MEDIA : Douze journalistes tués en Afrique en 2015 d’après Reporters sans frontières

En 2015, 12 journalistes ont été tués en Afrique, rapporte Reporters sans frontières dans son bilan annuel présenté ce matin. Le Moyen-Orient figure comme la zone la plus meurtrière au monde. La France occupe la troisième place, en raison de l’attaque contre Charlie Hebdo en janvier.

Le Moyen-Orient, zone la plus meurtrière pour les journalistes

Au total, 110 journalistes ont été tués dans le monde en 2015, d’après le bilan annuel de Reporters sans frontières publié le 29 décembre.

Le Moyen-Orient figure comme la zone la plus meurtrière pour les journalistes, avec l’Irak, la Syrie et le Yémen dans le peloton de tête : parmi les journalistes morts sur le terrain, plus d’un sur quatre l’a été dans l’un de ces trois pays. C’est également là que le risque d’enlèvement et de prise d’otage est le plus élevé (49 des 54 journalistes pris en otage en 2015 l’ont été dans cette zone).

De façon inédite pour un pays qui n’est pas en guerre, la France occupe la troisième place du classement, ex-aequo avec le Yémen, en raison des huit journalistes tués lors de l’attaque contre Charlie Hebdo en janvier.

Soudan du Sud, premier pays africain du macabre classement

Cette année, 12 journalistes ont été tués en Afrique, qu’ils aient été victimes d’un assassinat ciblé ou bien tués dans l’exercice de leur métier. En 2014, ils étaient neuf à avoir trouvé la mort dans le cadre de leur travail. Ce bilan 2015 ne tient pas compte de la mort de cinq autres journalistes sur le sol africain, car il est impossible d’établir de lien direct entre leur décès et leur profession.

Le Soudan du Sud, plongé dans la guerre civile depuis deux ans, occupe la triste première place du classement des pays africains, avec six journalistes tués.

La Somalie, la RDC, le Kenya et le Mozambique figurent également dans le décompte des pays où des journalistes ont été tués cette année.

Contrairement à l’année dernière où quatre journalistes avaient trouvé la mort en Libye, aucun n’a été tué en 2015. En revanche, cinq journalistes y sont actuellement retenus en otage.

L’Égypte, deuxième prison du monde

Avec 22 journalistes derrière les barreaux, l’Égypte est la deuxième prison du monde pour les journalistes après la Chine, et première prison africaine. L’Érythrée occupe la deuxième place sur l’ensemble des pays africains avec une quinzaine de journalistes retenus derrière les barreaux.

Reporters sans frontières garde un œil vigilant sur l’Éthiopie où six bloggeurs et trois journalistes ont été relâchés en juillet et en octobre après avoir été détenus près d’un an et demi illégalement.

Depuis le mois d’avril et l’annonce de la candidature pour un troisième mandat de l’actuel président, Pierre Nkurunziza, le Burundi est également un sujet de grande préoccupation pour Reporters sans frontières. Au cours de l’année pas moins de 90 journalistes ont été contraints à l’exil.

Natacha Gorwitz




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES