OPINION : Lettre ouverte à Mariéme Faye Sall

A la suite de Monsieur Mamadou Biguine Gueye, un citoyen de Fatick qui vous à envoyé une lettre ouverte, je me permets d’entrer dans le tempo de cette nouvelle mode qui connaitra surement un succès phénoménal, vu l’ampleur du ressentiment généralisé des populations envers tous les caciques du régime que vous avez élus ou nommés !
Voilà, chère madame : quand on a imposé des bras cassés qu’à l’œuvre ils étalent leur incompétence et laissent la chienlit envahir le quotidien de leurs concitoyens, on reçoit en pleine face les récriminations et les protestations vigoureuses de la population absolument frustrée !

Cette lettre ouverte montre parfaitement que les populations connaissent bien où est le cœur du pouvoir : il est entre vos mains, Maréme. Macky, victime malheureuse de cette sentence qui dispose que « l’amour ne se commande pas, il s’impose et domine » a effectivement abdiqué, et a tout laissé entre les mains ; vous décidez de notre destinée !

N’ayant ni l’expérience ni les compétences ni le caractère pour commander, encore moins la légitimité, vos choix qui sont guidés par les flatteries des courtisans que vous promouvez sont malheureux pour les populations.

Ce n’est pas un hasard, si cette lettre ouverte vient de Fatick, la ville de Macky. Ce n’est pas non plus un hasard, si le maire de cette ville est Matar Ba, un ignare, à peine titulaire du brevet, obscur instituteur-adjoint sans autre compétence que votre béguin pour lui.

On se rappelle tous les propos proprement scandaleux de Mbagnick Ndiaye lors de leur passation de service à eux deux, témoignant de votre grâce, car vous avez apposé votre visa, pour leur nomination.

La lettre de Mamadou Biguine Gueye qui vous est adressée, Maréme, vous démontre assurément que votre poulain a échoué dans ses fonctions de maire, car il a été rattrapé par son incompétence. Mais il est doublement incompétent, malheureusement : demandez à la délégation sénégalaise qui devait se rendre au Brésil.

Gageons qu’à leur retour, cette délégation initiera aussi une lettre ouverte à votre endroit, pour solliciter votre bienveillante intervention devant les manquements liés à leur prise en charge, du fait d’un ministre incompétent dans les fonctions auxquelles vous l’avez aussi nommé aussi !

A la prochaine campagne électorale, ce ne sera plus Macky qui sera hué. Il est juste coupable, mais il n’est pas responsable. L’objet de la colère de la population sera, à n’en pas douter vous, dans plusieurs localités. A commencer par Fatick, le fief du pauvre Macky !
Mame Mbaye Niang, le dadais des sous fifres que vous avez promus, vient de débusquer la responsable des huées qu’il a essuyées depuis le début de ses promenades citoyennes, et durant tout son périple a venir !
Il est fort !

Il a persiflé le nom de Mariama Sarr, comme celle étant la principale responsable de ses malheurs : oui, avant son séjour cauchemardesque à Kaolack, Mariama Sarr a orchestré aussi les huées à Diourbel, elle a mobilisé les jeunes de Fatick et a incité aussi ceux de Ndiaffate à lui servir la flopée de huées qui rythment sa promenade citoyenne le jour, tandis que la voix suave de Youssou Ndour le berce la nuit !

Ce n’est pas par hasard, que ""naar" et "narr," s’écrivent avec les mêmes lettres.
Ce falot qui se sait perdu aux yeux de l’opinion cherche un bouc émissaire pour sauver sa peau, en désignant une coupable idéale : Mariama Sarr, celle qui a laissé sa mairie entre les mains de son toy boy, et se contente de gérer son « ministère juteux », non concernée par les malheurs des kaolackois décidés à envahir sa maison, pour qu’elle daigne sortir 55 millions afin de les soulager !

Votre colère fera fondre surement le sabre de Macky sur le cou de cette pauvresse, qui peut d’ores et déjà commencer à faire ses valises.
On ne touche pas à vos protégés, en effet, ils sont des lumières. C’est le peuple qui est ignare.
Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES