OPINION : Amadou Ba, un dealer politique

Amadou BA est l’exemple typique du parvenu en politique. Mais pour lui, plus haute sera la montée, plus dure sera la chute. Les scandales de l’immobilier, le trafic des timbres fiscaux et toutes les combines qui ont été orchestrés pour se partager les réserves foncières de Dakar et se constituer un trésor de guerre mis à la disposition de Macky afin de légitimer son patrimoine scandaleusement fourni seront déterrés un jour prochain.
La sournoiserie en politique est une de ses spécialités, et l’homme est connu pour être un grand manœuvrier qui fait le vide autour de lui. Il sera servi.
A Reubeuss, quand il héritera de la place de Karim Wade, il aura le temps de méditer sur la fugacité de l’existence, le sens de la probité morale et peut être retrouvera t’il Dieu ! Car Dieu est juste. Qui se nourrit de la sueur des pauvres gens et se constitue une fortune de plusieurs milliards avec leurs impôts sera justement sanctionné ici bas, et au jour du jugement dernier, assurément.
Amadou Ba est l’archétype de l’homme prêt à tout pour le pouvoir ; il est prêt à tout vendre pour arriver à son but mais au prix auquel il est parvenu à ses fins, il convient de se demander qu’est-ce qui lui reste, car il a tout investi pour y être. La conscience est un inquisiteur contre lequel nous n’avons aucune défense, et le soir, dans l’intimité de sa chambre, je me demande quel réquisitoire elle lui sert, dans le silence de la nuit quand il voit défiler toutes les compromissions et tous les coups bas et tous les deals qu’il a orchestrés partout où il est passé pour se faire Macky et accéder à sa station qu’il considérait comme une fin en soi.
Demain entre quatre murs après le jugement des hommes en attendant celui prochain de Dieu et la sanction qui va suivre, il aura le temps de se demander si le jeu en valait la chandelle !
Macky le pauvre est à plaindre, entouré de petits types courtisans à la noix dont le visage respire une fausseté abjecte.
La plupart des trafiquants de drogue blanchissent leurs sous en investissant chez nous dans l’immobilier. Les fonctionnaires ripoux quant à eux blanchissent leurs fortunes en investissant en politique !
Intronisé aujourd’hui patron de l’APR Amadou Ba est lâché en plein milieu de la mare aux crocodiles politiques. L’homme n’attendait que cela, d’autant plus qu’il s’est taillé une carapace d’hippopotame pour l’occasion. Maintenant adoubé par Macky et plébiscité par Mbaye Ndiaye et tous les meurs de faim qui attendent un os à ronger, il peut comme Picsou plonger dans sa piscine de milliards, en attendant les jours prochains.
Seront-ils seulement heureux, déjà que le coup de semonce annonciateur de la chute de Macky s’annonce au lointain, avec la victoire du NON, au soir du 20 mars ?

Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES