OTAN : les relations délicates avec la Russie au cœur d’une réunion de l’Alliance

Les pays membres de l’Alliance atlantique se réunissent ce mercredi et jeudi au siège de l’organisation à Bruxelles. Au menu de leur réunion figure en particulier la relation tendue avec la Russie, d’une part depuis le début de l’intervention militaire russe en Syrie mais aussi parce que la Russie a multiplié ces dernières années les survols d’avions de chasse aux frontières européennes et les passages de navires à la limite des eaux territoriales alliées.

Ça ne s’appelle pas encore la guerre froide. Mais il y a quand même pas mal de ressemblances. Chaque jour ou presque apporte son lot de déclarations, provocations et autres déploiements militaires. Les tensions persistent entre Moscou et Washington surtout. Certes, le Conseil Otan-Russie, dont les travaux avaient été gelés au plus fort de la crise ukrainienne, a recommencé à se réunir, mais c’est toujours pour constater un profond désaccord entre l’Alliance atlantique et la Fédération russe.

Depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, les pays membres de l’Otan en Europe centrale et orientale ne cachent pas leur inquiétude et ont obtenu de la part de leurs alliés des assurances de défense mutuelle, rappelle notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet. Lors du sommet de Varsovie en juillet, les 28 alliés de l’Alliance ont décidé d’envoyer des troupes dissuasives dans quatre pays. Un renforcement qui fait suite à l’envoi d’avions de combat alliés dans ces pays pour y assurer la police de l’air, une mission entamée en 2004 et largement étendue l’an dernier.

En clair, il s’agit de forces prépositionnées en Europe, même si l’Otan préfère parler de bataillons qui se relayeront pour protéger la Baltique et le flanc Est. Les troupes alliées au sol doivent être déployées en 2017 en Pologne et dans les trois pays baltes. Les ministres de la Défense de l’Otan doivent finaliser ce mercredi les contributions en hommes de chaque pays. Les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont accepté de prendre le commandement de ces contingents pour chacun des quatre pays.

Il y aura chaque fois un bataillon d’un millier d’hommes composé de trois compagnies de pays différents qui tourneront tous les ans. La France devrait par exemple envoyer une compagnie l’an prochain en Estonie et en 2018 en Lituanie. Au total, il s’agit de 4 000 soldats alliés, que l’Otan présente comme un renforcement limité qui se conformerait donc aux accords Otan-Russie de 1997 de ne pas mettre d’importants contingents de l’Otan face aux frontières de la Russie.

« La Russie n’a aucune point d’appui en Méditerranée à part Tartous en Syrie »

L’Alliance atlantique tente de ne pas paraître vouloir retourner à la guerre froide malgré ces renforcements orientaux, mais dans le même temps, le secrétaire général de l’Alliance vient d’annoncer le déploiement d’avions-radars AWACS au-dessus de la Syrie où l’Otan va donc se retrouver à nouveau face à la Russie. Réponse russe aux différentes manœuvres : le déployement de missiles nucléaires Iskander dans l’enclave de Kalaningrad, entre la Pologne et la Lituanie.

Les Russes ont aussi déployé des missiles anti-aériens S300 et S400, sur une ligne allant de la péninsule de Kola, proche de l’Arctique, jusqu’à la Crimée et donc, la mer Noire, voire même la Méditerranée et la Syrie. En mer Noire, les Etats-Unis viennent d’ailleurs d’envoyer un nouveau croiseur lance-missiles, non loin de la base de Deveselu, en Roumanie, pays qui acceuille les premiers missiles du bouclier anti-missiles américains en Europe.

Pour les Russes, il s’agit d’une menace, qui pourrait relancer la course aux armements. D’ailleurs, début octobre, Moscou a suspendu un accord daté de 2010 sur la limitation des stocks de plutonium utilisables dans les armes atomiques. Et en Méditerranée [c’est une information RFI], Moscou vient d’accéder, avec son porte-avions Amiral Kouznetsov, à la mer Méditerranée. Objectif : rejoindre la côte syrienne. Un bâtiment à propulsion classique, mais qui peut transoprter des armes nucléaires.

Parti de Mourmansk, la grande base de la flotte russe du Nord, direction la Méditerranée orientale, le Kouznetsov a passé dans la nuit le détroit de Gibraltar. Ferait-il escale à Ceuta, enclave espagnole sur la côte africaine. Visiblement, certains navires du groupe aéronaval russe devraient se ravitailler là-bas. Problème : l’Espagne est membre de l’Otan. De quoi alimenter quellques débats ce mercredi à Bruxelles. Le problème reste le même : la Russie n’a aucune point d’appui en Méditerranée à part Tartous en Syrie. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES