OPINION : L’agriculture va mal

Dans son adresse à la nation le 31 Décembre 2015, le Président de la république, comme à l’accoutumée, a communiqué des chiffres sur l’agriculture qui ont étonnés plus d’un.
Déclarant que la production arachidière a atteint 1 121 474 Tonnes démontre une fois de plus que le président est déconnecté des réalités sur le terrain.
La campagne arachidière de cette année est une catastrophe à tout point de vue.
En effet, ouverte depuis le 15 Novembre la campagne n’a pas encore réellement démarrée car aucun point de collecte ne fonctionne (jamais vu dans l’histoire d’une campagne). Les réceptions dans les huileries sont quasi inexistantes.
L’exemple de la SUNEOR est assez illustrant : sur un objectif de 300 000 T de graines, la SUNEOR n’a pas encore réceptionné 7 000 T et au niveau des usines les camions se font désirer.
Cette situation désastreuse s’explique par deux phénomènes :
- l’absence de financement : le gouvernement avait promis de mettre à disposition des fonds pour la campagne pour permettre à la SUNEOR de participer à la campagne.
Après un premier décaissement de 1 milliard trois cents millions de francs FCFA qui ont permis de remettre à niveau l’outil industriel.
L’Etat, après deux mois, vient de mettre à disposition 3 milliards à la SUNEOR pour montant prévu de 90 milliards. Aujourd’hui la campagne au niveau des huiliers est hypothéquée car une campagne est une course de vitesse (les 50 premiers jours sont déterminants).Pour preuve, l’année dernière à pareille période la SUNEOR avait déjà collecté 80 000 T alors que sa collecte en fin de campagne n’a pas atteint 150 000 T.
L’ensemble des collectes des huiliers ne dépasse pas 30 000 T de graines coques.
Les sénégalais ne comprennent pas l’attitude du gouvernement de reprendre la SUNEOR des privés à la veille de l’ouverture d’une campagne arachidière sans prendre toutes les mesures idoines ;
- le niveau de production : le ministre de l’agriculture, avec les fortes précipitations recueillies cette année, a vite brandit le chiffre de 1 121 000 T de graines mais la réalité est toute autre. Tous les experts et les acteurs du métier de la filière estiment que la production de cette année ne devrait pas dépasser 600 000 T loin des 1121 000 T du gouvernement.
Pour ne pas revenir sur sa mauvaise décision de permettre aux chinois de participer à la campagne sur un marché surévalué , le ministre de l’agriculture a vite sorti un circulaire pour interdire la vente des arachides dans les endroits non agréés comme point de collecte alors que les travaux de remise en état du matériel agricole dans ces points de collecte ne sont pas faits. Quel paradoxe de gouvernance !
Tous les experts avertis considèrent que le gouvernement a converti de manière arithmétique l’accroissement de la pluviométrie à un accroissement de la production arachidière à 1 121 000 T.
Je souhaiterais que Monsieur le ministre de l’agriculture réponde à ces questions : Quelle est la quantité de graines distribuée en semences en 2015 ? Quelle est la surface emblavée en arachide cette année ? Quel est le rendement moyen par zone de cette année ?
Les Sénégalais n’accepteront pas que le gouvernement de MACKY SALL veuille tuer la filière arachidière et les entreprises sénégalaises en confiant la filière à un ministre qui ne connait ni le monde rural ni l’arachide.
La SUNEOR est prêt du gouffre et les autres huiliers n’en sommes pas loin. Aujourd’hui les employés de ces sociétés sont inquiets par rapport à leurs emplois au moment où le président a abdiqué sur la lutte contre le chômage.
Au niveau de la filière riz, la production de 900 000 T annoncée par le président Macky SALL est en contradiction des prévisions de la CEDAO et de la FAO qui dans son dernier numéro de décembre sur le suivi du marché du riz prévoit une augmentation de 4% de la production en Afrique de l’Ouest.
Il faut aussi noter que dans le PNAR (programme national d’autosuffisance en riz) élaboré en 2008 par le Président ABDOULAYE WADE, un objectif de 1 200 000 T de paddy a été fixé pour prétendre à l’autosuffisance en riz en 2018. Aujourd’hui ce programme a été révisé pour une autosuffisance en riz en 2017 donc nécessairement l’objectif de 1 200 000 T devrait être revu à la hausse.
Tout le monde crie et chante comme si l’objectif a été dépassé alors qu’on en est loin. Tout cela montre que le gouvernement du président Macky SALL manque d’ambitions et de vision.
Nous assistons à une machine médiatique qui amplifie des chiffres erronés qui ne font que produire de la compassion hébétée et du mépris. Aujourd’hui le gouvernement est doué dans des concepts et politiques déclaratives en faisant abstraction des attentes et aspirations des sénégalais.
Actuellement dans la vallée, le prix du paddy a commence à flamber et il devient de plus en plus difficile d’en trouver. C’est pourquoi le doute s’installe de manière persistante dans la tète des sénégalais quant à la production de 900 000 Tonnes en attendant d’avoir les vrais chiffres de la direction de la statistique pour ne tomber dans l’erreur du gouvernement qui a communiqué des chiffres exactes sans avoir fait des statistiques sérieux.

ABDOU THIAM
Ing. Polytechnicien
Membre de la FNCL




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

logo article

USA : Obama dénonce à son tour le décret Trump et encourage les manifestants

30/01/2017 par :

L’ex-président américain ne s’est pas exprimé depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche il y a dix (...)

logo article

28e sommet de l’UA : le Guinéen Alpha Condé prend la présidence tournante

30/01/2017 par :

A Addis-Abeba, la cérémonie d’ouverture du 28e sommet de l’Union africaine a démarré. Les dossiers (...)

DEPECHES

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES