OPINION : Les députés de la diaspora : une arnaque politique (Omar Sarr)

1) Nous ne savons pas pourquoi ils ont décidé brusquement d’augmenter de 15 le nombre de députés de l’Assemblée Nationale. Nous n’avons pas contesté une affectation aussi importante des députés de l’extérieur mais nous ne le comprenons pas surtout si l’on se réfère aux statistiques : il y avait à peine 200.000 inscrits, 20.615 ont voté au dernier référendum, 34.578 aux dernières législatives. C’est vrai qu’il y avait 87.896 sénégalais de l’extérieur qui avaient voté lors du deuxième tour de la dernière présidentielle et il y a évidemment un trésor de guerre en vue.
Nous ne comprenons non plus pourquoi ils n’ont pas voulu appliquer la proportionnelle dans les départements de l’extérieur pour que la diaspora multi-partisane soit représentée à l’assemblée nationale.

2) Encore une fois, même s’ils ont décidé d’affecter 15 députés à la diaspora, ils auraient dû les défalquer des 150 existants. Rien, absolument, rien ne justifie l’augmentation des députés. Ils ont divisé on se sait comment les pays où réside la diaspora sénégalaise en 6 départements. Nous ne savons pas comment
Sans rire, ils disent que l’augmentation des députés se justifie du fait qu’il y a 6 départements nouveaux, comment si les départements fictivement créés étaient vrais, comme si l’Europe était vraiment un département du Sénégal. Ubuesque tout cela ! DECIDEMENT, LE RIDICULE NE TUE PAS DANS NOTRE PAYS.

3) Là où vraiment, toutes les limites sont dépassées, c’est la division de l’Europe. Nous avons que selon les approches, l’Europe est divisée différemment en régions. L’Unesco, la Cia, l’ONU ne divisent pas de la même manière l’Europe. Un décret du Sénégal donnera la version sénégalaise de cette division. C’est la loi portant code électoral qui nous l’annonce ! (« la liste des pays qui composent les départements est fixée par décret », dixit !).
Dans mon intervention à l’Assemblée, j’avais dit qu’il y avait un véritable galimatias dans leur décomposition des 15 députés. Ils disent que les « départements de l’étranger » ont tous entre 1 et 3 députés mais la France où l’APR espère une majorité aura à elle-seule 2 députés. Les autres, tous réunis, dans ce département de l’ « Europe de l’Ouest, du Centre et du Nord », vont se répartir l’autre député. Pour ce faire, ils disent qu’ils vont se baser sur le nombre des électeurs dans l’ancien fichier. Dans cet ancien fichier, sur les 204.498 inscrits à l’étranger, la France avait 41.097 inscrits, l’Italie 38.560 et l’Espagne 21.636. Comme c’est la France qui les intéresse, ils écrivent, sans honte, dans la loi : « Dans un même département, les pays dont l’électorat est égal ou supérieur à 40.000 électeurs obtiennent au minimum 2 députés ». Il n’y a que la France qui est concernée. C’est le seul pays au monde où il y a plus de 40.000 sénégalais inscrits. Il n’y a que la France qui les intéresse, ils ne sont pas sûrs de l’Italie ou de l’Espagne. Lors du dernier référendum, Le NON l’avait emporté en Espagne (49 NON contre 44 OUI) et en Italie (1139 NON contre 908 OUI). Ils veulent punir les Sénégalais d’Espagne et d’Italie. Ignoble !
De toute façon, ils n’ont pas le droit de sortir comme cela un pays d’un département. On ne peut pas dire que le département de Dakar a 7 députés mais si la commune des Parcelles Assainies a 100.000 inscrits, elle aura 2 députés. Or les pays sont aux départements de l’extérieur ce que les communes sont aux départements de l’intérieur. On ne peut pas changer au gré du vent l’unité de mesure. Ce n’est vraiment pas sérieux !

4) Nous avons décidé de saisir nos conseils parce que nous ne pouvons pas accepter qu’une loi soit dirigée contre des Sénégalais, et malheureusement, c’est le cas.
En plus, pour arriver à cette arnaque, il fallait choisir des critères différents pour élire les députés :
-  au Sénégal, le critère utilisé est la population
-  à l’Extérieur, le critère est le nombre d’électeurs inscrits dans l’ancien fichier
Deux poids, deux mesures mais l’essentiel est le résultat, n’est-ce pas ? Il s’agit, à coup sûr, d’une arnaque politique.

Oumar SARR
Secrétaire Général National Adjoint
Coordonnateur Général
Parti Démocratique Sénégalais



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES