Mali : quand les munitions sénégalaises de la Minusma voyagent en car

Un officier de police sénégalais de la Minusma a été intercepté par la douane malienne à bord d’un bus public avec 7 500 munitions qu’il devait remettre à son unité basée à Gao. Un incident qui a rapidement fait polémique.

À LIRE AUSSI

Mali : l’ONU renforce les effectifs et le mandat de la Minusma
Mali : l’ONU renforce les effectifs et le mandat de la Minusma
Jean-Hervé Jezequel : « Augmenter les effectifs de la Minusma n’aura pas nécessairement d’impact » sur la sécurité au Mali
Les douaniers maliens ont d’abord probablement cru à une saisie record. Le 20 août, au poste frontière de Diboli, ils contrôlent un car de transport public comme il en transite chaque jour des dizaines entre le Sénégal et le Mali. Ils mettent alors la main sur 25 caisses contenant 7 500 munitions de guerre. L’homme qui les transporte se présente comme Moussa Ndiaye, un officier de police sénégalais faisant partie de la police de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali.

Aux douaniers interloqués, il affirme qu’il est chargé d’acheminer ces munitions à son unité basée à Gao, dans le nord du pays. Dépourvu d’ordre de mission, son bordereau de livraison et sa carte d’identité ne suffiront pas pour qu’il poursuive son trajet.

Escorte jusqu’à Bamako

Le problème sera finalement réglé le temps que la Minusma, prévenue par les autorités maliennes de cet incident, obtienne les pièces justificatives auprès des responsables sénégalais. Quant à Moussa Ndiaye, il finira escorté par la gendarmerie de Kayes jusqu’à Bamako avec son lot de munitions, lequel a ensuite été transféré par avion onusien jusqu’à Gao.

Cette affaire a rapidement soulevé plusieurs questions. Comment se fait-il que l’approvisionnement en munitions des troupes de la Minusma se fasse par des cars de transport public ? Qui est responsable de cet incident, la police sénégalais ou la mission onusienne ? Face à la polémique provoquée par cette histoire, chacun a tenu a apporté ses explications.

« On ne transporte pas des munitions dans un bus »

D’abord la Minusma, qui a pointé du doigt la responsabilité sénégalaise en soulignant dans un communiqué que « les pays contributeurs de police ont la charge de fournir et d’assurer par leurs propres moyens la provision du matériel requis à leurs contingents et éléments déployés dans le cadre des missions de maintien de la paix ». « On ne transporte pas des munitions dans un bus. C’est un incident regrettable dû à la négligence de certains individus », résume Radhia Achouri, porte-parole de la Minusma jointe par Jeune Afrique.

De son côté, le bureau des relations publiques de la police nationale sénégalaise a affirmé qu’il s’agissait « d’un malentendu avec les éléments de la douane malienne, lequel a été géré au plus haut niveau ». Les autorités sénégalaises n’ont en revanche pas précisé si des sanctions avaient été prises contre les responsables de l’incident.




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES