OPINION : Le 23 juin, un héritage volé, par Maimouna Bousso

Déjà cinq années se sont écoulées depuis ce légendaire jour du 23 juin qui reste gravé dans l’histoire du Sénégal par l’esprit de refus du peuple qui pourtant semble être trahi par la suite des événements. C’est avec une vraie légitimité que des citoyens se sont dressés devant l’assemblée nationale pour faire annuler un projet jugé illégitime ; mais ce combat noble s’est vu entacher par toutes sortes d’intérêts malsains et inavoués .Le résultat obtenu lors de cette journée est censé appartenir uniquement au peuple sénégalais mais bon nombre de personnes se l’ approprient et se font passer pour les véritables héritiers de ce soulèvement sans pourtant oser en assumer les débordements .
Les vrais héros de ce jour étaient animés par un esprit de patriotisme mais hélas il semble que d’autres individus en soif de reconnaissance personnelle étaient tapis dans la foule et ont fini par dénaturer le message que ce peuple du 23 juin a voulu envoyer à la face de ses dirigeants qui semblent n’avoir retenu aucune leçon de ce soulèvement .Une révolte qui risque de n’avoir servi à rien d’autre qu’à changer les hommes aux commandes au vu des comportements des dirigeants actuels mais aussi de celui des acteurs de la société civile qui sont en majorité passés de l’autre côté de la barrière abandonnant les vrais combattants qui ont donné leur vie pour graver l’ampleur du refus dans l’histoire du Sénégal .
La noblesse de ce combat a fini d’être assombrie par les révélations de Lamine Diack. Révélations qui semblent dire que rien de ce fameux jour n’a ‘été spontané et que les citoyens auraient pu être manipulés par des mouvements et acteurs de la vie politique qu’il aurait lui-même financé. Les accusés n’ont à ce jour donné aucune preuve de leur innocence. Les vrais héros de ce jour sont des anonymes venus de partout uniquement pour défendre leur peuple et n’ont cherché à récolter rien d’autre que le sentiment du devoir accompli.les citoyens se sont battus le 23 juin pour montrer aux tenants du pouvoir que la force reste au peuple ,il serait plus sain et plus noble de restituer ce héritage aux anonymes, de respecter et d’ honorer la mémoire de ceux qui ont donné leur vie en leur rendant justice avant qu’il n’y est un autre soulèvement .
Maimouna Bousso
Présidente du Mouvement XALASS




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES