MOYEN ORIENT : Nouvelles manifestations en Iran après l’exécution d’un dignitaire chiite en Arabie saoudite

De nouvelles manifestations ont eu lieu dimanche en Iran, au lendemain de l’annonce de l’exécution du cheikh chiite Nimr al-Nimr en Arabie saoudite. Un regain de tensions entre chiites et sunnites qui pourrait se propager à la Syrie et au Yémen.

Au lendemain de l’exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, plusieurs manifestations ont eu lieu en Iran, notamment à Téhéran, dimanche 3 janvier.

Un milliers de protestataires se sont réunis à proximité de l’ambassade de l’Arabie saoudite, dans la capitale iranienne, malgré l’interdiction du gouvernement pour éviter de nouveaux dérapages. Aux cris de "mort à Saoud", du nom de la famille régnante à Riyad, des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés. Au même moment, 300 à 400 personnes défilaient place Palestine pour dénoncer l’exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr. D’autres rassemblements ont également eu lieu dans diverses villes du pays.

Le président iranien Hassan Rohani, qui a aussi condamné la mise à mort du chef religieux, a cependant jugé dimanche "totalement injustifiables" les attaques menées la veille contre l’ambassade de l’Arabie saoudite et le consulat saoudien à Machhad (nord-est).

"L’Iran cherche à se positionner comme le défenseur des intérêts des chiites"

Pour les experts, les tensions entre l’Iran et l’Arabie saoudite provoquées par l’exécution de Nimr Baqer al-Nimr font craindre une escalade de la violence dans les guerres par procuration que se livrent les deux puissances chiite et sunnite, notamment en Syrie et au Yémen.

Jane Kinninmont, de l’institut Chatham House à Londres, affirme que la mise à mort du cheikh va "contribuer à la polarisation saoudo-iranienne". "L’Iran cherche à se positionner comme le défenseur des intérêts des chiites mondialement […] Et les autorités saoudiennes verront dans la réponse iranienne une validation apparente de leur perception que l’Iran se mêle de leurs affaires intérieures", explique la chercheuse.

Les experts notent que l’Arabie saoudite mène une politique étrangère et militaire plus audacieuse et plus affirmée depuis l’avènement en janvier 2015 du roi Salmane et la montée en puissance de son jeune fils Mohammed, propulsé vice-prince héritier et ministre de la Défense.

Ce changement ne correspond pas aux plans de Téhéran qui, selon Mahjoob al-Zweiri, professeur d’études moyen-orientales à l’Université du Qatar, "avait parié dans le passé sur une politique étrangère et intérieure saoudienne hésitante". Le chercheur ajoute qu’"au cours de l’année écoulée, la donne a complètement changé et Riyad a adopté une position plutôt provocatrice à l’égard de Téhéran".

François Heisbourg, conseiller à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) à Paris, confirme cette "fuite en avant" de Riyad. Pour lui, elle n’intervient pas à n’importe quel moment : "S’ils [les Saoudiens ] jugent que la confrontation avec l’Iran est inévitable, autant la provoquer au moment où les Américains sont encore là et où l’Iran est encore dans une situation économique et militaire relativement peu flambante", analyse-t-il.

Crainte d’escalade en Syrie et au Yémen

L’exécution du cheikh Nimr est intervenue alors que des tentatives avaient été menées en décembre pour donner une chance à des règlements politiques en Syrie et au Yémen.

Mais, selon Mahjoob al-Zweiri, la tension provoquée par l’exécution de samedi "pourrait pousser Téhéran à davantage de coordination avec Moscou pour compliquer encore plus la situation en Syrie". Les Iraniens pourraient aussi "prolonger le conflit au Yémen dans le but d’épuiser l’Arabie saoudite, confrontée à l’effondrement des prix du pétrole", ajoute le conseiller.

Avec AFP



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES