MOYEN ORIENT : John McCain accuse les Russes d’avoir ciblé des rebelles syriens formés par la CIA

Le sénateur américain, John McCain, a accusé la Russie d’avoir visé des rebelles syriens entraînés et financés par la CIA pour combattre l’organisation de l’État islamique, et non des jihadistes, comme l’assure Moscou.

Deux jours après l’entrée en scène militaire de Moscou dans le conflit syrien, des doutes et des critiques subsistent, jeudi 1er octobre. Interrogé par la chaîne CNN, le sénateur américain John McCain, figure respectée du camp républicain qui contrôle le Congrès, a accusé le Kremlin d’avoir visé des rebelles "armés et entraînés" par la CIA.

"Je peux absolument confirmer que ces frappes visaient l’Armée syrienne libre ou des groupes qui ont été armés et entraînés par la CIA", et non pas l’organisation de l’État islamique (EI), que les Russes, plus proches alliés du régime syrien, prétendent viser. Des sources de sécurité syrienne affirment d’ailleurs que des positions terroristes ont été visées à Hama, Homs et Lattaquié,où l’EI n’opère pas. Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a en outre déclaré que les raids aériens russes avaient visé des zones où il n’y avait "probablement" pas de jihadistes de l’EI.

John McCain, qui affirme s’appuyer sur des sources présentes sur place, estime que Moscou joue un double jeu en Syrie et ne cherche en réalité qu’à "garder le régime meurtrier d’Assad au pouvoir", en frappant son opposition.

Il avait auparavant ouvertement critiqué l’administration Obama. "Cette administration a créé la confusion chez nos amis et a encouragé nos ennemis", a tonné le sénateur, fustigeant les "périls de l’inaction" de l’Amérique au Moyen-Orient.

Les Occidentaux pris de court

Pris de court par l’initiative de Vladimir Poutine, les Américains ont envoyé plusieurs messages de réaction aux tonalités sensiblement différentes. Le département d’État a dans un premier temps paru condamner l’entrée en scène de Moscou, martelant que cela ne changerait rien aux opérations de la coalition internationale piloté par Washington et qui bombarde depuis un an l’EI en Syrie et en Irak.

Puis, devant le Conseil de sécurité, face au chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, son homologue américain John Kerry a concédé que les États-Unis n’étaient pas contre le recours à la force par Moscou, à condition que cela vise vraiment l’EI et Al-Qaïda en Syrie.

En revanche, a-t-il tempéré, Washington aurait "de sérieuses inquiétudes si la Russie devait frapper des zones où il n’y a pas d’opérations de l’EI et de (groupes) affiliés à Al-Qaïda".

Avec AFP et Reuters



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES