Mamadou Lamine Dianté : « Macky Sall a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission »

Le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants, Mamadou Lamine Dianté, a une lecture différente de la sortie du président de la République, qui a soutenu que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés. Pour M. Dianté, en disant qu’on est dans la mise en œuvre, le Président Sall reconnait que son Gouvernement a failli à sa mission.

« Tout ce qu’on peut retenir de la sortie du président de la République, c’est qu’il a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission. » C’est ce qu’a déclaré Mamadou Lamine Dianté, coordonnateur du Grand cadre suite à la sortie du chef de l’Etat soutenant que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés par le Gouvernement. Joint hier par téléphone, M. Dianté soutient que « quand on dit qu’on est dans la mise en œuvre, ça veut dire qu’on n’a pas encore respecté les accords ».
Analysant cette sortie, le syndicaliste estime que les propos du Président Sall « sont destinés à son gouvernement ». « Il n’a qu’à demander à son gouvernement de respecter ses engagements. Sans vouloir polémiquer avec l’Institution qu’il incarne, nous rappelons que les accords ont été signés en 2014 et renégociés en 2015. Il n’y a pas de passif, tous les accords que nous avons signés ont été négociés avec son régime. Les délais fixés ont été dépassés. Il faut que les autorités comprennent qu’on n’est pas en train de nous amuser. Et qu’elles arrêtent de faire croire à l’opinion que nous sommes en train de jouer avec l’école, alors que c’est le Gouver­nement qui ne respecte pas ses engagements », a-t-il martelé au bout du fil. Le coordonnateur du Grand cadre, qui n’a pas apprécié le discours tenu à l’endroit des syndicalistes, appelle les autorités à « la sérénité ». D’après M. Dianté ce n’est pas par « l’intimidation » qu’elles vont régler ce problème.
Que dire du sursaut patriotique auquel le président de la République a invité les syndicalistes ? Pour Mamadou Lamine Dianté « c’est ce que les enseignants savent faire ». D’ailleurs, il rappelle que l’année dernière le Gouvernement n’avait pas respecté ses engagements mais les syndicalistes avaient fait preuve de patriotisme en suspendant leur mot d’ordre de grève.
A la question de savoir s’il est possible d’assister à la même situation cette année pour une stabilité dans le secteur éducatif, le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants informe que « les mots d’ordre émanent de la base », et celle-ci, consultée, a demandé la poursuite de la lutte. « Le Président a appelé à un sursaut patriotique mais cet appel n’est pas nouveau. C’est ce que nous avions fait l’année dernière et le Premier ministre avait fixé des échéances pour le respect des accords et ces échéances sont dépassées. Il ne faut pas se tourner vers les enseignants, il faut régler les problèmes », a-t-il préconisé.
dkane@lequotidien.sn



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES