OPINION : Il y a pire que les enfants de la rue....

Apparemment le Senegal a éradiqué plusieurs maladies honteuses : le mensonge ne tue plus. La honte, la duplicité et la trahison non plus. Dire une chose et son contraire, inventer de toutes pièces une version des faits et se voir sèchement démentir le lendemain est devenu la règle. Dire la simple vérité est devenu une rare exception, voire une curiosité sociologique. Tous les jours, les médias nous saoulent d’informations contradictoires, parfois tellement fantaisistes que personne n’y croit. Mais on en n’a cure car, le lendemain on en redemande ! Et on se précipite tous sur les sites internet et les journaux, les "télé bidons" et les radios délires... Nous sommes donc tous coupables à des niveaux de responsabilité variables bien évidemment.

Eh ! Oui ! Hypocrisie généralisée et lâcheté collective sont les signes cliniques de la mort lente de l’âme du Peuple sénégalais... Et nous sommes tous responsables de la déliquescence des valeurs spirituelles et morales qui sont depuis si longtemps le socle fondateur de notre Nation ! Et d’abord les politiciens qui se jouent de nous et de nos deniers, jonglent avec nos milliards et ont l’outrecuidance de nous regarder dans les yeux pour solliciter nos suffrages. Tous pourris ? Je n’irai pas jusque-là mais la situation est devenue préoccupante . Le débat public est pollué d’accusations aussi graves, les unes que les autres, et la Justice tarde à se saisir. Qui défendra la cause du Peuple si tous les pouvoirs ( exécutif, législatif et judiciaire) dansent sur la même cadence avec la complicité du quatrième pouvoir ( la presse) sensée jouer un rôle de veille et d’alerte ?

Les enfants de la rue ne sont donc que l’une des expressions de notre naufrage collectif. Les désigner du doigt est une manière cynique de contourner le problème. Une manière de couper les feuilles en laissant intacts le tronc et les racines. Les feuilles vont repousser plus drues et les enfants continuer à se déverser dans nos rues. Les vrais coupables ce sont les adultes qui récoltent les sommes que ces enfants collectent avec la complicité de parents irresponsables . La responsabilité de l’Etat, et celle de ses démembrements qui laissent proliférer des zones de non droits et des comportements qui défient les lois et règlements, est engagée . Traquer des enfants, moins de deux cent (200) sur trente mille( 30 000), alors que l’on peut identifier et mettre hors d’état de nuire les malfaiteurs qui les exploitent, me semble la mauvaise solution. Le proche avenir nous édifiera...

Au demeurant, mon sentiment profond est que cet épisode sur les enfants de la rue est un entracte, servi pour nous tenir en haleine le temps de la mise en place des bobines pour la diffusion de la série " Les protocoles de Rebeuss..." Une série en deux saisons dont la première est en rediffusion sous nos yeux. Le problème c’est que les acteurs ne s’entendent pas sur le montage et la chronologie des faits. Le fait est que les producteurs de la série ne s’accordent pas sur la fin de l’Histoire.
Espérons que, pour la second série en cours de tournage et, l’expérience aidant, la diffusion se passe un peu mieux. Avec des images un peu plus claires et un scénario mieux écrit. Nous on regarde. Nous on attend de savoir la fin de toutes ces histoires. Et on s’attend au pire !

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES