Mamadou Lamine Dianté : « Macky Sall a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission »

Le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants, Mamadou Lamine Dianté, a une lecture différente de la sortie du président de la République, qui a soutenu que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés. Pour M. Dianté, en disant qu’on est dans la mise en œuvre, le Président Sall reconnait que son Gouvernement a failli à sa mission.

« Tout ce qu’on peut retenir de la sortie du président de la République, c’est qu’il a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission. » C’est ce qu’a déclaré Mamadou Lamine Dianté, coordonnateur du Grand cadre suite à la sortie du chef de l’Etat soutenant que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés par le Gouvernement. Joint hier par téléphone, M. Dianté soutient que « quand on dit qu’on est dans la mise en œuvre, ça veut dire qu’on n’a pas encore respecté les accords ».
Analysant cette sortie, le syndicaliste estime que les propos du Président Sall « sont destinés à son gouvernement ». « Il n’a qu’à demander à son gouvernement de respecter ses engagements. Sans vouloir polémiquer avec l’Institution qu’il incarne, nous rappelons que les accords ont été signés en 2014 et renégociés en 2015. Il n’y a pas de passif, tous les accords que nous avons signés ont été négociés avec son régime. Les délais fixés ont été dépassés. Il faut que les autorités comprennent qu’on n’est pas en train de nous amuser. Et qu’elles arrêtent de faire croire à l’opinion que nous sommes en train de jouer avec l’école, alors que c’est le Gouver­nement qui ne respecte pas ses engagements », a-t-il martelé au bout du fil. Le coordonnateur du Grand cadre, qui n’a pas apprécié le discours tenu à l’endroit des syndicalistes, appelle les autorités à « la sérénité ». D’après M. Dianté ce n’est pas par « l’intimidation » qu’elles vont régler ce problème.
Que dire du sursaut patriotique auquel le président de la République a invité les syndicalistes ? Pour Mamadou Lamine Dianté « c’est ce que les enseignants savent faire ». D’ailleurs, il rappelle que l’année dernière le Gouvernement n’avait pas respecté ses engagements mais les syndicalistes avaient fait preuve de patriotisme en suspendant leur mot d’ordre de grève.
A la question de savoir s’il est possible d’assister à la même situation cette année pour une stabilité dans le secteur éducatif, le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants informe que « les mots d’ordre émanent de la base », et celle-ci, consultée, a demandé la poursuite de la lutte. « Le Président a appelé à un sursaut patriotique mais cet appel n’est pas nouveau. C’est ce que nous avions fait l’année dernière et le Premier ministre avait fixé des échéances pour le respect des accords et ces échéances sont dépassées. Il ne faut pas se tourner vers les enseignants, il faut régler les problèmes », a-t-il préconisé.
dkane@lequotidien.sn



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES