OPINION : Etudiants de la commune de Boutoupa-Camaracounda, les oubliés du Maire

Malang Gassama. Il est le maire de la commune de Boutoupa-Camaracounda. Le premier, de l’histoire de cette contrée qui vient d’être élevée à ce rang par le concourt de l’Acte III de la décentralisation en juillet 2014. C’est historique. Mais est-ce qu’il est conscient du défi qu’il doit relever, très grand du reste ? Non, je suppose. Chers lecteurs, je m’en vais d’abord vous présenter la Commune de Boutoupa-Camaracounda. Elle est composée de 24 villages dont certains sont inhabités du fait de la crise qui sévit en Casamance depuis plus de trois décennies. Selon le dernier recensement de 2008, plus de 6 000 âmes y vivent. Elle est se situe dans le département de Ziguinchor, et est frontalière à la Guinée-Bissau.
Les populations ont accueilli, euphoriques, l’élection du Maire Malang Gassama sous la bannière de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) dont le Maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé est le président. Parce que l’ancien Président de la communauté rurale de Boutoupa-Camaracounda était reproché de gérer à distance s’installant à Ziguinchor Commune. Mais aussi, les populations souffraient beaucoup du déplacement jusqu’à Niaguis (15 kilomètres) pour l’obtention des pièces d’état civil. Car elles perdaient en temps, en argent et en énergie. Avec l’arrivée de Malang Gassama, on pensait que tous ces soucis seraient de vieux souvenirs.
Mais on s’est laissé abuser. Le maire Malang Gassama a repris les mêmes pratiques, sinon pires. Il a fait semblant de transférer l’état civil à Boutoupa-Camaracounda, mais tous les papiers confectionnés sont du faux. Des jeunes arrivés en classe d’examen se sont rendu compte qu’ils ne sont pas sur le registre. Leurs pièces d’état civil sont du toc. Ils ont arrêté les études du fait du laxisme du Maire. Malang Gassama est plus préoccupé maintenant par des séminaires où il récolte des perdiems. Il n’est plus fréquent à Boutoupa-Camaracounda préférant se terrer à Ziguinchor pour construire sa vie et sa villa qui ne reflète pas ses avoirs personnels. Sa gestion est jugée aussi solitaire qu’opaque par beaucoup de conseillers municipaux qui ruminent leur colère. Il a quitté l’UCS pour l’Alliance Pour la République (APR) en faisant croire aux populations que son geste va apporter l’eau, l’électricité et de bonnes routes. Rien de tout cela n’a été réalisé. Les populations ont déchanté.
Mais pour ma part, et en ma qualité d’étudiant et membre du Cercle des élèves et étudiants de la Commune de Boutoupa-Camaracounda (Creeb), je dénonce le mépris avec lequel le Maire nous traite. Depuis son arrivée à la tête de la municipalité, nous n’avons soumis, sur sa table, qu’une seule doléance : la location d’un appartement pour les nouveaux bacheliers de la commune. A l’occasion de nos journées culturelles 2015 tenues à Boutoupa-Camaracounda, nous avons reconduit la doléance. Il nous a donné la même réponse fallacieuse : nous ne pouvons pas régler ce problème dans l’immédiat. Mais on va voir. La volonté ne se sent pas. Ou il nous trompe, ou il ne dit pas la vérité. Depuis la création de ce cadre d’élèves et d’étudiants de notre commune, le Maire n’a daigné apporter d’aide. Et pourtant, il distribue de l’argent au mouvement Navétane (950. 000 F Cfa pour les demi-finales et la finale) de la zone 6. En y injectant autant d’argent, il pense récolter des retombées électorales. Mais il se trompe car c’est la même jeunesse qui joue, c’est la même jeunesse qui étudie. Je suis persuadé que nous, les jeunes, sommes plus préoccupés par les études que par le Navétane, y compris nos parents.
Malang Gassama doit se ressaisir et se rendre à l’évidence que tout n’est pas politique et à politiser. Je reviendrais avec d’autres informations sur lui, documents à l’appui pour vous dévoiler le vrai visage du Maire. Je vais convaincre mes camarades pour mener un combat sans merci contre le maire s’il ne change pas de pratiques. Un homme averti en vaut deux…
MALANG SAGNA, MEMBRE DU CERCLE DES ELEVES ET ETUDIANTS DE LA COMMUNE DE BOUTOUPA-CAMARACOUNDA (CREEB)
kamzacreeb@gmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES