NATIONALITE : Le MEEL contre toute tentative de blocage de la candidature de Karim Wade

Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL)
Communiqué

Le débat sur la nationalité agité par certains membres du personnel politique de Macky SALL est dangereux et inacceptable en plus d’être totalement irresponsable. Comment des gens qui ont la responsabilité d’assurer l’unité et la sécurité de notre pays peuvent-ils se permettre d’agiter un tel débat dont l’unique conséquence est de placer notre pays sur le fil du rasoir ?
Le MEEL met en garde le Gouvernement contre ce sectarisme funeste. Ce débat n’a pas sa place dans l’espace politique de notre pays et les Sénégalais ne méritent pas d’être envahis par un sujet sans intérêt pour eux. Cette obsession est la preuve que nous vivons sous un régime pernicieux qui ne recule devant rien pour assouvir son envie de second mandat, qui du reste se réduit comme une peau de chagrin.
Le Sénégal est un pays de paix. Et la seule et unique chose que le MEEL attend de ce régime, c’est de laisser aux Sénégalais un pays en situation de paix et de stabilité. Aucun sacrifice ne sera de trop dans le combat pour la préservation de la stabilité du Sénégal. Nous ne laissons rien, ni personne rompre ce socle qui fait de notre Sénégal un pays de la « Teranga ».
Les Sénégalais ont presque pardonné à ce régime toutes ses frasques : sa carence, son insouciance face à leurs préoccupations, sa mauvaise volonté à combattre la corruption, son incapacité à créer des emplois décents pour les jeunes, sa gouvernance outrancière, son arrogance, ses dénies de justice. Mais par ce débat puéril sur la nationalité, le régime de Macky SALL vient de franchir la ligne rouge en agitant un sujet qui a déstabilisé tant de pays de la sous-région notamment la Côte d’Ivoire.
Le MEEL dénonce cette attitude irresponsable et contraire à la tradition de notre pays et qui va inéluctablement nous conduire vers des lendemains incertains par la catégorisation des citoyens sénégalais.
Mais que Macky SALL et son régime se le tiennent pout dit. Si c’est Monsieur Karim WADE qui est visé à travers cette manœuvre politicienne malsaine, c’est peine perdue. Le MEEL tient à alerter le régime contre toute tentative de se mettre au travers du destin présidentiel de Karim WADE.
Karim WADE est le Candidat du peuple Sénégalais. Toutes les tentatives de Macky SALL de l’écarter de la course se sont révélées inopérantes. D’abord la diabolisation, ensuite la prison en passant par sa paupérisation. Rien à faire. Les Sénégalais sont devenus plus attachés à Karim WADE et l’ont choisi pour redorer le blason du Sénégal. En tant qu’étudiants, nous avons choisi Karim WADE pour nous rendre notre dignité durement éprouvée par Macky SALL.
Donc rien, ni personne ne peut se mettre au travers de sa route vers le Palais de la République. Et Macky SALL se lance dans une entreprise dangereuse en voulant priver le peuple de son candidat, de son prodige. Nul ne peut imaginer les conséquences que pourraient représenter une telle éventualité.
Avec cette énième manœuvre de ce régime finissant qui agonise, Macky et son parti viennent d’avouer à la face du monde leur peur d’affronter le candidat Karim WADE, car ils savent déjà que face à KARIM, Macky a irréversiblement perdu le pouvoir.
Le MEEL informe l’opinion nationale comme internationale que les étudiants ne se laisseront pas faire. On se battra inlassablement pour que l’Etat de droit et la démocratie prévalent au Sénégal et pour éviter à notre pays le destin funeste vers lequel le régime de Macky SALL le conduit indubitablement.
Par ailleurs, le MEEL tient à témoigner à Me Nafi Ngom KEITA toute la solidarité des étudiants face à l’injustice qu’elle est entrain de subir. Nous encourageons ses efforts de lutte contre la corruption et la prédation des ressources, érigées en règle par le régime de Macky SALL.
Après avoir vendu aux Sénégalais la gestion sobre et vertueuse, Macky SALL a fini de rompre le pacte qui le liait au peuple en encourageant les prédateurs de l’Etat et en faisant leur promotion. En mettant illégalement un terme au mandat de Nafi Ngom, Macky SALL vient d’homologuer irréversiblement la course vers le vrai enrichissement illicite et surtout l’arrêt des poursuites contre la famille présidentielle notamment Aliou SALL sur lequel pèse des indices concordants d’enrichissement illicite. C’est un secret de polichinelle que la défénestration de Nafi Ngom est liée à l’enquête enclenchée sur le frère du Président.
Vive le PDS ……
Vive le MEEL ….



AFRIQUE-MONDE

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES