit , la Démocratie Sénégalaise ont souffert de cet engagement à corps perdu du Président Macky SALL dans la liquidation politique et aujourd’hui physique d’un homme avec cette volonté de le condamner à perpétuité.
Le Sénégal, terre d’asile et d’hospitalité a souffert aussi dans son image par cette affaire qui s’est caractérisée par un acharnement médiatique et judiciaire sans pareil sur le Continent, et cette réquisition du Procureur exprime bien la détermination du Président Macky Sall à exécuter le complot contre le Président Habré.
Pendant 04 jours, les Parties Civiles et le Parquet Général ont plaidé sans convaincre. Le Procureur Mbacké FALL a été incapable d’apporter la moindre preuve au sujet des accusations portées contre l’ancien président du Tchad. Au contraire, il a repris dans son réquisitoire la lecture des récits de l’ensemble des personnes choisies par le régime d’Idriss DEBY et Human Right Watch au terme d’un casting frauduleux.L’opinion nationale et internationale a été choquée par les nombreuses violations des Droits du Président Habre. L’organisation d’un procès politique par le Président Macky SALL ne fait pas honneur au Sénégal malgré l’habillage et la cosmétique médiatique. Les populations sénégalaises se sont démarquées de cette action de règlements de comptes sous-traitée par le pouvoir de Macky SALL et contraire à toutes leurs valeurs et principes . COMMUNIQUE AVOCATS DE HABRE




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES