OPINION : Hommage à Abdoulaye Wade en ce jour du 4 avril 2016 !

Par Tamba Danfakha
Secrétaire Général de l’UNP
unpleparti@gmail.com
Les héros ne sont pas parfaits ...
Comment on construit une nation, une grande nation ?
Cette question est au coeur de ma vie de militant de ...gauche !
Mon choix d’être de gauche (donc d’être du côté des plus faibles et de la justice sociale) résulte de ma conviction que "ceux qui n’ont pas réussi dans la vie, ceux qui souffrent, ces grands blessés de la vie, ceux qui ne brillent pas, méritent, aussi, l’attention de la communauté autant que ceux qui sont sur les cimes du succès et de la possession.
Très tôt, j’ai donc considéré Maitre ABDOULAYE WADE, un libéral déclaré, comme un adversaire de …classe et je l’ai combattu comme tel !
Hormis les années 88 et 89, je l’ai toujours combattu comme un ...réactionnaire.
Mais au regard de son parcours politique et social, des résultats qu’il a obtenu durant ses années d’opposition et de pouvoir, force est de lui tirer mon chapeau.
En effet, le Président Abdoulaye Wade a fait accomplir à notre économie et à notre pays des bonds spectaculaires dans tous les domaines :
- deux alternances pacifiques,
- une presse nationale vigoureuse
- des écrivains multimillionnaires comme ce « Latif Coulibaly »
- des routes, des ouvrages, des hôtels et des infrastructures de classe mondiale
- une usine de montage de voitures (TATA)
- des avions airbus sortant d’usine pour la compagnie nationale d’aviation
- un plan national, de plus d’un milliards d’euros, pour régler la problématique de l’énergie dans notre pays
- plus de 4000 milliards de francs CFA négociés, en trois ans seulement (2009 à 2012), sans passer par les bailleurs traditionnels de notre économie (FMI, Banque mondiale, France et USA) qui nous empêchent, en réalité, de nous développer.
- des milliardaires sénégalais à côté des milliardaires... français,
...la liste n’est pas exhaustive.
Pourquoi, donc, l’image du Président Abdoulaye Wade continue, malgré son départ du pouvoir, d’être déformée et pourquoi il continue, lui même et ses proches, de faire l’objet de si virulentes attaques ?
Est-ce à cause de ces indicateurs macroéconomiques (gouvernés par la seule satisfaction des besoins de la France) qui n’ont pas su "démontré" les performances économiques réelles du régime libéral ? Ou est-ce, tout simplement, dû à notre perception, fausse, de la réalité ?
Les deux hypothèses sont possibles.
Nous, sénégalais, n’avons de nous mêmes, de notre avenir, de notre passé, qu’une vision déformée, une vision empruntée.
Nous continuons de voir le monde sous le prisme déformant et dominateur de l’ancien colonisateur :
- nos héros sont les héros de la France
- notre monnaie est la monnaie de la France
- notre histoire est l’histoire des archives coloniales
- notre patrimoine historique est celui du colon
- notre école est celle du colon
- nos rues, nos avenues continuent de porter sur leur fronton le nom des colons...
Nous, sénégalais, avons-nous, déjà, vécu avec des héros ? savons-nous, vraiment, ce que sont les vrais héros ?
Les femmes de Nder, Aline Sitoe Diatta, Lat dior Ngoné Latyr Diop, Alboury Ndiaye, Samory Touré, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Cheikh anta Diop, Seydou Cissokho ou Mamadou Dia, ah... qu’ils sont loin ces héros dont nous ne savons, d’ailleurs, pas grand chose.
Si nous avions pris la peine de mieux les connaitre, si nous avions pris la peine de mieux analyser le parcours et la vie des Mandela, des Thomas Isidore Sankara, des Patrice Lumumba, des Gandhi, nous aurions compris que les héros ne sont pas parfaits, nous aurions compris qu’un certain Abdoulaye Wade est un ...authentique héros. Cette vérité s’est imposée à moi en 2014, après près de 30 ans d’ignorance, et depuis cette date, je suis devenu un éternel wadiste comme un certain Ahmeth Samuel Sarr.
Abdoulaye Wade mérite notre considération à tous par sa constance dans la défense de ses idées, par son courage physique et moral, par son amour pour ce pays commun, par son apport inestimable à notre histoire collective.
Au delà des clivages idéologiques, superficielles, au delà de nos considérations crypto personnelles ou partisanes, nous avons l’obligation historique de célébrer Abdoulaye Wade.
Car, notre pays, le Sénégal, a un besoin vital de se réconcilier avec sa propre histoire.
Toute tentative de salir, de ce point de vue, Abdoulaye Wade ou d’attenter à son honorabilité nous empêchera d’inventer, ensemble, un avenir voulu.
"Siggil Abdoulaye Wade"
Free Karim Maïssa Wade !
Bonne fête nationale à tous et à toutes.
Qu’Allah, swt, vous bénisse.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES