OPINION : Hommage à Abdoulaye Wade en ce jour du 4 avril 2016 !

Par Tamba Danfakha
Secrétaire Général de l’UNP
unpleparti@gmail.com
Les héros ne sont pas parfaits ...
Comment on construit une nation, une grande nation ?
Cette question est au coeur de ma vie de militant de ...gauche !
Mon choix d’être de gauche (donc d’être du côté des plus faibles et de la justice sociale) résulte de ma conviction que "ceux qui n’ont pas réussi dans la vie, ceux qui souffrent, ces grands blessés de la vie, ceux qui ne brillent pas, méritent, aussi, l’attention de la communauté autant que ceux qui sont sur les cimes du succès et de la possession.
Très tôt, j’ai donc considéré Maitre ABDOULAYE WADE, un libéral déclaré, comme un adversaire de …classe et je l’ai combattu comme tel !
Hormis les années 88 et 89, je l’ai toujours combattu comme un ...réactionnaire.
Mais au regard de son parcours politique et social, des résultats qu’il a obtenu durant ses années d’opposition et de pouvoir, force est de lui tirer mon chapeau.
En effet, le Président Abdoulaye Wade a fait accomplir à notre économie et à notre pays des bonds spectaculaires dans tous les domaines :
- deux alternances pacifiques,
- une presse nationale vigoureuse
- des écrivains multimillionnaires comme ce « Latif Coulibaly »
- des routes, des ouvrages, des hôtels et des infrastructures de classe mondiale
- une usine de montage de voitures (TATA)
- des avions airbus sortant d’usine pour la compagnie nationale d’aviation
- un plan national, de plus d’un milliards d’euros, pour régler la problématique de l’énergie dans notre pays
- plus de 4000 milliards de francs CFA négociés, en trois ans seulement (2009 à 2012), sans passer par les bailleurs traditionnels de notre économie (FMI, Banque mondiale, France et USA) qui nous empêchent, en réalité, de nous développer.
- des milliardaires sénégalais à côté des milliardaires... français,
...la liste n’est pas exhaustive.
Pourquoi, donc, l’image du Président Abdoulaye Wade continue, malgré son départ du pouvoir, d’être déformée et pourquoi il continue, lui même et ses proches, de faire l’objet de si virulentes attaques ?
Est-ce à cause de ces indicateurs macroéconomiques (gouvernés par la seule satisfaction des besoins de la France) qui n’ont pas su "démontré" les performances économiques réelles du régime libéral ? Ou est-ce, tout simplement, dû à notre perception, fausse, de la réalité ?
Les deux hypothèses sont possibles.
Nous, sénégalais, n’avons de nous mêmes, de notre avenir, de notre passé, qu’une vision déformée, une vision empruntée.
Nous continuons de voir le monde sous le prisme déformant et dominateur de l’ancien colonisateur :
- nos héros sont les héros de la France
- notre monnaie est la monnaie de la France
- notre histoire est l’histoire des archives coloniales
- notre patrimoine historique est celui du colon
- notre école est celle du colon
- nos rues, nos avenues continuent de porter sur leur fronton le nom des colons...
Nous, sénégalais, avons-nous, déjà, vécu avec des héros ? savons-nous, vraiment, ce que sont les vrais héros ?
Les femmes de Nder, Aline Sitoe Diatta, Lat dior Ngoné Latyr Diop, Alboury Ndiaye, Samory Touré, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Cheikh anta Diop, Seydou Cissokho ou Mamadou Dia, ah... qu’ils sont loin ces héros dont nous ne savons, d’ailleurs, pas grand chose.
Si nous avions pris la peine de mieux les connaitre, si nous avions pris la peine de mieux analyser le parcours et la vie des Mandela, des Thomas Isidore Sankara, des Patrice Lumumba, des Gandhi, nous aurions compris que les héros ne sont pas parfaits, nous aurions compris qu’un certain Abdoulaye Wade est un ...authentique héros. Cette vérité s’est imposée à moi en 2014, après près de 30 ans d’ignorance, et depuis cette date, je suis devenu un éternel wadiste comme un certain Ahmeth Samuel Sarr.
Abdoulaye Wade mérite notre considération à tous par sa constance dans la défense de ses idées, par son courage physique et moral, par son amour pour ce pays commun, par son apport inestimable à notre histoire collective.
Au delà des clivages idéologiques, superficielles, au delà de nos considérations crypto personnelles ou partisanes, nous avons l’obligation historique de célébrer Abdoulaye Wade.
Car, notre pays, le Sénégal, a un besoin vital de se réconcilier avec sa propre histoire.
Toute tentative de salir, de ce point de vue, Abdoulaye Wade ou d’attenter à son honorabilité nous empêchera d’inventer, ensemble, un avenir voulu.
"Siggil Abdoulaye Wade"
Free Karim Maïssa Wade !
Bonne fête nationale à tous et à toutes.
Qu’Allah, swt, vous bénisse.



AFRIQUE-MONDE

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES