Mamadou Lamine Dianté : « Macky Sall a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission »

Le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants, Mamadou Lamine Dianté, a une lecture différente de la sortie du président de la République, qui a soutenu que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés. Pour M. Dianté, en disant qu’on est dans la mise en œuvre, le Président Sall reconnait que son Gouvernement a failli à sa mission.

« Tout ce qu’on peut retenir de la sortie du président de la République, c’est qu’il a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission. » C’est ce qu’a déclaré Mamadou Lamine Dianté, coordonnateur du Grand cadre suite à la sortie du chef de l’Etat soutenant que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés par le Gouvernement. Joint hier par téléphone, M. Dianté soutient que « quand on dit qu’on est dans la mise en œuvre, ça veut dire qu’on n’a pas encore respecté les accords ».
Analysant cette sortie, le syndicaliste estime que les propos du Président Sall « sont destinés à son gouvernement ». « Il n’a qu’à demander à son gouvernement de respecter ses engagements. Sans vouloir polémiquer avec l’Institution qu’il incarne, nous rappelons que les accords ont été signés en 2014 et renégociés en 2015. Il n’y a pas de passif, tous les accords que nous avons signés ont été négociés avec son régime. Les délais fixés ont été dépassés. Il faut que les autorités comprennent qu’on n’est pas en train de nous amuser. Et qu’elles arrêtent de faire croire à l’opinion que nous sommes en train de jouer avec l’école, alors que c’est le Gouver­nement qui ne respecte pas ses engagements », a-t-il martelé au bout du fil. Le coordonnateur du Grand cadre, qui n’a pas apprécié le discours tenu à l’endroit des syndicalistes, appelle les autorités à « la sérénité ». D’après M. Dianté ce n’est pas par « l’intimidation » qu’elles vont régler ce problème.
Que dire du sursaut patriotique auquel le président de la République a invité les syndicalistes ? Pour Mamadou Lamine Dianté « c’est ce que les enseignants savent faire ». D’ailleurs, il rappelle que l’année dernière le Gouvernement n’avait pas respecté ses engagements mais les syndicalistes avaient fait preuve de patriotisme en suspendant leur mot d’ordre de grève.
A la question de savoir s’il est possible d’assister à la même situation cette année pour une stabilité dans le secteur éducatif, le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants informe que « les mots d’ordre émanent de la base », et celle-ci, consultée, a demandé la poursuite de la lutte. « Le Président a appelé à un sursaut patriotique mais cet appel n’est pas nouveau. C’est ce que nous avions fait l’année dernière et le Premier ministre avait fixé des échéances pour le respect des accords et ces échéances sont dépassées. Il ne faut pas se tourner vers les enseignants, il faut régler les problèmes », a-t-il préconisé.
dkane@lequotidien.sn




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES