PARIS : Le président malien plaide pour la reconstruction du pays

Deuxième et dernière journée en France pour le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Il se rend ce jeudi après-midi au mémorial de Douaumont, près de Verdun, où reposent plusieurs milliers de soldats maliens mobilisés auprès des troupes françaises lors de la Première Guerre mondiale. Mais avant ce déplacement, le président malien était ce matin à Paris aux côtés de son homologue François Hollande. Il a participé à une conférence internationale pour la relance et le développement du Mali.

Ce jeudi matin, le président IBK s’est offert un long plaidoyer pour la reconstruction du Mali au point d’ailleurs, pour l’anecdote, d’être prié amicalement de raccourcir son intervention. Ibrahim Boubacar Keïta a insisté en particulier sur la nécessité de poursuivre l’effort politique, qui a abouti à la signature de l’accord de paix en juin dernier, par un effort aujourd’hui économique.

Une paix qui n’est pas sous-tendue par des mesures de développement n’est pas digne de ce nom, a-t-il expliqué : « La paix n’a pas de sens s’il n’y a pas de développement dans la paix. Quelle ne serait pas cette paix-là qui ne ferait pas l’eau potable de nos enfants ? Qui n’ouvrirait pas d’écoles à nos enfants ? Qui ne ferait pas que Kidal soit une capitale à l’instar de toutes les capitales aujourd’hui avec un aérodrome, avec une aérogare, digne du XXIe siècle et digne du Mali ? Et quelle serait également cette singulière paix qui n’assurerait pas désormais une liaison régulière et rapide entre les différentes régions du Mali, entre le Sud et le Nord, entre Kidal, Gao et Tombouctou ? »

La France promet 360 millions d’euros d’aide

« Notre chance aujourd’hui est unique, a insisté le président IBK, ne la perdons pas ». Ibrahim Boubacar Keïta a donné également des gages financiers. Il s’est tourné directement ce matin vers son ministre des Finances, qui était dans la salle, pour lui demander de trouver toutes les contributions nécessaires pour alimenter le fonds de développement durable que le pays s’est engagé à créer.

François Hollande a rappelé de son côté que la France resterait en « première ligne » aux côtés du Mali, avec l’octroi de 360 millions d’euros dont 80 pour le Nord, sous forme de prêts et de dons.

« Nous voulons intervenir sur tout le territoire », a souligné le président français qui a cité plusieurs projets : la santé à Mopti, l’éducation à Gao, le développement rural à Ségou ou encore le développement local à Kidal. L’accompagnement économique est fondamental a aussi rappelé le président français, sinon, les mêmes causes produiront les mêmes effets RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES