OPINION : Etudiants de la commune de Boutoupa-Camaracounda, les oubliés du Maire

Malang Gassama. Il est le maire de la commune de Boutoupa-Camaracounda. Le premier, de l’histoire de cette contrée qui vient d’être élevée à ce rang par le concourt de l’Acte III de la décentralisation en juillet 2014. C’est historique. Mais est-ce qu’il est conscient du défi qu’il doit relever, très grand du reste ? Non, je suppose. Chers lecteurs, je m’en vais d’abord vous présenter la Commune de Boutoupa-Camaracounda. Elle est composée de 24 villages dont certains sont inhabités du fait de la crise qui sévit en Casamance depuis plus de trois décennies. Selon le dernier recensement de 2008, plus de 6 000 âmes y vivent. Elle est se situe dans le département de Ziguinchor, et est frontalière à la Guinée-Bissau.
Les populations ont accueilli, euphoriques, l’élection du Maire Malang Gassama sous la bannière de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) dont le Maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé est le président. Parce que l’ancien Président de la communauté rurale de Boutoupa-Camaracounda était reproché de gérer à distance s’installant à Ziguinchor Commune. Mais aussi, les populations souffraient beaucoup du déplacement jusqu’à Niaguis (15 kilomètres) pour l’obtention des pièces d’état civil. Car elles perdaient en temps, en argent et en énergie. Avec l’arrivée de Malang Gassama, on pensait que tous ces soucis seraient de vieux souvenirs.
Mais on s’est laissé abuser. Le maire Malang Gassama a repris les mêmes pratiques, sinon pires. Il a fait semblant de transférer l’état civil à Boutoupa-Camaracounda, mais tous les papiers confectionnés sont du faux. Des jeunes arrivés en classe d’examen se sont rendu compte qu’ils ne sont pas sur le registre. Leurs pièces d’état civil sont du toc. Ils ont arrêté les études du fait du laxisme du Maire. Malang Gassama est plus préoccupé maintenant par des séminaires où il récolte des perdiems. Il n’est plus fréquent à Boutoupa-Camaracounda préférant se terrer à Ziguinchor pour construire sa vie et sa villa qui ne reflète pas ses avoirs personnels. Sa gestion est jugée aussi solitaire qu’opaque par beaucoup de conseillers municipaux qui ruminent leur colère. Il a quitté l’UCS pour l’Alliance Pour la République (APR) en faisant croire aux populations que son geste va apporter l’eau, l’électricité et de bonnes routes. Rien de tout cela n’a été réalisé. Les populations ont déchanté.
Mais pour ma part, et en ma qualité d’étudiant et membre du Cercle des élèves et étudiants de la Commune de Boutoupa-Camaracounda (Creeb), je dénonce le mépris avec lequel le Maire nous traite. Depuis son arrivée à la tête de la municipalité, nous n’avons soumis, sur sa table, qu’une seule doléance : la location d’un appartement pour les nouveaux bacheliers de la commune. A l’occasion de nos journées culturelles 2015 tenues à Boutoupa-Camaracounda, nous avons reconduit la doléance. Il nous a donné la même réponse fallacieuse : nous ne pouvons pas régler ce problème dans l’immédiat. Mais on va voir. La volonté ne se sent pas. Ou il nous trompe, ou il ne dit pas la vérité. Depuis la création de ce cadre d’élèves et d’étudiants de notre commune, le Maire n’a daigné apporter d’aide. Et pourtant, il distribue de l’argent au mouvement Navétane (950. 000 F Cfa pour les demi-finales et la finale) de la zone 6. En y injectant autant d’argent, il pense récolter des retombées électorales. Mais il se trompe car c’est la même jeunesse qui joue, c’est la même jeunesse qui étudie. Je suis persuadé que nous, les jeunes, sommes plus préoccupés par les études que par le Navétane, y compris nos parents.
Malang Gassama doit se ressaisir et se rendre à l’évidence que tout n’est pas politique et à politiser. Je reviendrais avec d’autres informations sur lui, documents à l’appui pour vous dévoiler le vrai visage du Maire. Je vais convaincre mes camarades pour mener un combat sans merci contre le maire s’il ne change pas de pratiques. Un homme averti en vaut deux…
MALANG SAGNA, MEMBRE DU CERCLE DES ELEVES ET ETUDIANTS DE LA COMMUNE DE BOUTOUPA-CAMARACOUNDA (CREEB)
kamzacreeb@gmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES