OPINION : Messieurs les juges, aidez-nous à construire ce pays

L’arrestation systématique des dirigeants du parti démocratique et leur emprisonnement sur des bases plus que légères montrent, à quel point, vous ne faites plus le travail pour lequel le peuple vous accepte et vous honore de son respect.
Le pouvoir que vous avez n’est que pure convention, il durera, aussi longtemps, que le peuple continuera de croire en votre utilité.
Or, aujourd’hui, votre utilité pose problème pour les citoyens ordinaires que nous sommes ; comment expliquer, autrement, que sans aucune retenue et sans hésitations, vous acceptiez de servir d’instruments politiques à un secrétaire général d’un parti politique fut-il le Président de la République ?
Il est peut être temps qu’à défaut d’exercer votre indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif, qu’au moins vous appliquiez la loi, que vous l’appliquiez avec humanisme et lucidité.
Au moment où tout le monde se plaint de voir les prisons surpeuplées, vous devriez avoir une autre attitude que d’enfermer des gens dont le seul tort c’est de ne pas être d’accord avec le Président de la République qui, plus, est un chef de parti politique.
L’asservissement dont votre corporation fait souvent preuve à l’égard du pouvoir exécutif est inacceptable, hier vous aviez obéi, sans états âmes, aux ordres de ceux que vous brimez aujourd’hui sans états d’âmes.
Cela ne vous pose point problème ?
Au demeurant, je refuse de croire que les membres du pouvoir judiciaire que vous êtes soyez ignorants, à ce point, de l’importance du rôle que la nation entend vous faire jouer.
Notre pays a besoin de sérénité, les problèmes politiques doivent trouver des réponses politiques et non policières et judiciaires.
Si le Président de la République est obligé, pour se faire entendre et respecter par ses opposants, de faire preuve de violence d’état, cela veut dire qu’il ne trouve pas de réponses politiques et qu’il n’arrive pas à se mettre au dessus de la mêlée.
Mais, ni lui, ni vous, n’avaient le droit d’utiliser les ressources de tous, les institutions de tous pour régler des problèmes d’égo et d’humeurs.
J’ose croire que la situation lamentable des jeunes de notre pays, des populations de nos villes et campagnes ne vous laisse pas indifférents.
Or, pour créer, massivement, des emplois, des richesses, notre pays a besoin de sérénité, de paix et de respect entre ses fils de tous bords.
Les juges, que vous êtes, peuvent nous aider, aider la jeunesse, aider les populations laborieuses à inventer, ensemble, dans la diversité, un avenir voulu, un avenir meilleur.
Pour ce faire, nous avons, tous, besoin, de juges qui disent le droit, rien que le droit et qui s’efforcent de l’appliquer avec humanisme et intelligence.
Faites votre boulot, ce boulot que vous avez appris de vos maitres et professeurs
Faites le boulot, ce boulot de juges impartiaux
Le Sénégal a besoin de se mettre au travail
Que Dieu vous bénisse et vous inspire davantage !
ParTamba Danfakha
Secrétaire Général de
L’Union Nationale Patriotique
unpleparti@gmail.com
Tél : 30 118 12 99




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES