OPINION:Lettre ouverte aux membres de l’Ofnac : DÉMISSIONNEZ !

Mesdames et Messieurs les membres de l’Ofnac, plusieurs évènements récents ont fini de dissiper nos doutes sur les tentatives (continues) de déstabilisation ou de décrédibilisation de l’Institution. Le dernier en date est le "remplacement", dans des conditions peu orthodoxes et respectueuses de l’élégance républicaine, de la désormais ex-présidente de l’Ofnac.

Avant cela, il y a eu la libération de prison puis sa nomination à un plus grand poste d’un fonctionnaire mis en cause (par vous) dans des affaires de corruption et de concussion. Faut-il rappeler les menaces (même pas voilées) du directeur du Coud à votre endroit ? Plus qu’un désaveu, c’est un pied-de-nez. Quid du refus présidentiel de recevoir officiellement le rapport de l’Ofnac suivi, immédiatement, de votre dénigrement public par le directeur de cabinet du Président de la République ?

Non, il n’est point besoin de revenir sur les péripéties et nombreuses embûches rencontrées lors de la création et de la mise en place effective de l’Ofnac (retards des nominations, manœuvres dilatoires, faiblesse manifeste des moyens humains et logistiques, etc.). Non, il n’est point besoin de rappeler la multiplication et la persistance des actes de mal gouvernance et le climat corruptogène qui se développe dans le pays devenu terre d’impunité pour les tenants du pouvoir.

S’il est vrai que la vision de l’OFNAC est de : « promouvoir l’intégrité et la transparence dans la gestion des affaires publiques et privées par la prévention et la lutte contre la fraude et la corruption » et que « cette vision est fondée sur des valeurs dont la culture de l’intégrité et de l’exemplarité », alors Mesdames et Messieurs de l’Ofnac, une exigence s’impose à vous : DÉMISSIONNEZ !

En effet, loin d’être une bouderie, ce serait le meilleur service à rendre à l’institution. Ce serait aussi un signal fort, sinon de désaveu, du moins, de mise en garde contre ces actes récurrents de dénigrement de l’institution que vous représentez. Vos parcours professionnels et vos profils respectifs exigent que vous privilégiiez le sens de la mission et du service plus que les privilèges qui y sont attachés car « la grandeur a des exigences » aurait du De Gaulle.

Votre ex-directrice vient d’administrer une leçon magistrale de Jom, Ñgor et de Fayda par son attitude honorable face aux tentatives (vaines) de musellement... Le défunt juge Kéba Mbaye est resté dans le Panthéon de nos mémoires et de l’histoire sénégalaise pour avoir démissionné en conjuguant éthique de conviction et éthique de responsabilité. Ces deux-là vous commandent de suivre leur exemple.

Pour terminer mon appel humble et solennel, j’aurais pu vous rappeler les devises de deux des principaux quotidiens français (Le Figaro et le Monde) qui sont « sans liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur » (Beaumarchais) et « il ne faut pas laisser nos moyens de vivre compromettre nos raisons de vivre. » (H. Beuve Méry). Mais, je préfère la devise de notre armée nationale : « on nous tue, on ne nous déshonore pas. »

En démissionnant, vous honoreriez davantage l’Ofnac et rempliriez mille fois votre mission. En démissionnant, vous enverriez un message mille fois plus puissant que les légitimes cris d’orfraie des parties politiques et de la société civile. En démissionnant, vous donnerez un écho mille fois plus puissant aux récriminations sourdes des "bouches qui n’ont point de bouche" et des "sans-voix qui n’ont point de voix". En démissionnant, vous poseriez des balises mille fois plus lumineuses et dont Sunugâl a tant besoin dans son odyssée vers l’Émergence.

Oumar BA Citoyen et patriote sénégalais




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES