Mohamed Souleymane M’boup : « La diplomatie sénégalaise doit être efficace et forte pour arrêter la catastrophe en Gambie »

C’est une lapalissade que de dire que le régime gambien de Yaya Jammeh a fini de plonger son pays dans le gouffre et à la marge de la communauté internationale du fait de ses agissements épidermiques à la limite de la folie. Soucieux de sortir son pays des méandres obscures et obscurantistes du régime dictatorial de Yahya Jammeh, l’ancien directeur de Sud Fm Banjul et spécialiste des relations sénégalo-gambiennes, Mohamed Souleymane M’boup affiche sa détermination pour que son pays retrouve le chemin de la liberté, de la démocratie et du développement. Et pour y arriver, l’activiste et le militant des droits de l’homme qu’il est, Mohamed Souleymane M’boup a décidé d’engager le combat pour lever la situation qu’il qualifie « d’alarmante et catastrophique » de la vie en Gambie.

« Tous les pays du monde et de l’Afrique ont décidé de s’orienter vers la démocratie et le développement sauf la Gambie qui s’enlise de plus en plus dans la catastrophe et la misère », regrette M. M’boup qui s’enrage du matraquage et de l’assassinat du peuple gambien. L’ancien directeur de Sud Fm Banjul en veut pour preuve les récentes manifestations organisées par le principal opposant gambien Ousseynou Dabo ayant occasionné son arrestation et mort d’homme.

« Nous nous organisons partout dans le monde et même en Gambie avec la manifestation prévue pour le vendredi prochain à Sérékounda pour dénoncer Yaya Jammeh et son régime. Nous nous mobilisons pour arrêter les tueries et les arrestations tous azimuts en Gambie », avance Mohamed Souleymane M’boup qui est en pleine campagne de sensibilisation de la diaspora gambienne à Londres, en Allemagne, etc. « Nous devons tous nous lever contre les dérives de Jammeh », invite-t-il, non sans interpeller le gouvernement sénégalais à résoudre l’équation gambienne.

Nous interpellons les autorités sénégalaises avec à sa tête le Président Macky Sall à convoquer une rencontre internationale sur les états généraux de la Gambie en partenariat avec la CEDEAO, l’UA et les Nations Unies », plaide Mohamed Souleymane M’boup qui pense que la diplomatie sénégalaise se doit d’être plus active et présente sur le régime dictatorial gambien.

Sans se limiter à faire dans des dénonciations, M’boup déclare détenir la solution de sortie de crise gambienne qui doit passer nécessaire par le départ de Yaya Jammeh du pouvoir. Même s’il ne prône pas la violence et les armes, Mohamed Souleymane M’boup pense que la seule voie pour une Gambie « paisible et démocratique » en parfaite entente avec la communauté internationale, reste la voie diplomatique. Dans cette voie, le spécialiste des relations sénégalo-gambiennes est d’avis que le Sénégal a un rôle majeur à jouer en usant et en pratiquant une diplomatie efficace et forte sur la Gambie.

Pour finir, Mohamed Souleymane M’boup n’aura pas manqué d’appeler tous les sénégalais et les citoyens du monde entier à se joindre au combat du peuple gambien pour retrouver la dignité, la liberté et la démocratie en boutant hors du pouvoir Yaya Jammeh. SOURCE DAKARACTU



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES