Mali : 200 jeunes « déradicalisés » s’engagent à quitter les groupes « jihadistes »

Au terme d’une campagne de sensibilisation menée discrètement durant plusieurs semaines par divers acteurs locaux, deux cents jeunes ont accepté de se désengager des groupes jihadistes qui sévissent dans la région de Mopti (centre).

« Deux cents jeunes ont accepté de déposer les armes et de quitter les rangs des jihadistes », a déclaré ce mardi Hama Cissé, notable et ex-maire d’une localité de la région de Mopti, située à la lisière du nord du Mali.

Ils « ont accepté de se ‘déradicaliser’. Actuellement, ils sont dans la région de Mopti pour convaincre d’autres jeunes de déposer les armes », a ajouté Hama Cissé.

Principalement des membres du FLM
D’après d’autres membres du collectif ayant mené la campagne de sensibilisation, ces jeunes seraient essentiellement membres du Front de libération du Macina (FLM), un groupe jihadiste dirigé par le prédicateur radical malien Amadou Koufa, et apparu début 2015. C’est un allié d’Ansar Dine, le groupe jihadiste de l’ex-rebelle touareg Iyad Ag Ghaly, qui a contrôlé la région de Mopti pendant près de dix mois, entre 2012 et 2013.

Plusieurs attaques perpétrées dans le nord et le centre du pays ont été revendiquées par ces groupes ou leur ont été attribuées. Le 12 février dernier, six soldats guinéens ont ainsi été tués dans l’attaque de l’une des bases de la mission des Nations unies au Mali (Minusma) à Kidal, dans le nord du pays.

Une opération de sensibilisation discrète
L’opération qui a duré plusieurs semaines, impliquant des responsables gouvernementaux, élus locaux, chefs religieux, associations et notables de cette région, n’a pas été médiatisée.

D’après Ousmane Diallo, un des membres du collectif, certains des jeunes « ont fourni des précisions sur des attaques commises par les groupes islamistes auxquels ils appartenaient », tandis que d’autres agissaient « en groupes isolés », s’en prenant à des civils et des symboles de l’État.

Ces jeunes sont nos enfants. La plupart ne savait pas ce qu’ils faisaient
« Ces jeunes sont nos enfants. La plupart ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Il est normal d’être intervenu », a affirmé l’imam Hamadou Cissé, membre de Tabital Pulaku, influente association de Peuls du Mali.

Processus de désarmement prévu par l’accord de paix
Un ministre a indiqué à l’AFP sous couvert d’anonymat que le gouvernement souhaitait inclure les jeunes dans le processus de désarmement prévu par l’accord d’Alger pour la paix au Mali signé en mai-juin 2015. « C’est une solution qui permettra de les éloigner les groupes extrémistes », a-t-il dit. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES