Mali : une seconde revendication de l’attaque de l’hôtel Radisson

Dans un communiqué envoyé au bureau RFI/AFP à Bamako, le Front de libération du Macina, un groupe jihadiste du centre du Mali, affirme être à l’origine de l’attaque terroriste qui a fait 22 morts vendredi, à Bamako. Pourtant, samedi, al-Mourabitoune, le mouvement dirigé par Mokhtar Belmokhtar avait déjà revendiqué l’attaque de l’hôtel Radisson.

Le Front de libération du Macina (FLM) revendique l’attaque qui a visé l’hôtel Radisson à Bamako, vendredi. Le FLM précise qu’il a agi avec le groupe Ansar Dine, allié d’Aqmi dans le nord du Mali.

Pour justifier l’attaque, l’un de ses porte-parole, Ali Hamma, affirme que le groupe jihadiste a agi « en réaction contre les forces Barkhane » qui mènent des opérations « contre le Front de libération du Macina et le groupe Ansar Dine [de Iyad ag Ghali] avec l’aide de l’armée malienne ».

Divergences sur le nombre d’assaillants

Evoquant l’exécution de l’opération, le porte-parole du FLM affirme que le commando comportait cinq membres et que trois sont sortis sains et saufs. Dans le communiqué figurent d’autres menaces d’attentats.

De son côté, al-Mourabitoune, le groupe de Mokhtar Belmokhtar, a réitéré sa revendication de samedi dans un enregistrement sonore en arabe diffusé dimanche soir par la chaîne de télévision Al-Jazeera, assurant que les assaillants étaient uniquement au nombre de deux et laissant entendre qu’ils étaient maliens.

Concurrence entre jihadistes

Alors comment faut-il comprendre la revendication par plusieurs groupes de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu de Bamako ?

Il y a plusieurs hypothèses : d’abord, il y a toujours eu des passerelles entre toutes ces katibas, ces unités combattantes. Ensuite, en termes de stratégie, le groupe qui peut revendiquer le premier le fait. Il ne faut pas oublier la lutte de leadership entre différents responsables jihadistes.

Solidarité dans le deuil

Le Mali observe à partir de ce lundi trois jours de deuil en mémoire des victimes de l’attaque qui a fait 22 morts à Bamako, vendredi, à l’hôtel Radisson Blu. Un deuil auquel se sont joints par solidarité le Sénégal, la Mauritanie et la Guinée.

■ « Nous sommes sur de bonnes pistes », affirme le procureur Boubacar Sidiki Samaké

Selon le procureur chargé du pôle antiterroriste du Mali, interrogé par RFI, l’enquête avance. Des perquisitions ont eu lieu mais aucune arrestation n’est encore intervenue. « Nous sommes sur de bonnes pistes », a assuré Boubacar Sidiki Samaké.

Le procureur, qui est le chef du pôle judiciaire spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, dirige aussi les enquêtes pour savoir ce qui s’est réellement passé à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. « Nous aurons de bons résultats dans les prochains jours pour traduire les auteurs devant la justice », a-t-il poursuivi avec un calme olympien. Il y a eu des perquisitions, reconnaît-il, mais le procureur refuse de confirmer ou d’infirmer qu’il y a eu des arrestations.

Autre question, les auteurs de l’attaque avaient-ils des complices ? Boubacar Sidiki Samaké laisse entendre que oui. A l’hôtel Radisson Blu de Bamako, la police scientifique a notamment retrouvé un pistolet et une valise appartenant aux deux terroristes. A l’intérieur de la valise, des grenades non utilisées. Ensuite pour aider à identifier les deux assaillants tués, des spécialistes français sont arrivés.

Reste les multiples revendications de l’attaque : le procureur y voit une stratégie des jihadistes pour brouiller les pistes des enquêteurs.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES