OPINION : Lettre ouverte à Mariéme Faye Sall

A la suite de Monsieur Mamadou Biguine Gueye, un citoyen de Fatick qui vous à envoyé une lettre ouverte, je me permets d’entrer dans le tempo de cette nouvelle mode qui connaitra surement un succès phénoménal, vu l’ampleur du ressentiment généralisé des populations envers tous les caciques du régime que vous avez élus ou nommés !
Voilà, chère madame : quand on a imposé des bras cassés qu’à l’œuvre ils étalent leur incompétence et laissent la chienlit envahir le quotidien de leurs concitoyens, on reçoit en pleine face les récriminations et les protestations vigoureuses de la population absolument frustrée !

Cette lettre ouverte montre parfaitement que les populations connaissent bien où est le cœur du pouvoir : il est entre vos mains, Maréme. Macky, victime malheureuse de cette sentence qui dispose que « l’amour ne se commande pas, il s’impose et domine » a effectivement abdiqué, et a tout laissé entre les mains ; vous décidez de notre destinée !

N’ayant ni l’expérience ni les compétences ni le caractère pour commander, encore moins la légitimité, vos choix qui sont guidés par les flatteries des courtisans que vous promouvez sont malheureux pour les populations.

Ce n’est pas un hasard, si cette lettre ouverte vient de Fatick, la ville de Macky. Ce n’est pas non plus un hasard, si le maire de cette ville est Matar Ba, un ignare, à peine titulaire du brevet, obscur instituteur-adjoint sans autre compétence que votre béguin pour lui.

On se rappelle tous les propos proprement scandaleux de Mbagnick Ndiaye lors de leur passation de service à eux deux, témoignant de votre grâce, car vous avez apposé votre visa, pour leur nomination.

La lettre de Mamadou Biguine Gueye qui vous est adressée, Maréme, vous démontre assurément que votre poulain a échoué dans ses fonctions de maire, car il a été rattrapé par son incompétence. Mais il est doublement incompétent, malheureusement : demandez à la délégation sénégalaise qui devait se rendre au Brésil.

Gageons qu’à leur retour, cette délégation initiera aussi une lettre ouverte à votre endroit, pour solliciter votre bienveillante intervention devant les manquements liés à leur prise en charge, du fait d’un ministre incompétent dans les fonctions auxquelles vous l’avez aussi nommé aussi !

A la prochaine campagne électorale, ce ne sera plus Macky qui sera hué. Il est juste coupable, mais il n’est pas responsable. L’objet de la colère de la population sera, à n’en pas douter vous, dans plusieurs localités. A commencer par Fatick, le fief du pauvre Macky !
Mame Mbaye Niang, le dadais des sous fifres que vous avez promus, vient de débusquer la responsable des huées qu’il a essuyées depuis le début de ses promenades citoyennes, et durant tout son périple a venir !
Il est fort !

Il a persiflé le nom de Mariama Sarr, comme celle étant la principale responsable de ses malheurs : oui, avant son séjour cauchemardesque à Kaolack, Mariama Sarr a orchestré aussi les huées à Diourbel, elle a mobilisé les jeunes de Fatick et a incité aussi ceux de Ndiaffate à lui servir la flopée de huées qui rythment sa promenade citoyenne le jour, tandis que la voix suave de Youssou Ndour le berce la nuit !

Ce n’est pas par hasard, que ""naar" et "narr," s’écrivent avec les mêmes lettres.
Ce falot qui se sait perdu aux yeux de l’opinion cherche un bouc émissaire pour sauver sa peau, en désignant une coupable idéale : Mariama Sarr, celle qui a laissé sa mairie entre les mains de son toy boy, et se contente de gérer son « ministère juteux », non concernée par les malheurs des kaolackois décidés à envahir sa maison, pour qu’elle daigne sortir 55 millions afin de les soulager !

Votre colère fera fondre surement le sabre de Macky sur le cou de cette pauvresse, qui peut d’ores et déjà commencer à faire ses valises.
On ne touche pas à vos protégés, en effet, ils sont des lumières. C’est le peuple qui est ignare.
Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES