OPINION : Elimination d’Abdoul Mbaye : Les dérives antidémocratique de Macky

Benoît Sambou, qui au demeurant aura politiquement tout raté, même son séjour au gouvernement, se cherche maintenant une occasion de jouer un quelconque rôle, le mauvais en cette circonstance, en sa qualité de porteur sans honneur d’une proposition de loi démocraticide à laquelle son nom sera tristement lié, jusqu’à son dernier jour.
Il est clair que si jamais cette proposition de loi consistant à modifier la loi électorale dans le but de faire renoncer à tout candidat à l’élection présidentielle sénégalaise à sa ou ses autres nationalités, cinq ans avant le jour du scrutin reçoit le visa de la France, lors de la visite d’État de Macky à Paname prévue pour bientôt, elle sera sur la table de l’Assemblée nationale qui va l’entériner sans états d’âme, dès la prochaine rentrée parlementaire !
Déjà, Macky après sa visite au Medef est en train de chercher à s’assurer le soutien du patronat français, surtout de Bolloré pour les prochaines échéances électorales, afin de bénéficier de sa formidable machine de communication. Et de se ménager des moyens d’un repli stratégique rapide.
J’expliquerai en détail quel est le deal signé par notre Macky national avec Bolloré très prochainement.

Abdoul Mbaye est certes un novice en politique, mais il doit maintenant assumer plus fermement son engagement et revendiquer un leadership à la hauteur de son ambition, en s’entourant d’hommes capables sur tous les plans de l’accompagner dans son combat. Sinon, il sera aussi rapidement enterré que son irruption sur la scène politique aura pris de court Macky !

Des hommes de valeur qui ont une légitimité locale attendent de rencontrer l’homme politique de confiance ayant un leadership national pour entreprendre, ensemble, les actions nécessaires à l’avènement d’un véritable changement, et d’un État de droit dont le premier défi sera de traduire en justice le régime mackyen, et Maréme Faye et ses compères !

Ce combat n’est pas que celui d’Abdoul Mbaye donc, et il aurait tort de vouloir le personnaliser et de le porter seul, sous la bannière de son droit à une candidature à la prochaine présidentielle. Il faut en effet une union de tous les patriotes pour mener ensemble les combats pour la démocratie et le respect des règles, surtout en matière d’élection. Quand on est isolé et esseulé, on est une proie facile. Ce débat sur la nationalité est un piège fomenté pour l’éliminer. Et il a certainement suffisamment d’intelligence pour ne pas tomber dedans.
J’ose croire qu’Abdoul Mbaye et ses camarades en ont pleine conscience, d’autant plus qu’adopter une démarche inclusive leur vaudrait certainement une légitimité et une estime renforcées auprès de nos concitoyens ! Ils doivent pour ce, aller vers les autres, et donner une portée plus générale et moins personnelle à leur mobilisation contre cette loi. C’est cela qui déstabilisera à coup sûr Macky et ses gredins machiavéliques.
Le courage sans la lucidité est du suicide...Et même si en politique on peut mourir et ressusciter plusieurs fois, ce que l’on a déjà perdu en estime par ses propres turpitudes ne se rattrape jamais !
Et, en politique, aucun combat ne se gagne seul !
Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES