OPINION : Chronique d’un cirque politique annoncé

Depuis l’antiquité, quand les peuples étaient mécontents, pour les distraire il y’avait les jeux du cirque. Notre Macky, qui ne respire que pour la politique politicienne, s’en souvient avant les échéances électorales à venir pour vouloir réunir à tour de rôle, autour de la piste, tous les acteurs et spectateurs pour les « enfumer » en utilisant les meilleurs slogans, c’est à dire ceux qui n’engagent en rien. Et quand tout le monde sera présent, le spectacle pourra commencer.
« Le mois de l’année où le politicien dit le moins de conneries, c’est le mois de Février, parce qu’il y’a 28 jours » disait le célèbre comique COLUCHE et rappelons nous tous de cette grosse connerie de Macky en date du 16 Février 2016 et qui équivalait à 4 ans de conneries ou d’escroquerie politique au travers de son reniement planétaire.
Chassez le naturel, il revient au galop !
On sait que la criminalisation pathologique de l’adversaire politique était monnaie courante en Union Soviétique. Mr Macky Sall rentre du KAZAKHSTAN, en exclusivité, pour son pèlerinage de 4 jours de visite d’état uniquement pour avoir les ressources nécessaires avant de présenter son numéro de spectacle, si spectateur y’en aura ?
Sous un vernis de démocratie, le président NAZERBAYEV, à l’image de son hôte, MACKY, règne d’une main de fer, les médias libres sont muselés et l’opposition consciencieusement tenue à l’écart depuis leur avènement au pouvoir.
L’autre point commun c’est la gestion dynastique des richesses de leurs peuples.
En 2014 le président Kazak a été désigné « meilleur »dictateur de l’année et a reçu par la même occasion le prix du « DICTAT-OR » par 2 ONG dont l’association Sherpa, c’est à dire le dictateur le plus riche de la planète. Ainsi sa fille et son gendre contrôlent l’une des plus grande banque du Kazakhstan à l’image de Aliou Sall avec la Banque de Dakar (BDK) et son fameux Pétro Tim.
Par ailleurs, l’objet de cette visite tournait plutôt sur l’expertise du Kazakhstan dans le domaine pétrolifère que de relations géostratégiques ou diplomatiques.

Cela est révélateur que tous les ingrédients soient fin prêt pour nous servir un spectacle digne du cirque d’Hiver de BOUGLIONE à la station métro « fille du calvaire » dans le 10 éme arrondissement Parisien.
Le calvaire ensevelit le quotidien des sénégalais et Mr Macky Sall n’a pas trouvé mieux que de nous servir le tour du matador, avant l’entrée du taureau dans l’arène. Le taureau, c’est la grosse bête, le peuple démocratiquement souverain, l’entreprise qui trépigne, qu’on aiguillonne et qui saigne de partout, le système éducatif en crise, la santé fiévreuse, les jeunes déboussolés, nos institutions qui vont de mal en pie . On va maintenant l’attaquer à l’arme blanche avant qu’elle ne soit totalement sans défense. Avant la mise à mort, le matador exhibe ses feintes favorites qui permettent de détourner le taureau qui charge sur un tissu rouge. Il existe certes d’autres feintes, mais ne parlons pas des demi feintes, de demi vérité, du quasi mensonge, de la presque promesse et des loyautés de caméléon. La vraie feinte en politique, c’est quand on se donne la peine de tisser une cape à la grandeur de l’arène, quand le leurre est tellement gros, tellement mobile, que le matador disparaît.
On peut se demander jusqu’où peut aller la manipulation ? Sommes nous en crise pour dialoguer ? Si ce n’est le dialogue qui est en crise depuis 2012 !
J’aime cette façon de croire que, si on pense comme lui, on est démocrate, donc on a le droit de s’exprimer et que, si on ne pense pas comme lui, on n’est pas démocrate, donc, on n’a pas le droit de s’exprimer.

Mais le président Macky qui a d’incroyables difficultés d’être dans son rôle et qui est pour le libéralisme, lui qui est incompétent en économie mais qui est pour le statu quo, doit-on le criminaliser et chercher dans son lit ou celui de ses proches le secret de tous ses Mic Mac Ky et de la situation sanitaire délétères où son peuple n’a droit, pour manger, à des cuisses de poulets pourris, de l’eau impropre à la consommation et de 55 tonnes de viandes D’Ânes pour assouvir leur satiété ?

Tout ce que je sais, c’est qu’il faut être tombé bien bas qu’en formulation de dialogue pour estimer que le pays se relèvera de son affaissement.
Mais quand tous les bouffons font les mêmes pirouettes, il faut autre chose pour river les spectateurs à leur chaise. Notre démocratie actuelle est le triomphe de l’ambiguïté. Tous les clowns du Macky se battent autour de débats inutiles, de pitreries qui font la une de certains médias pendant que les vrais problèmes restent sans solutions. C’est un cirque politique où en grande partie il n’y a que des clowns et des jongleurs mais peu de héros. Dans ce cirque, ce sont les balles perdues qui abattent les adversaires et les victimes ne seront hélas que rarement sauvées.

Il faut avoir accumulé bien des difficultés pour penser dialogue et nous réserver un numéro de cirque politique ou le bonnet d’âne reviendra incontestablement à Macky car nous ne savons pas si la viande d’âne que mangent nos compatriotes est vraiment Halal ! Mais tout ce que je sais, pour reprendre mon frère Boubacar Fall, c’est que ce régime de Macky Sall est tout sauf Halal.

Dr Seck Mamadou
Cadre Libéral - Paris




AFRIQUE-MONDE

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

DEPECHES

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES