OPINION : Macky et son monument, la marque d’allégeance du Franc-maçon ?

Pour ceux qui doutaient encore que nous avons un franc-maçon à la tête de notre pauvre pays composé à 99% de croyants, Macky vient par ce monument de marquer concrètement son allégeance à cette engeance honnie par nos religions.
Macky et ses affidés ont pourfendu le régime de Me Wade à cause du Monument de la Renaissance. En construisant son monument à lui, Macky donne des gages à cette organisation sur laquelle il compte désormais pour manipuler l’opinion, et s’imposer contre les soldats de la démocratie debouts pour défendre le peuple sénégalais.
Déjà son régime a corrompu la majorité de la presse, surtout la presse écrite et la télévision, ainsi que les principaux sites internet qu’il juge assez populaires pour bloquer toute expression d’une idée à l’encontre de ses pratiques aux antipodes de la bonne gouvernance et du patriotisme économique.
Macky se comporte un chef de gang à la tête de sa famille, avec son frère en premier lieutenant et sa femme qui occupe le rôle de la MaMa.
Cette bande de dealers est en train de faire main basse sur nos richesses nationales qu’ils détournent par la puissance du décret mackyen pour s’enrichir et enrichir leurs proches.
Il faut arrêter ce Macky, avant qu’il soit trop tard.
Comment ? En nous opposant par tous les moyens à la construction de ce monument qui signe la vassalisation de Macky et l’inféodation de notre pays à la toute puissance de la loge maçonnique à laquelle il a fait allégeance.
Il est temps de bouter Macky dehors !
Pour ceux qui en doutaient encore, voilà où nous conduit Macky le Petit.
Ce nouveau converti qui ne croit en rien sinon au pouvoir nous administre la preuve qu’il ne respecte ni les citoyens sénégalais, ni leurs valeurs. Ne comptent que l’accomplissement de sa volonté, et la satisfaction de la vénalité de sa famille.
« Sénégal, toi le fils de l’écume du lion,
(…) Rends nous (…) l’honneur de nos ancêtres
Splendides comme ébène et forts comme le muscle » !
Oserons-nous plus tard évoquer l’hymne de notre pays, ou parler des valeurs communes fondatrices de notre Nation, si nous persistons à laisser Macky et son régime piller ce que nos ancêtres ont construit aussi vaillamment !
Macky et sa clique d’usurpateurs doivent être stoppés, avant que la goutte d’eau qui fera déborder le vase de notre colère et de notre ressentiment généralisés ne tombe, et que son régime finisse en eau de boudin nauséabond dans laquelle se noieront la paix et la quiétude de notre pays.
Comment un homme qui se dit patriote peut -l laisser sa famille siphonner notre économie nationale à ce point, et pousser l’outrecuidance de son complexe de supériorité jusqu’à nous imposer un monument à sa gloire ?
Un dicton de chez nous dit qu’il ne faut pas donner une allumette au singe, assis devant la savane sèche balayée par l’harmattan. Inutile de dire ce qu’il va faire !
Nous avons donné à Macky le pouvoir. Et il est installé tranquillement devant nos richesses nationales, avec le sentiment qu’elles sont à lui, et son clan.
Entre ses mains, nous avons placé une allumette : la puissance du décret !
Chacun reste chez soi comme il l’a lui-même dit, au lieu de descendre sur le terrain pour le stopper.
Retenons-le, avant qu’il ne fasse un malheur !
Ce monument est la preuve que Macky se moque de notre misère, et de nos préoccupations. Ce monument est la preuve qu’il fait peu cas de la crise de l’école, du déficit du système de santé.
Et que surtout, la bombe à retardement que constitue la jeunesse, ses problèmes d’éducation, ses problèmes d’emploi, ses problèmes d’accès aux financements, son avenir tout court, ce n’est pas sa priorité.
Ce monument est enfin la preuve flagrante que Macky est prêt à tout pour nous imposer un deuxième mandat, et pourquoi pas un troisième, pendant qu’il y est, surtout qu’il est sûr que nous resterons chez nous pour mener notre révolution de salon.
C’est d’autant plus la preuve qu’il ne compte pas débarrasser le plancher malgré qu’il ne fait l’ombre d’aucun doute que les sénégalais n’en veulent plus, car il compte bien présenter son cadeau d’entrée à ses frères, ses nouveaux frères !
Serions-nous prêts à renoncer à tout, et à courber notre échine devant Macky l’apprenti dictateur ?
Cissé Kane NDAO
Président de l’A.DE.R




AFRIQUE-MONDE

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

DEPECHES

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES