OUSMANE TANOR DIENG : "Il faut un mandat du Conseil de sécurité" pour intervenir’ en Gambie

S’il y a un leader politique Sénégalais qui n’a jamais véritablement cru à la bonne volonté de Yayah Jammeh lorsqu’il a reconnu sa défaite, c’est bien Ousmane Tanor Dieng. A Tivavouane, dans le cadre du Gamou, le Président du conseil des collectivités territoriales, a avoué n’avoir point rêvé. Pour lui, l’acceptation rapide de la défaite, le silence bruissant de paroles de l’homme qui a tout de suite choisi d’aller se terrer à Kanilai, étaient suffisamment révélateurs d’un jeu de dupe de la part de celui-ci. Ousmane Tanor Dieng d’exprimer son regret. « Lorsque ce qui est advenu en Gambie est arrivé et que le Président Yayah Jammeh a reconnu la victoire d’Adama Barrow, j’étais surpris et j’avais même dit que c’était trop beau pour être vrai. Mais enfin je me suis dit qu’il a reçu la félicité, les lumières de Dieu pour qu’il prenne cette position en reconnaissant sa défaite et en encourageant, en saluant le Président Barrow pour sa victoire et même lui offrir ses services pour travailler. Mais j’ai été, à chaque fois pendant cette période, troublé par son silence, par le fait qu’il se soit replié dans son village et qu’il ne dise rien. Cela m’inquiétait un peu. » Le socialiste de poursuivre : « j’avais dit qu’il faut qu’on soit vigilant, que la CEDEAO, L’Union Africaine, l’organisation des Nations-Unies avec le conseil de sécurité accompagnent la transition ».

L’hôte de Tivavouane, qui a fini de se désoler de la décision de Jammeh de remettre en cause « ses félicitations, son offre de service » à Barrow, se félicitera de la prise de position de Dakar avant de quérir du répondant chez la population et la classe maraboutique. « C’est bien que le Gouvernement ait dénoncé une telle attitude. C’est inacceptable ! » Il trouve pertinent l’interpellation, par le ministre des Affaires étrangères, de la Cedeao, l’Ua, et du conseil de sécurité pour qu’il puisse donner mandat pour les actions à mener.

Toutefois, il dégagera en touche toute velléité de mener une action unilatérale. « Le Sénégal a fait preuve d’une grande fermeté et le peuple Sénégalais doit l’accompagner et les Chefs religieux doivent prier pour cela. Nous ( Internationale Socialiste) sommes en train au niveau du Conseil de sécurité de travailler pour qu’il y ait un communiqué. Avec la pression internationale, je pense que le Président Jammeh entendra raison et sortira par la grande porte. Certains demandent au Sénégal d’intervenir. Il faut un mandat du Conseil de sécurité. Les actions unilatérales n’ont jamais donné de bons résultats. La scène internationale n’est pas une jungle ». Il intervenait sur Thiès24...



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES