OPINION : Procès Hissene HABRE : À qui profite le verdict ?

Hissene HABRE est condamné à la réclusion à perpétuité après une chasse à l’homme qui aura duré plus d’une vingtaine d’années... Cette "justice" rendue au nom de la " communauté internationale" et de ses " valeurs" ,à géométrie variable, est discutable dans ses fondements et contestable dans ses champs d’application. Il suffit juste de se dire qu’aucun Chef d’Etat du monde occidental ne sera jugé, ni condamné, par ces "Cours " taillées sur mesure pour humilier les africains. A ce jour, en tous cas, seuls des chefs d’Etats africains ont été menottés, humiliés et attraits devant des tribunaux et hors des frontières de leurs pays. Au nom de quelle idée de la justice ? Celle qui feint de ne pas avoir entendu les propos de Georges BUSH légitimant la guerre en Irak par la présence d’armes de destruction massive qu’à ce jour personne n’a vu. Avec plus d’un million de morts à la clef. Une justice qui ne s’émeut point que Nicolas Sarkozy aie détruit la Libye et plongé son peuple dans un chaos durable. Une justice qui absout les Empires qui confinent l’Afrique dans une misère organisée depuis Berlin et consolidée par les institutions de Bretton Woods à travers des plans infantilisants et pervers... Oui ! La " Justice internationale" est sélective. Elle est prompt à sévir à l’encontre des résistants et se hâte lentement à juger, autre exemple, les dirigeants sud-africains pourtant reconnus coupables de crimes contre l’Humanité.

Mais les Peuples ne sont pas amnésiques...

Car, n’est-il pas étonnant que , depuis la condamnation de Hissene HABRE , aucune manifestation de joie ni de liesse populaire , n’aie eu lieu à Djamena ou quelque part au Tchad ? Ni nulle part ailleurs dans le Monde ? Pour la condamnation d’un homme à qui on prête 40.000 victimes, ce fait est révélateur que le Peuple tchadien n’est pas partie au procès de Hissene HABRE. Le silence désapprobateur général, malgré les bravades de quelques " droits de l’hommiste" , est une véritable accusation à l’encontre d’un système qui change de méthodes mais jamais de nature. Ce système qui permet à un " Ordre mondial" inique de renaître de ses cendres et de perpétuer ses méfaits sous des prétextes fallacieux de défense de la veuve et de l’orphelin....Ce système qui organise les hausses et les baisses des cours des matières premières pour réduire à néant les efforts des Peuples qui cherchent à sortir de la misère. Y a t’il crime de guerre plus avéré que cela en temps de.. Paix ?

Un conseil aux dirigeants africains : aujourd’hui vous êtes au pouvoir. Vous en jouissez... Pour combien de temps encore ? Personne ne saurait le dire. Alors, regardez attentivement ce que l’on fait de vos prédécesseurs.... Si vous n’avez pas pitié de vos peuples, ayez au moins pitié de vous-mêmes ! Changez les règles du jeu avant de les subir à votre tour.

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES