OPINION : Etudiants de la commune de Boutoupa-Camaracounda, les oubliés du Maire

Malang Gassama. Il est le maire de la commune de Boutoupa-Camaracounda. Le premier, de l’histoire de cette contrée qui vient d’être élevée à ce rang par le concourt de l’Acte III de la décentralisation en juillet 2014. C’est historique. Mais est-ce qu’il est conscient du défi qu’il doit relever, très grand du reste ? Non, je suppose. Chers lecteurs, je m’en vais d’abord vous présenter la Commune de Boutoupa-Camaracounda. Elle est composée de 24 villages dont certains sont inhabités du fait de la crise qui sévit en Casamance depuis plus de trois décennies. Selon le dernier recensement de 2008, plus de 6 000 âmes y vivent. Elle est se situe dans le département de Ziguinchor, et est frontalière à la Guinée-Bissau.
Les populations ont accueilli, euphoriques, l’élection du Maire Malang Gassama sous la bannière de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) dont le Maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé est le président. Parce que l’ancien Président de la communauté rurale de Boutoupa-Camaracounda était reproché de gérer à distance s’installant à Ziguinchor Commune. Mais aussi, les populations souffraient beaucoup du déplacement jusqu’à Niaguis (15 kilomètres) pour l’obtention des pièces d’état civil. Car elles perdaient en temps, en argent et en énergie. Avec l’arrivée de Malang Gassama, on pensait que tous ces soucis seraient de vieux souvenirs.
Mais on s’est laissé abuser. Le maire Malang Gassama a repris les mêmes pratiques, sinon pires. Il a fait semblant de transférer l’état civil à Boutoupa-Camaracounda, mais tous les papiers confectionnés sont du faux. Des jeunes arrivés en classe d’examen se sont rendu compte qu’ils ne sont pas sur le registre. Leurs pièces d’état civil sont du toc. Ils ont arrêté les études du fait du laxisme du Maire. Malang Gassama est plus préoccupé maintenant par des séminaires où il récolte des perdiems. Il n’est plus fréquent à Boutoupa-Camaracounda préférant se terrer à Ziguinchor pour construire sa vie et sa villa qui ne reflète pas ses avoirs personnels. Sa gestion est jugée aussi solitaire qu’opaque par beaucoup de conseillers municipaux qui ruminent leur colère. Il a quitté l’UCS pour l’Alliance Pour la République (APR) en faisant croire aux populations que son geste va apporter l’eau, l’électricité et de bonnes routes. Rien de tout cela n’a été réalisé. Les populations ont déchanté.
Mais pour ma part, et en ma qualité d’étudiant et membre du Cercle des élèves et étudiants de la Commune de Boutoupa-Camaracounda (Creeb), je dénonce le mépris avec lequel le Maire nous traite. Depuis son arrivée à la tête de la municipalité, nous n’avons soumis, sur sa table, qu’une seule doléance : la location d’un appartement pour les nouveaux bacheliers de la commune. A l’occasion de nos journées culturelles 2015 tenues à Boutoupa-Camaracounda, nous avons reconduit la doléance. Il nous a donné la même réponse fallacieuse : nous ne pouvons pas régler ce problème dans l’immédiat. Mais on va voir. La volonté ne se sent pas. Ou il nous trompe, ou il ne dit pas la vérité. Depuis la création de ce cadre d’élèves et d’étudiants de notre commune, le Maire n’a daigné apporter d’aide. Et pourtant, il distribue de l’argent au mouvement Navétane (950. 000 F Cfa pour les demi-finales et la finale) de la zone 6. En y injectant autant d’argent, il pense récolter des retombées électorales. Mais il se trompe car c’est la même jeunesse qui joue, c’est la même jeunesse qui étudie. Je suis persuadé que nous, les jeunes, sommes plus préoccupés par les études que par le Navétane, y compris nos parents.
Malang Gassama doit se ressaisir et se rendre à l’évidence que tout n’est pas politique et à politiser. Je reviendrais avec d’autres informations sur lui, documents à l’appui pour vous dévoiler le vrai visage du Maire. Je vais convaincre mes camarades pour mener un combat sans merci contre le maire s’il ne change pas de pratiques. Un homme averti en vaut deux…
MALANG SAGNA, MEMBRE DU CERCLE DES ELEVES ET ETUDIANTS DE LA COMMUNE DE BOUTOUPA-CAMARACOUNDA (CREEB)
kamzacreeb@gmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES