NATIONALITE : Le MEEL contre toute tentative de blocage de la candidature de Karim Wade

Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL)
Communiqué

Le débat sur la nationalité agité par certains membres du personnel politique de Macky SALL est dangereux et inacceptable en plus d’être totalement irresponsable. Comment des gens qui ont la responsabilité d’assurer l’unité et la sécurité de notre pays peuvent-ils se permettre d’agiter un tel débat dont l’unique conséquence est de placer notre pays sur le fil du rasoir ?
Le MEEL met en garde le Gouvernement contre ce sectarisme funeste. Ce débat n’a pas sa place dans l’espace politique de notre pays et les Sénégalais ne méritent pas d’être envahis par un sujet sans intérêt pour eux. Cette obsession est la preuve que nous vivons sous un régime pernicieux qui ne recule devant rien pour assouvir son envie de second mandat, qui du reste se réduit comme une peau de chagrin.
Le Sénégal est un pays de paix. Et la seule et unique chose que le MEEL attend de ce régime, c’est de laisser aux Sénégalais un pays en situation de paix et de stabilité. Aucun sacrifice ne sera de trop dans le combat pour la préservation de la stabilité du Sénégal. Nous ne laissons rien, ni personne rompre ce socle qui fait de notre Sénégal un pays de la « Teranga ».
Les Sénégalais ont presque pardonné à ce régime toutes ses frasques : sa carence, son insouciance face à leurs préoccupations, sa mauvaise volonté à combattre la corruption, son incapacité à créer des emplois décents pour les jeunes, sa gouvernance outrancière, son arrogance, ses dénies de justice. Mais par ce débat puéril sur la nationalité, le régime de Macky SALL vient de franchir la ligne rouge en agitant un sujet qui a déstabilisé tant de pays de la sous-région notamment la Côte d’Ivoire.
Le MEEL dénonce cette attitude irresponsable et contraire à la tradition de notre pays et qui va inéluctablement nous conduire vers des lendemains incertains par la catégorisation des citoyens sénégalais.
Mais que Macky SALL et son régime se le tiennent pout dit. Si c’est Monsieur Karim WADE qui est visé à travers cette manœuvre politicienne malsaine, c’est peine perdue. Le MEEL tient à alerter le régime contre toute tentative de se mettre au travers du destin présidentiel de Karim WADE.
Karim WADE est le Candidat du peuple Sénégalais. Toutes les tentatives de Macky SALL de l’écarter de la course se sont révélées inopérantes. D’abord la diabolisation, ensuite la prison en passant par sa paupérisation. Rien à faire. Les Sénégalais sont devenus plus attachés à Karim WADE et l’ont choisi pour redorer le blason du Sénégal. En tant qu’étudiants, nous avons choisi Karim WADE pour nous rendre notre dignité durement éprouvée par Macky SALL.
Donc rien, ni personne ne peut se mettre au travers de sa route vers le Palais de la République. Et Macky SALL se lance dans une entreprise dangereuse en voulant priver le peuple de son candidat, de son prodige. Nul ne peut imaginer les conséquences que pourraient représenter une telle éventualité.
Avec cette énième manœuvre de ce régime finissant qui agonise, Macky et son parti viennent d’avouer à la face du monde leur peur d’affronter le candidat Karim WADE, car ils savent déjà que face à KARIM, Macky a irréversiblement perdu le pouvoir.
Le MEEL informe l’opinion nationale comme internationale que les étudiants ne se laisseront pas faire. On se battra inlassablement pour que l’Etat de droit et la démocratie prévalent au Sénégal et pour éviter à notre pays le destin funeste vers lequel le régime de Macky SALL le conduit indubitablement.
Par ailleurs, le MEEL tient à témoigner à Me Nafi Ngom KEITA toute la solidarité des étudiants face à l’injustice qu’elle est entrain de subir. Nous encourageons ses efforts de lutte contre la corruption et la prédation des ressources, érigées en règle par le régime de Macky SALL.
Après avoir vendu aux Sénégalais la gestion sobre et vertueuse, Macky SALL a fini de rompre le pacte qui le liait au peuple en encourageant les prédateurs de l’Etat et en faisant leur promotion. En mettant illégalement un terme au mandat de Nafi Ngom, Macky SALL vient d’homologuer irréversiblement la course vers le vrai enrichissement illicite et surtout l’arrêt des poursuites contre la famille présidentielle notamment Aliou SALL sur lequel pèse des indices concordants d’enrichissement illicite. C’est un secret de polichinelle que la défénestration de Nafi Ngom est liée à l’enquête enclenchée sur le frère du Président.
Vive le PDS ……
Vive le MEEL ….




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES