OPINION : Macky et son monument, la marque d’allégeance du Franc-maçon ?

Pour ceux qui doutaient encore que nous avons un franc-maçon à la tête de notre pauvre pays composé à 99% de croyants, Macky vient par ce monument de marquer concrètement son allégeance à cette engeance honnie par nos religions.
Macky et ses affidés ont pourfendu le régime de Me Wade à cause du Monument de la Renaissance. En construisant son monument à lui, Macky donne des gages à cette organisation sur laquelle il compte désormais pour manipuler l’opinion, et s’imposer contre les soldats de la démocratie debouts pour défendre le peuple sénégalais.
Déjà son régime a corrompu la majorité de la presse, surtout la presse écrite et la télévision, ainsi que les principaux sites internet qu’il juge assez populaires pour bloquer toute expression d’une idée à l’encontre de ses pratiques aux antipodes de la bonne gouvernance et du patriotisme économique.
Macky se comporte un chef de gang à la tête de sa famille, avec son frère en premier lieutenant et sa femme qui occupe le rôle de la MaMa.
Cette bande de dealers est en train de faire main basse sur nos richesses nationales qu’ils détournent par la puissance du décret mackyen pour s’enrichir et enrichir leurs proches.
Il faut arrêter ce Macky, avant qu’il soit trop tard.
Comment ? En nous opposant par tous les moyens à la construction de ce monument qui signe la vassalisation de Macky et l’inféodation de notre pays à la toute puissance de la loge maçonnique à laquelle il a fait allégeance.
Il est temps de bouter Macky dehors !
Pour ceux qui en doutaient encore, voilà où nous conduit Macky le Petit.
Ce nouveau converti qui ne croit en rien sinon au pouvoir nous administre la preuve qu’il ne respecte ni les citoyens sénégalais, ni leurs valeurs. Ne comptent que l’accomplissement de sa volonté, et la satisfaction de la vénalité de sa famille.
« Sénégal, toi le fils de l’écume du lion,
(…) Rends nous (…) l’honneur de nos ancêtres
Splendides comme ébène et forts comme le muscle » !
Oserons-nous plus tard évoquer l’hymne de notre pays, ou parler des valeurs communes fondatrices de notre Nation, si nous persistons à laisser Macky et son régime piller ce que nos ancêtres ont construit aussi vaillamment !
Macky et sa clique d’usurpateurs doivent être stoppés, avant que la goutte d’eau qui fera déborder le vase de notre colère et de notre ressentiment généralisés ne tombe, et que son régime finisse en eau de boudin nauséabond dans laquelle se noieront la paix et la quiétude de notre pays.
Comment un homme qui se dit patriote peut -l laisser sa famille siphonner notre économie nationale à ce point, et pousser l’outrecuidance de son complexe de supériorité jusqu’à nous imposer un monument à sa gloire ?
Un dicton de chez nous dit qu’il ne faut pas donner une allumette au singe, assis devant la savane sèche balayée par l’harmattan. Inutile de dire ce qu’il va faire !
Nous avons donné à Macky le pouvoir. Et il est installé tranquillement devant nos richesses nationales, avec le sentiment qu’elles sont à lui, et son clan.
Entre ses mains, nous avons placé une allumette : la puissance du décret !
Chacun reste chez soi comme il l’a lui-même dit, au lieu de descendre sur le terrain pour le stopper.
Retenons-le, avant qu’il ne fasse un malheur !
Ce monument est la preuve que Macky se moque de notre misère, et de nos préoccupations. Ce monument est la preuve qu’il fait peu cas de la crise de l’école, du déficit du système de santé.
Et que surtout, la bombe à retardement que constitue la jeunesse, ses problèmes d’éducation, ses problèmes d’emploi, ses problèmes d’accès aux financements, son avenir tout court, ce n’est pas sa priorité.
Ce monument est enfin la preuve flagrante que Macky est prêt à tout pour nous imposer un deuxième mandat, et pourquoi pas un troisième, pendant qu’il y est, surtout qu’il est sûr que nous resterons chez nous pour mener notre révolution de salon.
C’est d’autant plus la preuve qu’il ne compte pas débarrasser le plancher malgré qu’il ne fait l’ombre d’aucun doute que les sénégalais n’en veulent plus, car il compte bien présenter son cadeau d’entrée à ses frères, ses nouveaux frères !
Serions-nous prêts à renoncer à tout, et à courber notre échine devant Macky l’apprenti dictateur ?
Cissé Kane NDAO
Président de l’A.DE.R




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES