OPINION : Lettre ouverte à Macky Sall, Président de la République du Sénégal

Monsieur Le Président,
En regardant rétrospectivement 4 ans de votre mandat à la tête de notre pays, en tant que quatrième président de la République du Sénégal, je ne peux m’empêcher de penser à cette journée du 31 janvier 2012 qui a vu la mort de Mamadou Diop, venu comme de nombreux patriotes défendre notre constitution ; venu, comme vous et moi, à ce rassemblement historique organisé par la coalition M-23 à la place de l’obélisque.
Monsieur Le Président,
Les enjeux, lesquels à l’époque, nous ont amené à nous asseoir vous et moi côte à côte à Colobane, dans les rangs de l’opposition, sont toujours d’actualité : La Constitution rien que la constitution. Aujourd’hui je suis toujours dans l’opposition et vous vous incarnez le pouvoir. Les concertations pour la revue du code électoral (16 juin-3 aout 2016) ont montré de profondes divergences entre vous et nous. Il n’est pas question pour moi de toutes les mentionner en détails ici. Je voudrais juste rappeler quelques principes qui me semblent fondamentaux et donner rapidement mon point de vue concernant quelques points de notre code électoral.
D’abord, nous sommes convaincus que le bulletin unique est à adopter. Comme de nombreux observateurs et acteurs politiques, je considère que celui-ci allègerait le scrutin et encouragerait l’électeur qui n’aurait pas à être à la merci des acheteurs de conscience qui lui demanderaient des preuves de vote contre de l’argent. Nous demandons également la nomination d’une personne neutre et consensuelle pour l’organisation des élections en dehors et dissocier le ministère des élections du ministère de l’intérieur comme cela a déjà été dans le passé avec notamment Cheikh Guèye sous Abdoulaye Wade ou plus loin la nomination du Général Cissé avec Abdou Diouf. Cela aiderait à un apaisement du climat politique en vue d’élections régulières et transparentes. En outre le ministre de l’intérieur ne peut être habilité, en aucun cas, à proclamer les résultats. Ensuite la loi sur la bi nationalité n’a pas besoin d’être changée. Le rajout d’un alinéa à l’article 114 du code électoral selon lequel, le candidat à la présidentielle possédant une double nationalité doit renoncer à la nationalité autre que celle sénégalaise 5 ans avant le jour de la présidentielle n’apporterait aucune amélioration aux dispositions déjà existantes en la matière. Nous considérons que le simple abandon de la nationalité autre avant le dépôt de sa candidature suffit. Dans un autre ordre d’idée, le Président de la République et le ministre de la Justice ne doivent pas siéger au Conseil Supérieur de la Magistrature comme successivement Président et Vice-Président tel que recommandé par de nombreux acteurs et experts dont le juge Babacar N’gom. En plus d’un pouvoir de gestion financière, d’ordonnateur et de nomination des magistrats ce nouveau Conseil de la Magistrature aiderait à renforcer la séparation des pouvoirs et à avoir une justice pleinement indépendante. Cette réforme aiderait par conséquent à l’organisation d’élections plus transparentes avec des juges plus indépendants. De même, nous vous demandons de démissionner de votre rôle de dirigeant d’un parti politique car un Président de la République doit se situer au dessus des considérations partisanes et se consacrer entièrement aux affaires de l’Etat. Enfin pour ce qui est de la refonte partielle du fichier électoral, nous sommes d’accord sur le principe. Mais nous ne pouvons être en phase avec la stratégie consistant à la radiation automatique des électeurs qui ne se signaleront pas pendant la refonte avec toutes les possibilités de fraude quelle ouvre. En revanche nous demandons un audit du fichier, une mise à jour à partir des registres de décès issus des structures habilitées et sa publication en ligne pour que chaque citoyen puisse y avoir accès et en faire la vérification à n’importe quel moment.

Monsieur le Président,
Voici les points qu’ils nous tenaient à cœur, le Rassemblement Démocratique des Républicains et moi même, de porter à votre connaissance pour l’organisation d’élections libres, justes et transparentes. Merci d’en prendre compte et de les verser au débat.

Elhadji Malick Badji
Secrétaire General du Rassemblement Démocratique des Républicains
(RDR)



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES