OPINION : Non monsieur le président, là vous faites fausse route !

Monsieur le président si vous avez atteint la plus haute des fonctions, ça ne devait pas être pour votre unique ambition, mais bien pour essayer par tous les moyens de rendre une vie meilleur pour tous vos citoyens.
Mais hélas votre projet de révisions constitutionnelle confirme la thèse selon laquelle vous êtes là que pour se servir de nous au-lieu de nous servir.
Sur les 16 points du projet de révisions constitutionnelle, il y a un point qui attire mon attention au-delà de la question de la durée du mandat présidentiel.
La question est relative à la reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens, droit sur leur patrimoine foncier et leurs ressources naturelles.
Encore faudrait-il commencer par le commencement. La reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens, droit sur leur patrimoine foncier et leurs ressources naturelles. n’est rien d’autre que le droit de donner aux autres la possibilité de nous exploiter d’avantage et d’en tirer profit. C’est donc une façon de légitimer notre propre exploitation minière. Et condamner le Sénégal à vivre éternellement dans la pauvreté. Monsieur le président vous proposez la reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens, droit sur leur patrimoine foncier et leurs ressources en d’autres termes, le propriétaire est non seulement détenteur du patrimoine foncier mais aussi des ressources (gaz,or,pétrole...) qui se trouvent dans le sous sol.
En tant que Président de la République, vous disposez de la carte minière du Sénégal en conséquence, vous connaissez mieux que quiconque les sous sols les plus riches de notre pays, avec cette disposition il vous sera donc permis en toute légalité d’acheter toutes nos richesses ou les vendre à une tierce, c’est là même le sens de cette disposition.
Monsieur le président, cette disposition à elle seule suffit pour que l’on vote contre l’adoption de ce projet de révisions constitutionnelle le jour du référendum, et dans le cas échéant ce là revient à voter pour le maintien du septennat.
En fin de compte monsieur le président vous voulez nous mettre en face d’un dilemme choisir entre le sida et le ebola ?
Renoncer à nos richesses , et vivre à jamais dans la pauvreté,
Où vous laissez deux années supplémentaires pour que vous continué de nous appauvrir !
Ni l’un ni l’autre, le choix qui se présente à vous, monsieur le président est le suivant.
Où bien vous assumez l’irrespect effronté de la parole présidentielle , et dans ce cas les sénégalais pourront agir selon leurs consciences,
ou bien vous respectez la parole présidentielle donnée et présenter votre démission à la fin de votre quinquennat.
Une fois encore le non respect de la parole présidentiel est très dangereux et l’histoire ne manque pas d’exemples.
Monsieur le président maintenant c’est a vous de choisir le Sénégal vous regarde alors bon choix !
Papa Makhtar Diallo, chroniqueur, activiste, président du mouvement citoyen les indignés du Sénégal, et membre du FPDR



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES