OPINION : L’agriculture va mal

Dans son adresse à la nation le 31 Décembre 2015, le Président de la république, comme à l’accoutumée, a communiqué des chiffres sur l’agriculture qui ont étonnés plus d’un.
Déclarant que la production arachidière a atteint 1 121 474 Tonnes démontre une fois de plus que le président est déconnecté des réalités sur le terrain.
La campagne arachidière de cette année est une catastrophe à tout point de vue.
En effet, ouverte depuis le 15 Novembre la campagne n’a pas encore réellement démarrée car aucun point de collecte ne fonctionne (jamais vu dans l’histoire d’une campagne). Les réceptions dans les huileries sont quasi inexistantes.
L’exemple de la SUNEOR est assez illustrant : sur un objectif de 300 000 T de graines, la SUNEOR n’a pas encore réceptionné 7 000 T et au niveau des usines les camions se font désirer.
Cette situation désastreuse s’explique par deux phénomènes :
- l’absence de financement : le gouvernement avait promis de mettre à disposition des fonds pour la campagne pour permettre à la SUNEOR de participer à la campagne.
Après un premier décaissement de 1 milliard trois cents millions de francs FCFA qui ont permis de remettre à niveau l’outil industriel.
L’Etat, après deux mois, vient de mettre à disposition 3 milliards à la SUNEOR pour montant prévu de 90 milliards. Aujourd’hui la campagne au niveau des huiliers est hypothéquée car une campagne est une course de vitesse (les 50 premiers jours sont déterminants).Pour preuve, l’année dernière à pareille période la SUNEOR avait déjà collecté 80 000 T alors que sa collecte en fin de campagne n’a pas atteint 150 000 T.
L’ensemble des collectes des huiliers ne dépasse pas 30 000 T de graines coques.
Les sénégalais ne comprennent pas l’attitude du gouvernement de reprendre la SUNEOR des privés à la veille de l’ouverture d’une campagne arachidière sans prendre toutes les mesures idoines ;
- le niveau de production : le ministre de l’agriculture, avec les fortes précipitations recueillies cette année, a vite brandit le chiffre de 1 121 000 T de graines mais la réalité est toute autre. Tous les experts et les acteurs du métier de la filière estiment que la production de cette année ne devrait pas dépasser 600 000 T loin des 1121 000 T du gouvernement.
Pour ne pas revenir sur sa mauvaise décision de permettre aux chinois de participer à la campagne sur un marché surévalué , le ministre de l’agriculture a vite sorti un circulaire pour interdire la vente des arachides dans les endroits non agréés comme point de collecte alors que les travaux de remise en état du matériel agricole dans ces points de collecte ne sont pas faits. Quel paradoxe de gouvernance !
Tous les experts avertis considèrent que le gouvernement a converti de manière arithmétique l’accroissement de la pluviométrie à un accroissement de la production arachidière à 1 121 000 T.
Je souhaiterais que Monsieur le ministre de l’agriculture réponde à ces questions : Quelle est la quantité de graines distribuée en semences en 2015 ? Quelle est la surface emblavée en arachide cette année ? Quel est le rendement moyen par zone de cette année ?
Les Sénégalais n’accepteront pas que le gouvernement de MACKY SALL veuille tuer la filière arachidière et les entreprises sénégalaises en confiant la filière à un ministre qui ne connait ni le monde rural ni l’arachide.
La SUNEOR est prêt du gouffre et les autres huiliers n’en sommes pas loin. Aujourd’hui les employés de ces sociétés sont inquiets par rapport à leurs emplois au moment où le président a abdiqué sur la lutte contre le chômage.
Au niveau de la filière riz, la production de 900 000 T annoncée par le président Macky SALL est en contradiction des prévisions de la CEDAO et de la FAO qui dans son dernier numéro de décembre sur le suivi du marché du riz prévoit une augmentation de 4% de la production en Afrique de l’Ouest.
Il faut aussi noter que dans le PNAR (programme national d’autosuffisance en riz) élaboré en 2008 par le Président ABDOULAYE WADE, un objectif de 1 200 000 T de paddy a été fixé pour prétendre à l’autosuffisance en riz en 2018. Aujourd’hui ce programme a été révisé pour une autosuffisance en riz en 2017 donc nécessairement l’objectif de 1 200 000 T devrait être revu à la hausse.
Tout le monde crie et chante comme si l’objectif a été dépassé alors qu’on en est loin. Tout cela montre que le gouvernement du président Macky SALL manque d’ambitions et de vision.
Nous assistons à une machine médiatique qui amplifie des chiffres erronés qui ne font que produire de la compassion hébétée et du mépris. Aujourd’hui le gouvernement est doué dans des concepts et politiques déclaratives en faisant abstraction des attentes et aspirations des sénégalais.
Actuellement dans la vallée, le prix du paddy a commence à flamber et il devient de plus en plus difficile d’en trouver. C’est pourquoi le doute s’installe de manière persistante dans la tète des sénégalais quant à la production de 900 000 Tonnes en attendant d’avoir les vrais chiffres de la direction de la statistique pour ne tomber dans l’erreur du gouvernement qui a communiqué des chiffres exactes sans avoir fait des statistiques sérieux.

ABDOU THIAM
Ing. Polytechnicien
Membre de la FNCL



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES