Ousmane Sonko met les pieds dans le plat : « Il y a eu détournement de deniers publics au sein de l’Assemblée nationale »

En conférence de presse cet après-midi, l’Inspecteur des impôts et domaines Ousmane Sonko a en rajouté sur le gros scandale révélé dernièrement par lui-même et relatif à la délinquance fiscale de l’Assemblée nationale. Selon lui, il s’agit simplement « de détournements de deniers publics au sein de l’assemblée nationale ».
« Niasse dans son communiqué dit qu’ils ont trouvé une dette fiscale de 120 millions, premier aveu sur l’incivisme fiscal. Il dit que depuis qu’ils sont là ils ont reversé 174 millions dont 120 millions au titre de l’épongement du passif de l’ancienne législature. Cela veut dire que eux leur législature n’a eu à verser que 54 millions. Or ils sont là depuis 4 ans et rien que pour les retenues ils devaient être à 460 millions. Ce qui veut dire que l’on a plus de 400 millions qui sont encore dans le vent ce qui est différent du chiffre donné par M. Niasse qui a reconnu qu’au jour aujourd’hui, eux restent devoir encore 140 millions », dira Sonko.
« Premier aveu cela veut dire que leur législature doit de l’argent non reversé ».
Et si on opère la retenue et qu’on ne le reverse pas, fera-t-il savoir en outre, « il faut assimiler cela à un détournement de deniers publics ».
« Et je pèse bien mes mots, il y a eu détournements de deniers publics au sein de l’Assemblée nationale. »
Qui a donc pris ces fonds ? Pour Ousmane Sonko qui précise cependant ne pas maitriser le fonctionnement de l’Assemblée, la responsabilité principale est celle du questeur qui a sous sa direction le trésorier de l’Assemblée. « Mais le président Niasse ne peut pas être dédouané puisque chargé de l’administration de l’Assemblée nationale », fera-t-il savoir.
Troisième aveu de Niasse selon Sonko, l’Assemblée reconnait avoir reçu des redressements fiscaux. « On ne redresse que ce qui est tordu ». L’administration fiscale fera-t-il savoir, « n’enverra jamais de redressement fiscal, le fait qu’il avoue un redressement fiscal atteste qu’il y a fraude fiscale. »
Sur le chiffre de 2.7 milliards de Francs CFA annoncé dans la presse, il ajoute que le montant est beaucoup plus important que cela. « Connaissant bien comment fonctionne l’administration, le montant est beaucoup plus important que ce qui a été avancé. Le montant de la fraude fiscale et le détournement de denier public est beaucoup plus important que cela. Pourquoi parce que dans la fraude fiscale cela ne se limite pas aux impôts à retenir à la source, il y a la taxe sur la valeur ajoutée que l’Assemblée précompte. Ce qui vient s’ajouter aux autres malversations d’impôts sur le revenu ».
L’inspecteur général des impôts d’inviter ainsi le Directeur général des impôts et domaines à entreprendre les poursuites pénales prévues par le code pénal dans le cas d’espèce. « L’Assemblée nationale est une zone de non-droit avec un budget de 16 milliards géré dans des conditions d’opacité. Et le Président en donne en veux-tu, en voilà », conclura t-il. DAKARACTU



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES