Netanyahu autorise le bouclage des quartiers arabes de Jérusalem-Est

L’escalade se poursuit au Proche-Orient avec la mort, ce mardi 13 octobre, de trois Israéliens dans deux attentats distincts à Jérusalem. Les assaillants étaient des Palestiniens et deux d’entre eux ont été tués. A la suite de ces nouvelles attaques, le gouvernement de Benyamin Netanyahu a annoncé le renforcement des mesures de sécurité.

Le cabinet de sécurité israélien s’est réuni ce mardi soir pour prendre de nouvelles mesures sécuritaires. La police est désormais autorisée à boucler les quartiers arabes de Jérusalem-Est en cas de friction ou d’incitation à la violence. Cela peut se traduire par des barrages filtrants ou même un couvre-feu. Les autorités ont d’ailleurs commencé à installer des checkpoints autour des quartiers palestiniens, signale l’Agence France-Presse ce mercredi matin.

Les auteurs d’attentat verront également leur maison démolie sans avoir le droit de reconstruire. Leur permis de résidence en Israël sera révoqué. Enfin, l’armée va envoyer des soldats pour soutenir la police dans les villes, des agents de sécurité privés vont aussi être déployés dans les transports en commun à Jérusalem après l’attaque dans un bus ce mardi.

Mais ces mesures sont pour autant loin de faire l’unanimité. Un récent sondage montre d’ailleurs que les Israéliens ne font plus confiance, comme dans le passé, à Benyamin Netanyahu, notamment dans son image de « Monsieur sécurité ». Il suffit de voir les éditoriaux et les commentaires ce matin, dans lesquels Netanyahu est accusé de diviser Jérusalem. Pour le journal Haaretz, « la peur pousse le gouvernement à adopter les pires décisions ».

De leur côté, les Palestiniens ont annoncé qu’ils allaient saisir l’ONU et la Cour pénale internationale après la mort d’environ 30 Palestiniens dans les violences qui secouent le Proche-Orient depuis début octobre.

La peur gagne du terrain à Jérusalem

Même si la vie semble avoir repris son cours ce mercredi matin à Jérusalem, constate notre correspondante à Jérusalem Muriel Paradon, mardi soir, le silence était pesant. Les rues d’habitude animées étaient désertes, les Israéliens cloitrés chez eux, les terrasses des cafés vides. Les seuls bruits que l’on entendait étaient les sirènes de police et d’ambulance. Mais dans les quartiers palestiniens, c’est aussi la psychose, la peur d’actes de vengeance et des policiers qui sont à cran.

Inquiétude aussi pour les enfants dans les établissements scolaires et déjà les parents s’organisent pour monter des tours de garde, ajoute notre deuxième correspondant à Jérusalem Michel Paul. Un exemple : l’auteur de l’attaque à la voiture bélier de mardi travaillait à la compagnie des téléphones. Des particuliers auraient refusé de recevoir chez eux les techniciens arabes de cette compagnie venus réparés leurs lignes téléphoniques.

Plusieurs localités de la périphérie de Jérusalem, notamment des colonies de peuplement, ont également annoncé qu’elles limitaient ou interdisaient l’entrée d’Arabes, même ceux qui possèdent une carte d’identité israélienne, ce qui en principe est illégal. Israéliens et Palestiniens se tiennent donc à distance, ce qui donne le sentiment que la ville est véritablement coupée en deux. RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES