Nord du Nigeria : près de 350 corps retrouvés dans une fosse commune après les affrontements de décembre

Selon un haut responsable nigérian, près de 350 corps ont été enterrés dans une fosse commune dans le nord du Nigeria. Une enquête est en cours sur les faits, qui remontent à fin 2015, et qui concernent des affrontements entre l’armée et des membres d’une minorité chiite.

Cette révélation de Muhammad Namadi Musa, directeur général du Bureau interconfessionnel de l’État de Kaduna, selon qui 350 corps ont été retrouvés dans une fosse, vient corroborer les informations selon lesquelles au moins 300 personnes ont été tuées le 12 décembre 2015 dans des violences entre l’armée et la minorité chiite du Nigeria.

Que s’est-il passé le 12 décembre 2015 ?

Ces affrontements se sont produits à Zaria, fief du Mouvement islamique du Nigeria (IMN), où un barrage érigé par le mouvement en vue d’une procession religieuse avait bloqué le convoi du chef d’état-major des armées, le général Tukur Yusuf Buratai.

Les militaires ont accusé des partisans du chef de l’IMN, Ibrahim Zakzaky, d’avoir tenté d’assassiner le général, une accusation démentie par le groupe chiite, qui dénonce des exactions.

« La plupart des corps étaient recouverts de noir et on y a trouvé des femmes et des enfants », a précisé Muhammad Namadi Musa aux enquêteurs, ajoutant que les cadavres avaient été transportés à bord d’un convoi de camions escorté par l’armée. L’armée nigériane s’est défendue en assurant que les soldats avaient respecté les règles d’engagement à Zaria .

Quel bilan pour ces affrontements ?

Muhammad Namadi Musa a précisé aux enquêteurs avoir reçu un coup de téléphone le 13 décembre, lui demandant de se rendre au siège du gouvernement régional de Kaduna, où on lui a ordonné de se rendre à Zaria avec le chef de la police de l’État de Kaduna « pour déterminer le nombre de cadavres et la manière de les enterrer ».

À l’hôpital universitaire Ahmadu Bello « nous avons compté 156 corps », tandis que 191 autres étaient récupérés sur la base militaire de Zaria, a-t-il dit. Aucun bilan officiel n’a été publié mais l’ONG Human Rights Watch a rapporté qu’ « au moins 300 personnes » avaient été tuées et Amnesty International avait évalué le nombre des victimes à « des centaines ».

Une source médicale à l’hôpital universitaire Ahmadu Bello avait déclaré en janvier avoir compté au moins 400 corps à la morgue le soir du 12 décembre. L’IMN assure de son côté être sans nouvelles de 730 de ses membres, qu’elle pense avoir « été soit tués par les militaires, soit détenus ». L’armée a estimé ces chiffres « sans fondement ». Le ministère public avait quant à lui déclaré en février que 191 fidèles chiites avaient été inculpés pour violation de la législation sur les armes à feu et l’ordre public.

Quelle suite pour l’enquête ?

Amnesty International a déclaré que cette révélation était « une étape importante pour traduire les coupables présumés de ces crimes » devant un tribunal. « Il convient désormais de boucler les sites de ces fosses communes afin qu’une enquête indépendante puisse commencer », a déclaré M.K. Ibrahim, directeur d’Amnesty International Nigeria.

« Il faut exhumer les corps et les autorités nigérianes doivent maintenant statuer sur le sort des personnes qui font l’objet d’une détention non reconnue, soit en les inculpant soit en les libérant », a-t-il poursuivi. Le mouvement chiite accuse notamment le gouvernement de détenir illégalement son chef, Ibrahim Zakzaky, et réclame sa libération.

Ibrahim Zakzaky et l’IMN ont déjà eu maille à partir avec les autorités nigérianes dans leur combat pour créer un État islamique à l’iranienne. Le chef religieux a déjà été incarcéré à plusieurs reprises. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES