Ngaraf Mbaye : « Macky a promis la présidence de l’Assemblée Nationale à Fada pour 2017 ».

Au vu de cette promesse faite par le président Macky SALL, Modou Diagne Fada a bien des raisons de se battre pour prendre le contrôle du Pds à en croire Ngaraf Mbaye Président de l’alliance « Sauvons le Sénégal ».
« Modou Diagne Fada a ses objectifs politiques. Il sait que son niveau d’étude de lui permet pas de participer à une compétition électorale pour devenir président de la République par conséquent, sa finalité c’est devenir Président de l’Assemblée Nationale avec Karim Wade comme président de la République ou avec Macky SALL » a révélé Ngaraf Mbaye.
Selon lui, en voulant s’accaparer de l’appareil du Pds, c’est d’abord pour se positionner pour le futur. « Fada a dit à ses proches qu’il veut soutenir la candidature de Karim WADE pour occuper la tête du Parlement. Mais s’il réussit à prendre le contrôle du Parti, il se positionnera comme candidat naturel en 2017 si Karim n’est pas libéré. Ainsi au second tour, il pourra négocier avec Macky SALL pour diriger l’Assemblée. Le président de l’Apr sait que l’Afp a atteint ses limites avec le départ de tous ses ténors. Le Pds reste le seul et unique grenier électoral pour Macky pour assurer sa réélection au second tour. Il a donc misé sur Fada qui va mettre à sa disposition l’appareil électoral du Pds pour négocier le poste de Moustapha Niass. Là, leader de l’Afp est en train de scier la branche sur laquelle il est assis en essayant de valider la liste de Fada. En 2017, Macky compte sur l’apport du Pds au second tour, Niass sera déjà dans l’équipe de départ de Macky et ne sera plus en position de négocier son maintien à la tête de l’Assemblée puis que son parti l’Afp n’aura pas de candidat » a soutenu Ngaraf.
De l’avis du Président de l’alliance « Sauvons le Sénégal », Fada est en train de tromper Macky SALL et certains militants du Pds. « L’ancien leader de Waar wi, a fait croire à Macky par personnes interposées qu’il peut prendre le contrôle du Pds si le pouvoir le soutien. Moustapha Diakhaté et Moustapha Cissé Lo l’accompagnent dans ce projet politique. Macky sait pertinemment que Fada ne peut pas prendre le PDS mais il peut le saper de l’intérieur et c’est la raison pour laquelle, le pouvoir soutient Fada. Et en échange, Fada n’attaque pas le président, il ne critique pas son action, en échange, il est écarté de la liste des personnes traquées par la CREI. Un Pds faible fait l’affaire de Macky. Mais, les militants du Pds qui sont dans la fronde doivent comprendre que Fada les trompe en disant qu’il travaille pour le Pds et que Me Wade est son leader c’est archi faux » estime-t-il.
Ngaraf Mbaye a salué l’exclusion de Diagne Fada. « Il peut reprendre son Waar-wi. L’exclusion de Fada est une obligation pour sauver le parti d’un cancer qui allait gagner tout le corps. L’amputation est un mal nécessaire pour sauver le corps » a déclaré le président de l’Alliance « Sauvons le Sénégal ».
« L’affaire Fada est un épiphénomène qui ne peut pas affecter le Pds qui a connu le départ des figures emblématiques telles que Serigne Diop, Ousmane Ngom, Idrissa Seck, Jean Paul Dias ect ... Diagne Fada joue le jeu du pouvoir pour saboter la dynamique unitaire de l’opposition. Il a vu qu’Idrissa Seck, Pape DIOP, Abdoulaye Baldé, Karim WADE, Omar SARR bref tous les enfants de WADE se sont retrouvés pour combattre Macky SALL. Ces retrouvailles inquiètent le pouvoir qui l’utilise pour saper l’unité de l’opposition mais il perd son temps. Nous sommes au courant des postes que le pouvoir leur a promis. Les négociations ont eu lieu chez Jules Diop. Ils ont négocié pour des postes de Directeur et de Ministres. Mais Macky doit savoir qu’il a misé sur le mauvais cheval. Fada ne mouille pas le maillot. Plus de 30 militants du Pds sont en prison, il n’a jamais pris en charge leur libération en tant que président du Groupe parlementaire. Fada est un opposant au pouvoir. Il a quitté le Pds depuis très longtemps et cela tout le monde le sait. Fada oublie que les politiciens professionnels ne font plus rêver les sénégalais qui cherchent des leaders compétents et intellectuellement bien outillés » fait-il remarquer.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES